AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nora + don't cry because it's over, smile because it happened.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.

› points : 112
› myrtle beach since : 11/04/2014
› messages : 88
› pseudo : keep smiling
› célébrité : Rachel Bilson
› crédits : .liloo_59
› statut civil : Mariée et enceinte, mais chut il ne faut pas le dire encore.
› métier : pédiatre
› adresse : #45 - Pine Lake

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Nora + don't cry because it's over, smile because it happened. Mer 16 Avr - 5:40


Nora Shepperd

don't cry because it's over, smile because it happened.

ÂGE + 30 ans DATE & LIEU DE NAISSANCE + 30 novembre 1983 à Myrtle Beach ORIGINES + américaines EMPLOI + pédiatre ORIENTATION SEXUELLE + hétérosexuelle STATUT CIVIL + mariée TRAITS DE CARACTÈRE + amusante + naïve + intelligente + têtue + sympathique + susceptible + franche + généreuse + mystérieuse + bavarde + sociable GROUPE + 30 ans sinon rien

Pour cocher la réponse que vous souhaitez il suffit d'enlever le "un" dans le mot "unchecked"

Pour toi avoir 30 ans c'est :
la meilleure chose qui te sois arrivée.
 un véritable enfer.
 tu t'en fiches, c'est encore loin.
 déjà passé et ça ne t'as pas changé grand chose.

Ton avenir tu l'imagines plutôt :
 pleins d'amis, des fêtes sans arrêt et aucune contrainte.
 un mari, des enfants, une maison.
 une belle carrière et rien d'autres.
 tu n'en sais rien du tout encore, tu vis au jour le jour.

En soirée, est-ce qu'il t'es déjà arrivé de mentir sur ton âge pour draguer ?
A chaque fois, à mon âge c'est difficile de faire autrement.
Jamais, la personne doit m'accepter comme je suis.
Quelques fois, simplement pour rigoler.
Je n'en vois pas vraiment l'intérêt.

Quand un(e) ami(e) vient pleurer dans tes bras suite à une séparation, quelle est ta réaction ?
Tu tentes de le/la rassurer du mieux que tu peux et tu le/la consoles.
Tu fais l'effort de le/la consoler, mais tu attends avec impatience de pouvoir faire autre chose.
Tu l'entraînes directement en soirée, se soûler c'est la meilleure solution.
Tu t'en contrefiches, la/le laisse parler et change rapidement de sujet.

T'es plutôt quel genre de dragueur/dragueuse ?
Le gros lourd qui sort les vieilles phrases de dragues pourries.
Le mec/la fille sûr(e) de lui/elle qui croit que tout le monde est à ses pieds.
Le/la grand(e) timide qui parle dans sa barbe et perd ses mots une fois devant sa proie.
Tu ne dragues jamais.

Avoir des enfants c'est :
La pire chose qui puisse t'arriver.
Ton rêve depuis de longues années.
Pas très urgent, tu n'y penses pas pour le moment.
Déjà fait ou en cours.
TICS ET MANIES + J'ai parfois tendance à être un peu trop naïve, mais pas toujours je vous rassure + Je suis quelqu'un de très maniaque, je ne peux m'empêcher de ranger sans arrêt dans la maison quand c'est le bordel + Au cinéma et à la maison je suis obligée d'avoir mon bol de pop corn sur les genoux devant un film + J'adore la douche, c'est comme le meilleur moment de ma journée + J'ai tendance à jouer avec mes cheveux ou avec mes mains quand je suis stressée + Je fais toujours très attention à mon apparence, j'accorde mes habits avec mes chaussures et mon sac, c'est pourquoi j'ai de très grandes armoires pour ranger toutes mes paires de chaussures, mes habits et mes sacs. + Je ne supporte pas d'être en retard + Quand je me salis, je suis obligée de me changer le plus rapidement possible + Je parle énormément + Je suis du genre assez curieuse + Je n'aime pas qu'on me coupe la parole + J'adore cuisiner + J'apprécie beaucoup les enfants + Je ne peux pas me séparer de mon téléphone portable + Je fais beaucoup de sport, le matin j'aime aller courir avant d'aller au travail + Je suis toujours hyper positive et souriante, même quand ça ne va pas.

PSEUDO/PRÉNOM + Alexandra ou keep smiling AGE + 22 ans FRÉQUENCE DE CONNEXION + 7/7 SCÉNARIO OU PI + personnage inventé OÙ AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM + je l'ai fondé ^^' DERNIER MOT + ce forum va tout déchirer !!!


Code:
[b]rachel bilson[/b] + nora shepperd


Dernière édition par Nora Shepperd le Mer 16 Avr - 9:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.

› points : 112
› myrtle beach since : 11/04/2014
› messages : 88
› pseudo : keep smiling
› célébrité : Rachel Bilson
› crédits : .liloo_59
› statut civil : Mariée et enceinte, mais chut il ne faut pas le dire encore.
› métier : pédiatre
› adresse : #45 - Pine Lake

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Nora + don't cry because it's over, smile because it happened. Mer 16 Avr - 5:41

Details in the fabric


Installée confortablement dans ma chambre, la tête appuyée contre le carreau de ma fenêtre je regardais la pluie tomber dehors. Le temps était franchement dégueulasse aujourd’hui et pour ma part il allait parfaitement bien avec mon humeur et l’ambiance de la maison. Des cris se firent entendre encore une fois, ils provenaient du salon. Encore une dispute. Je ne savais pas vraiment ce que je devais penser de cette situation. En même temps j’avais quoi, six ans ?! Qu’est-ce que je pouvais bien savoir de tout ça franchement ? Mes parents se disputent, c’est pénible, très pénible même ! Et pis voilà. Je ne sais pas si je devrais leur dire quelque chose, leur demander ce que c’est le problème. Seulement je sais déjà ce qu’ils me diront si jamais je venais à le faire. Je suis trop petite pour comprendre quoi que ce soit et pour qu’ils m’expliquent quoi que ce soit. Cela faisait encore partie d’une des nombreuses choses que je comprendrais quand je serais plus grande. Mais les cris devenaient de plus en plus fréquents. Je ne connaissais jamais les raisons de leur dispute, j’évitais d’écouter ce qu’ils se disaient en fait car j’avais trop peur de ce que je pourrais entendre. La plupart du temps je restais donc dans ma chambre et je tentais de m’occuper comme je le pouvais. Aujourd’hui je n’arrivais rien à faire et la pluie a toujours su m’apaiser, ma mère me le disait d’ailleurs très souvent que quand il pleuvait et que je n’étais encore qu’un bébé, je m’arrêtais aussitôt de pleurer. C’était un bruit que j’appréciais énormément et j’en avais absolument besoin en ce moment précis. Un bruit de verre brisé se fit alors entendre et je fis un léger sursaut. Je tournais la tête vers la porte de ma chambre, comme si je m’attendais à ce que quelqu’un rentre. Que quelqu’un vienne voir si tout allait bien et me dire que je ne devais pas m’inquiéter. Mais personne n’allait venir, je le savais très bien. Bien que mes parents ont essayé de nous montrer leur amour, au final ils ont toujours accordé plus de temps à leur dispute qu’à nous. Oui je dis nous parce que j’ai une soeur. Mais elle non plus n’allait pas faire irruption dans ma chambre. Ca a toujours été chacune pour soi entre nous deux. Le courant n’est jamais passé. Je ne sais pas vraiment pourquoi, je crois en fait qu’il n’y a même pas de raison à cette haine qu’on éprouve l’une pour l’autre. C’est comme ça et puis c’est tout. Elle n’allait donc pas venir pour me rassurer, pour jouer la soeur protectrice, même si ce serait plutôt à moi de la protéger. Non je savais très bien qu’elle se trouvait elle aussi dans sa chambre et qu’elle n’allait pas en sortir non plus. Elle attendait que la tempête se calme pour sortir et aller parler avec ma mère. Je ne sais pas pourquoi, mais elle a toujours été sa chouchou. Toutes les deux elles s’entendent bien, un peu trop à mon goût. Moi je n’ai rien contre ma mère, bien au contraire, mais elle a toujours eu une préférence pour Maëlys, ma soeur donc. C’était comme ça qu’elle était ma famille. Je ne cherchais plus vraiment à comprendre quoi que ce soit, en même temps ce n’était pas à mon âge que je pourrais vraiment comprendre quelque chose. Je restais simplement là, à regarder la pluie et à me dire qu’un jour ou l’autre les choses finiront bien par s’arranger.

« Nora, tu viens jouer ? » Un sourire s’afficha alors sur mon visage, devant la porte d’entrée de ma petite maison se trouvait mes deux meilleurs amis : Aaron et Sara. C’était Sara qui venait de parler avec sa petite voix encore toute aiguë et tellement adorable. Ces deux-là m’étaient indispensables. Depuis que je suis toute petite je traîne avec eux. Quand il faut faire les devoirs on est ensemble, quand il faut jouer, on est ensemble, bref on est tout le temps ensemble et c’était exactement le genre d’amis dont j’avais besoin. Au moins avec eux j’avais réellement l’impression d’avoir des gens sur qui compter, je savais que s’il m’arrivait quelque chose, un problème ou je ne sais quoi, je pourrais compter sur eux. C’était le genre d’amis dont tout le monde rêve et je n’en revenais tout simplement pas de la chance que j’avais. « Je vais vite demander à maman, je reviens ! » Je partis en courant dans le salon où ma mère était installée sur le canapé avec ma grande soeur, elles regardaient la télévision. « Dis maman, est-ce que je peux aller jouer dehors avec Aaron et Sara ? » Ma mère leva les yeux vers moi avec un léger sourire aux lèvres et hocha doucement la tête. « Oui bien sûr, mais ne rentre pas trop tard et faites attention ! » Je ne savais pas vraiment à quoi on devait faire attention, mais je m’empressais d’acquiescer et de retourner vers mes amis. A chaque fois que je sortais ma mère me disait de faire attention et je crois que je n’écoutais jamais vraiment cette partie, ce qui m’importait c’était le oui du début, pour le reste ça m’était égal. J’enfilais mes chaussures et sortis de chez moi en prenant soin de refermer la porte. « Ouf vous me sauvez la vie vous deux ! » Sara et Aaron me regardaient avec un immense sourire aux lèvres. « Pourquoi, y a Maëlys qui fait encore ses crises ?! » Les deux savaient parfaitement bien que je n’avais absolument pas une bonne relation avec ma soeur. Ils savaient aussi qu’il n’y avait pas de raisons particulières à tout ça, on ne s’appréciait pas et pis c’était tout ! C’est plutôt bizarre comme situation je le sais bien, mais le courant ne semblait pas vouloir passer. Tout ce qu’elle pouvait faire ou dire avait tendance à m’exaspérer et il semblait que c’était pareil de son côté. « Non mais mes parents se sont encore disputés avant et j’avais besoin de sortir le plus vite possible. On va au parc pour jouer un moment ? » J’avais neuf ans, mes amis également et on était tout simplement inséparables ! Je regardais mes deux meilleurs amis avec un immense sourire alors qu’ils acquiesçaient pour me confirmer qu’on allait au parc. Ils n’ajoutèrent rien quant à la situation de ma famille, ils savaient que ce n’était pas évident et que ça ne servait à rien d’insister sur le sujet. Arrivés au parc, on commença à s’amuser tous les trois comme on le fait tout le temps et je finis par leur dire lorsqu’ils me raccompagnèrent à la maison. « Vous êtes vraiment les meilleurs vous deux, vous le savez ça ?! Nous trois c’est pour la vie ! »


« Nora il va falloir qu’on parle ! » J’avais 12 ans et j’étais dans ma chambre en train de faire mes devoirs. Du moins d’essayer de faire mes devoirs car je venais encore d’entendre mes parents se disputer. Je ne savais pas du tout à propos de quoi cette fois-ci et je n’avais pas vraiment envie de le savoir de toute façon. Rien n’avait changé, tout était toujours pareil et je me demandais sérieusement où était l’amour dans tout ça. C’est vrai franchement ! S’il s’aimait réellement ils ne passeraient pas leur temps à s’engueuler, pas autant en tout cas. Mais enfin c’était des affaires de grandes personnes et je savais très bien que j’étais loin de comprendre quoi que ce soit à tout ceci, mais la seule chose que je pouvais très bien comprendre c’était que ni mon père ni ma mère n’était heureux. « Oui, qu’est-ce qu’il se passe ?! » Ma mère me regardait avec un petit sourire qui se voulait rassurant, je le savais très bien. Elle me l’avait lancé à plusieurs reprises quand je pleurais à cause de leur dispute, elle essayait simplement de me dire que tout allait rentrer dans l’ordre. Mais ce n’était pas vrai, je voyais bien que rien ne s’arrangeait et pourtant elle continuait à afficher ce sourire qui commençait sérieusement à m’exaspérer. « Il va y avoir quelques changements dans la famille. Papa et moi, on va se séparer. Je vais déménager dans un autre appartement. » Je regardais ma mère droit dans les yeux, cherchant la suite de ses explications. Elle semblait vouloir me dire quelque chose, mais c’était de toute évidence trop difficile pour elle. « On va plus se voir c’est ça ? » Je voyais bien qu’il y avait quelque chose dans ce genre-là qui se profilait à l’horizon, ma mère baissa le regard en entendant mes paroles et je devinais que c’était exactement ça le problème. « Bien sûr qu’on va encore se voir, je reste ici ma chérie, mais je serais moins présente dans ta vie, moins qu’avant et… » Elle marqua une petite pause tout en me regardant droit dans les yeux. Je me préparais au pire. « Ta soeur part avec moi. » Je sentis comme une sorte de soulagement, je m’attendais à une annonce horrible. Bien sûr pour beaucoup être séparé de sa soeur aurait été un véritable drame, une punition. Mais pour ma part cela devenait presque un soulagement. On ne pouvait pas se supporter alors autant qu’on soit séparées, ça ne pourrait nous faire que du bien. On pourrait comme ça profiter de notre vie sans avoir les regards noirs de l’autre sur le dos à longueur de journée. Je sautais dans les bras de ma mère pour la serrer très fort. « Je t’aime maman ! » Ma mère afficha un sourire et me déposa un baiser sur la joue. « Moi aussi je t’aime ma chérie. » Elle me reposa ensuite sur le sol et sorti de ma chambre de son pas léger sans doute pour aller rejoindre ma soeur. C’était terminé, elle allait partir, plus de cri, plus de soeur dans les pattes et simplement une vie avec mon père. Franchement je ne savais pas vraiment si je pouvais me permettre de dire ça, mais pour moi ça sonnait comme la liberté.

« Tiens Nora, ça s’est bien passé ta journée ? » Je venais de rentrer des cours et je retrouvais mon père tranquillement installé sur le canapé en train de regarder la télévision. Je posais mon sac à l’entrée et je me dirigeais immédiatement vers lui pour me poser dans le canapé à ses côtés. Il passa son bras sur mon épaule et me déposa un baiser sur le front alors que je répondais. « Oui ça a été, une journée de cours comme les autres quoi ! Rien de bien passionnant ! A part au cours de biologie, j’ai adoré ce cours, on a vu des trucs hyper intéressants ! » Mon père affichait un petit sourire en m’écoutant parler, je continuais de raconter cette histoire sur mon cours de biologie, une branche qui m’intéressait tout particulièrement. « Et toi alors ta journée ? » Ajoutais-je après avoir fini de raconter ma journée. « Oh c’était tranquille, j’avais pas beaucoup de travail alors j’en ai profité pour prendre quelques heures sur mes heures supplémentaires. » J’affichais également un sourire et je m’appuyais ensuite contre le dossier pour regarder la télévision avec mon père. Le silence s’était installé et on entendait de temps en temps nos rires à cause de la série que nous étions en train de regarder. Tout était parfait depuis que maman et Maëlys étaient parties de la maison. J’avais clairement l’impression que tout était beaucoup plus détendu, qu’on était plus heureux. Je m’entendais déjà bien avec mon père à la base, mais là on se rapprochait encore beaucoup plus. Je savais que pas mal de filles n’auraient pas apprécié de vivre avec leur père, on se sent toujours mieux avec sa maman quand on est une fille, mais pour ma part ce n’était pas le cas. En fait j’étais persuadée que j’étais beaucoup mieux avec mon père qu’avec ma maman à l’heure actuelle. Et puis on a toujours su que Maëlys et elle s’entendaient parfaitement bien. « Au fait ta mère a appelé pour prendre un peu de nos nouvelles. De leur côté tout va bien, Maëlys semble bien se débrouiller à l’école comme toi et ta mère va bien. Je lui ai dit que t’allais sûrement la rappeler quand tu rentrerais de l’école. » « Ah oui je m’en occuperais après de la rappeler ! Mais tant mieux si tout se passe bien pour eux. » J’affichais un léger sourire. Il y avait autre chose qui avait également changé avec ce divorce, mes parents s’entendaient bien maintenant. Ce divorce leur avait permis de souffler un peu et de rester de simples amis, c’était exactement ce qu’il leur fallait. D’ailleurs le divorce n’a pas duré très longtemps, il a vite été prononcé car il n’y avait vraiment aucun problème. Ils se sont facilement mis d’accord et aujourd’hui ils sont heureux chacun de leur côté et ont gardé un bon contact. Au final je trouve ça merveilleux, quand on voit ces divorces où les gens se détruisent complètement les uns les autres je trouve qu’on s’en sort vraiment bien dans la famille Valentyne. Bon par contre si une chose n’avait pas changé, c’était bien ma relation avec ma soeur, on se détestait toujours l’une et l’autre et franchement je ne sais pas si cette situation peut changer un jour. Mais bon tout ceci c’est l’avenir qui nous le dira n’est-ce pas ?


Ma vie avançait petit à petit, je continuais mon petit train-train quotidien avec mon père à la maison et mes deux meilleurs amis toujours aussi présents dans ma vie bien évidemment. J’arrivais au lycée à présent, j’avais bien grandi et je commençais à voir beaucoup de choses différemment. Premièrement j’avais choisi de poursuivre des études dans le domaine médical avec la très ferme attention de faire carrière dans ce domaine. J’avais donc déjà défini mon avenir professionnel, maintenant le problème c’était que je n’avais aucun débouché au niveau de ma vie privée. Bien sûr j’avais eu quelques histoires d’amour, mais ça n’a jamais vraiment duré très longtemps. Je n’ai pas trouvé le bon, le mec qui fait vraiment battre mon cœur à cent à l’heure. Ma meilleure amie me répétait souvent. « Faut pas t’en faire, tu vas le trouver ! Y a des tas de mecs géniaux par ici, regardes par exemple Aaron ! » Je savais bien qu’elle avait raison, j’allais finir par trouver, mais quand ? C’était ça la question. Aaron ne disait jamais grand-chose à ce sujet, il me disait juste d’être patiente et puis voilà et puis de son côté Sara ne cessait de prendre en exemple Aaron. Bien sûr je ne voyais pas du tout où elle voulait en venir, en même temps même à l’heure actuelle je ne l’ai toujours pas compris. Enfin bref, à l’âge de dix-huit ans, j’ai tout de même choisi de faire un pas de plus dans ma vie privée. Ça ne concernait pas les hommes, mais plutôt ma famille et plus particulièrement ma soeur. Ca en étonnera sans doute beaucoup, mais j’ai fini par lui écrire et lui donner un rendez-vous ! Il fallait qu’on discute une fois comme il faut car il me paraissait évident aujourd’hui que les raisons de notre haine l’une envers l’autre n’étaient pas du tout fondées et qu’il fallait arrêter nos bêtises. On se retrouva dans un des petits cafés de la ville, j’étais arrivée en premier et elle finit par me rejoindre à ma table. Un petit sourire s’affichait sur mon visage alors que de son côté elle ne semblait pas vraiment comprendre ce qu’il se passait. « Salut Maëlys, tu vas bien ? » Ma soeur me regardait droit dans les yeux et fronçait légèrement les sourcils. « Heu oui, il se passe quoi ? » On n’avait pas l’habitude de parler toutes les deux, pas du tout même et je savais que cette conversation n’allait pas forcément être très évidente, mais je savais aussi qu’elle était très importante, pour nous deux. « Il se passe que je pense qu’il est temps de grandir. On a fait un petit bout de chemin chacun de notre côté et aujourd’hui j’en viens à me dire que ce n’est pas normal que ma soeur ne partage pas ma vie. J’en viens à me dire qu’on n’a aucune raison valable pour se détester. » Un silence s’installa dans le café, Maëlys me regardait droit dans les yeux et j’attendais qu’elle se décide à répondre quelque chose. « Oui… Je… je pense que tu as raison. » Un sourire s’étira sur le visage de ma soeur et je compris que j’avais réussi à passer l’étape la plus difficile et que la suite serait tout simplement incroyable. On passa le reste de l’après-midi à discuter toutes les deux de tout et n’importe quoi. On parla de nos parents, de nos études, de nos histoires d’amour et puis je sentais que peu à peu nous allions arriver à ce lien de soeurs que beaucoup de gens connaissent, mais que je n’avais pas encore eu la chance de connaître pour ma part.

« Attends t’es pas sérieuse là ?! » Je tournais mon regard vers mon meilleur ami alors que nous étions tous les trois au restaurant. C’était un vendredi soir et on avait eu envie de sortir manger quelque chose ensemble. Du coup j’en avais profité pour leur annoncer que la veille j’avais vu ma soeur et qu’on s’entendait à présent à merveille. « T’es sûre qu’on parle bien de Maëlys là ?! Tu nous fais une blague, allez Nora ce n’est pas drôle ! » Je continuais de les regarder avec un petit sourire en coin alors qu’ils me regardaient tous les deux avec des yeux ronds. De toute évidence la nouvelle était étonnante, très étonnante. « C’est bon Nora, ton petit sourire en coin ne trompe personne, tu peux nous le dire que c’est une blague ! » Je laissais échapper un petit rire, je n’avais toujours pas pu placer un seul mot dans tout ça, mes deux meilleurs amis me faisaient beaucoup trop rire pour que j’arrive à ouvrir la bouche. « Laisses tomber Aaron, elle rigole ! C’est clairement des conneries. » Je pris une profonde inspiration avant de continuer. « Je sais que je rigole, mais pourtant c’est bien la vérité ! Croyez-moi pas si vous le souhaitez, mais vous en aurez bientôt la preuve parce que je compte bien vous la présenter comme il se doit ! Et je compte sur vous pour être gentil avec elle, parce qu’elle est gentille ! » Ils continuèrent de me regarder un moment droit dans les yeux et cette fois-ci je réussis à garder mon sérieux. « Bon d’accord, mais on sera gentil seulement si elle l’est vraiment ! Depuis le temps que vous ne vous entendez pas avoue quand même que c’est bizarre ! » Je tournais mon regard vers Aaron. « Oui c’est bizarre et en même temps ça ne l’est pas. C’est ma soeur et j’ai envie d’en avoir une pour de vrai et non pas une fille que je ne vois jamais et qui ne connaît rien de ma vie. C’est ma décision, c’est moi qui ai voulu le revoir ! » J’avais dit cela sur un ton sec, je savais bien que la situation était spéciale et que mes meilleurs amis ne pouvaient ne pas vraiment comprendre. Mais d’un autre côté je m’attendais à recevoir un peu de soutien de leur part et les voir aussi choqués et réticent ça commençait légèrement à m’ennuyer. « Oui c’est vrai. » Sara semblait avoir remarqué que je n’aimais pas vraiment leur façon de me répondre et elle me lança un léger sourire d’encouragement. Quant à Aaron il ne semblait pas vraiment apprécié le ton que j’avais pris et décida de ne plus rien dire pour les prochaines minutes qui suivirent. Je ne parlais donc qu’avec Sara et puis je finis par me tourner vers Aaron. « T’as le droit de parler tu sais ! » Il leva son regard vers moi, mais il continuait de se taire. Je reportais mon regard vers Sara qui haussa les épaules et je ne pus m’empêcher de dire. « C’est quoi le problème ?! Ca fait un moment que t’es vraiment bizarre avec moi Aaron ! Alors si j’ai fait quelque chose de mal faudrait peut-être me le dire ! » J’avais remarqué que son comportement envers moi était devenu bizarre depuis quelques temps, depuis beaucoup trop longtemps en fait et je ne supportais plus du tout ça. Je me devais de dire quelque chose. « Mais y a aucun problème, c’est toi qui te fait des idées ! » Je décidais de ne pas insister et la fin du repas se déroula sur une humeur un peu plus joyeuse.



Dernière édition par Nora Shepperd le Mer 16 Avr - 9:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.

› points : 112
› myrtle beach since : 11/04/2014
› messages : 88
› pseudo : keep smiling
› célébrité : Rachel Bilson
› crédits : .liloo_59
› statut civil : Mariée et enceinte, mais chut il ne faut pas le dire encore.
› métier : pédiatre
› adresse : #45 - Pine Lake

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Nora + don't cry because it's over, smile because it happened. Mer 16 Avr - 5:41

Details in the fabric


« Franchement Sara, tu trouves pas que Wayne est hyper canon ! » Elle me regardait avec un petit sourire en coin. Nous étions à l’université. C’était la pause de midi et je mangeais avec elle. Aaron devait nous rejoindre d’ici quelques minutes et je n’avais pas pu m’empêcher de faire une remarque sur le frère jumeau d'Aaron qui était en train de discuter un peu plus loin. « Bah je sais pas, il est comme Aaron quoi ! » « Non mais il a quand même un truc en plus, tu ne trouves pas ? » Sara haussa les épaules et s’apprêtait à répondre, mais elle fut coupée par une autre voix qui me fit sursauter. « Qui a un truc en plus que qui ? » Je tournais la tête et vit mon meilleur ami qui prit place en face de moi. Il me bloquait du coup la vue sur Wayne. « Rien. » J’essayais de faire passer ça inaperçu car je ne savais pas vraiment ce qu'Aaron allait dire s’il venait à apprendre que je regarde son frère. « Nora est amoureuse de Wayne. » Je me tournais vers ma meilleure amie tout en lui donnant une tape sur l’épaule. Bien évidemment elle avait été obligée de parler. Je baissais le regard sur ma salade, sentant clairement que j’étais devenue rouge tomate. En faisant ça je n’avais absolument pas remarqué qu'Aaron avait un air totalement déçu et que Sara n'appréciait pas non plus tout ça ! Ces dernières paroles avaient servi à avertir Aaron, mais bien sûr je ne me rendais compte de rien. « Amoureuse ? Parce que tu lui parles souvent maintenant ? » « Pas spécialement, mais l’autre jour il m’a ramassé un livre et on a échangé deux trois mots, mais je suis pas amoureuse, c’est Sara qui raconte des conneries. » « Je sais pas, c'est toi qui vient de me dire que tu le trouves canon » Je tournais mon regard vers ma meilleure amie qui me regardait avec un petit sourire en coin et j’éclatais de rire. « T’es vraiment bête ! » Et pourtant elle avait bien raison. Je continuais de rigoler sans me rendre compte que Sara était déçue et Aaron encore plus, je le vis alors passer derrière nous. « Salut Nora ! » Je me sentis rougir et je m’empressais de répondre. « Salut ! » Un silence s’installa. Je laissais échapper un petit rire à nouveau et puis soudainement Aaron se décida à parler. « T’es bête ou quoi ?! Tu ne vois pas que c’est un abruti qui pense qu’au cul ?! » Un nouveau silence. Je regardais fixement Aaron et puis je finis par me lever. « Hum… excusez-moi. » Je m’enfuis en courant sentant les larmes me monter aux yeux. Je m’éloignais le plus possible d’eux et je finis par tomber sur Wayne à nouveau. « Qu’est-ce qu’il t’arrive ma belle ? » Je levais les yeux vers lui en m’empressant d’essuyer mes larmes. « Rien du tout, tout va bien. » Je m’efforçais d’afficher un petit sourire et je le regardais dans les yeux. « Ca te dirait d’aller boire un verre un de ces jours ? » Mon sourire s’élargit aussitôt. « Bien sûr avec plaisir ! » Wayne afficha un sourire et on décida d’une date et d’un lieu de rendez-vous, ce serait dans deux jours. Je m’éloignais et plus tard dans la journée je le vis en train de se prendre la tête avec Aaron. J’avais passé à côté d’eux en baissant la tête, priant pour qu’il ne soit pas en train de se disputer à cause de moi.

Cela devait faire maintenant trois semaines que je voyais Wayne à plusieurs reprises. On s’était embrassé une fois et puis après ce dernier rendez-vous on avait fini par officialiser notre relation. J’étais enfin en couple avec lui et je peux vous dire que j’étais aux anges. J’avais 22 ans quand c’est arrivé et je ne pensais sérieusement pas pouvoir être aussi heureuse que je ne l’étais au moment précis où il a commencé à me présenter à ses potes en disant que j’étais sa petite amie. J’étais complètement aux anges et la première personne qui fut au courant, c’était Maëlys bien évidemment. Elle n’a pas pu s’empêcher de se réjouir pour moi au téléphone tellement elle était ravie pour moi et on discuta de ça durant des heures et des heures toutes les deux, elle en profita d'ailleurs pour me dire de faire quand même attention. Puis je devais voir Sara et Aaron un peu plus tard. On allait se faire un cinéma tous les trois, une excellente idée ! Ces derniers temps je sentais qu'Aaron était encore plus spécial avec moi et je ne savais vraiment plus quoi faire pour que les choses se passent différemment. En arrivant au cinéma j’avais un immense sourire aux lèvres et je saluais mes amis avec beaucoup d’entrain. « Bon il s’est passé quoi ? » Sara avait bien sûr remarqué que j’étais un peu trop heureuse pour qu’il ne se soit rien passé de particulier. « C’est fait, je suis officiellement avec Wayne. » Un sourire s’étira sur le visage de mes deux meilleurs amis, ce qui était étonnant vu que c’était bien la première fois qu’ils avaient l’air content de ce qui m’arrive avec Wayne. « C’est super Nora, je suis vraiment content ! Mais tu feras quand même attention, Wayne reste un coureur de jupons. » Il avait dit ça avec un petit sourire et je savais qu’il voulait simplement être gentil et me mettre en garde contre les mauvaises habitudes de son frère. « Merci Aaron, je ferais attention, promis ! » Sara affichait également un immense sourire et me pris dans ses bras. « Je suis trop contente pour toi ma belle, j’espère que vous serez vraiment heureux ensemble ! » Je remerciais également ma meilleure amie et on entra tous les trois dans le cinéma en plaisantant sur beaucoup de choses, comme on le faisait d’habitude. J’avais enfin l’impression d’avoir retrouvé mes meilleurs amis, mais bien sûr dans tout ça je ne savais pas la moitié de ce qu’il s’était passé ces derniers jours. Je ne savais pas qu'Aaron et Sara avaient eu une longue conversation et qu’ils avaient décidé de se montrer heureux pour moi, même si au fond ils ne le sont pas. Je ne savais pas qu’ils avaient chacun décidé de cacher les sentiments qu’ils éprouvent. Oui parce que dans tout ça je suis loin d’être au courant qu'Aaron est amoureux de moi et que Sara est particulièrement attirée par Wayne. Je ne savais pas tout ça, je pensais simplement qu’ils avaient réfléchis et qu’ils avaient fini par comprendre que c’était peut-être exactement ce dont j’avais besoin. Je me trompais sur toute la ligne et je vais continuer à me tromper pendant bien des années.


Installée confortablement dans mon canapé, je regardais la télévision aux côtés de Wayne. Blottie dans ses bras, j’étais aux anges. Cela faisait 7 ans à présent que j’étais avec lui, j’avais terminé mes études et commencé à l'hôpital de Myrtle Beach dans le domaine de la pédiatrie. J’étais heureuse, très heureuse. Ma soeur était toujours présente et mes deux meilleurs amis aussi et je n’avais absolument pas à me plaindre de quoi que ce soit. Je vivais ma vie à fond et je profitais de chaque instant comme si c’était le dernier. Wayne se leva ensuite pour aller dans la cuisine et il y resta un bon moment. Je ne fis cependant pas du tout attention à ça, trop concentrée sur la télévision. « Tu peux venir manger ma belle ! » J’éteignis alors la télévision et je me levais. En marchant jusqu’à la cuisine je vis une écharpe posée sur le dos d’une chaise. Je l’attrapais et l’examinais, elle n’était pas à moi. « Tiens c’est l’écharpe de Sara. » J’avais dit ça à haute voix et Wayne arriva très rapidement pour regarder ce que je tenais dans la main. Je ne remarquais pas le regard effrayé qu’il avait sur le visage et je me contentais de la reposer sur le dossier de la chaise. « Elle a dû l’oublier la dernière fois, je lui dirais ! » Lorsque je levais mon regard sur le visage de Wayne, il avait le sourire aux lèvres et était à nouveau tout apaisé, je n’avais absolument pas remarqué son instant de panique. « Allons manger maintenant tu veux bien ! » J’acquiesçais et on se dirigea dans la cuisine tous les deux. Ce que je découvris était loin de ce à quoi je pouvais penser. La table était mise, des bougies étaient disposées, tout était bien décoré et le repas avait été préparé spécialement par Wayne. « Ok, il se passe quoi là ? » Je levais les yeux vers Wayne qui affichait un immense sourire et m’invita à m’asseoir. Je m’exécutais, curieuse de savoir ce qui se cachait la derrière. Le repas commença, on discuta de tout et n’importe quoi et je trouvais tout ceci de plus en plus étrange. Puis Wayne se racla la gorge et m’attrapa la main. « Tu sais Nora, je ne pensais jamais trouver une fille aussi parfaite que toi il y a 6 ans en arrière. Je suis fou amoureux de toi comme au premier jour et j’ai vraiment envie d’aller loin avec toi. » Il marqua une pause et plongea son regard dans le mien. Je fronçais alors les sourcils, ne comprenant absolument pas ce qu’il était en train de faire. « Alors Nora Hawkins, voulez-vous m’épouser ? » Il avait dit cette phrase tout en s’agenouillant en face de moi et en me dévoilant une superbe bague. Un immense sourire s’était affiché sur mon visage, je jubilais. Je finis par me jeter dans ses bras tout en l’embrassant tendrement sur ses lèvres. « Oh oui, bien sûr que oui ! Je le veux ! » Wayne semblait également aux anges et on passa une soirée tout simplement parfaite tous les deux. Je venais de me fiancer, mais j’étais loin de savoir dans quoi je me lançais. Oui j’étais loin de savoir que Wayne me trompait depuis cinq mois avec Sara, ma meilleure amie. J’étais totalement éblouie par mon amour et tellement heureuse, tellement persuadée que j’avais trouvé l’homme de ma vie. J’étais aussi tellement naïve…

Le lendemain, après avoir dit oui à mon cher et tendre, je m’empressais d’attraper mon téléphone afin de dire la nouvelle à Sara et ma soeur Maëlys. Concernant Aaron, j’avais décidé d’attendre l’après-midi puisque nous devions de toute façon nous retrouver, ça ne servirait à rien de l’affoler avant. Ma meilleure amie et ma soeur me félicitèrent comme il se devait. J’ai parlé pendant des heures aux téléphones avec Maëlys, par contre avec Sara notre conversation fut plutôt courte car elle était beaucoup trop occupée. Mais elle me promit de me rappeler plus tard dans la journée pour en parler plus en détail. Je n’avais pas insisté et je raccrochais le sourire aux lèvres. J’étais aux anges et il ne me restait plus qu’à annoncer la nouvelle à Aaron. Il devait passer chez Wayne et moi dans la journée, Wayne n’était pas là et je comptais bien passer une agréable après-midi avec son frère jumeau. Quelqu’un finit par frapper à la porte et je m’empressais d’aller ouvrir. « Salut Aaron, ça me fait super plaisir de te voir ! Comment tu vas ? » Il me déposa un baiser sur le front et rentra chez moi. Je refermais alors la porte derrière lui tout en écoutant sa réponse. « Bah ça va bien et toi ? Tu m’as l’air toute heureuse ! » Je plongeais mon regard dans le sien en affichant un immense sourire. Je ne pouvais pas attendre une seule seconde de plus. « Wayne et moi… On est fiancé ! » J’affichais un immense sourire et exprimais ma joie à tel point que je ne remarquais pas l’expression qu’avait affiché Aaron au moment où je le lui avais annoncé. Je ne savais pas si Wayne lui en avait parlé avant ou non, mais en tout cas lorsque je le regardais à nouveau il affichait un immense sourire et me prit dans ses bras. « C’est super Nora ! Je suis vraiment content pour toi ! » Il disait ça sur un ton réjouis, mais en réalité tout ceci sonnait faux. Sauf qu’encore une fois je ne remarquais rien du tout, aveuglée par mon amour pour Wayne. Cela fait bien 5 mois que Wayne me trompe avec Sara, ma meilleure amie et un peu moins qu'Aaron est au courant, mais qu’il ne me dit rien du tout. Pourquoi ? Parce que ce ne sont pas ses affaires et en même temps il n’a pas tout tord, ce n’est pas à lui de me dire ça. Mais pourtant quand il a appris ce jour-là que j’allais me fiancer, il aurait peut-être dû le faire. J’étais sur le point de me marier avec un mec totalement infidèle et tout le monde est au courant, sauf moi bien évidemment. La principale intéressée n’est jamais au courant, c’est bien connu. A part attendre et laisser le temps faire les choses, je ne peux pas faire grand-chose. Il faudrait peut-être que j’ouvre les yeux, mais je ne sais pas même pas si en le faisant je remarquerais grand-chose. Wayne et Sara sont très doués dans leur petit jeu et puis Aaron a très bien réussi à me mentir jusqu’à présent. Je continuais donc de sourire tout en regardant mon meilleur ami, déjà très impatiente d'arriver au jour de mon mariage.


Après des mois de préparation, plusieurs disputes avec Wayne pour se décider sur la couleur, le thème et tout ce qui va avec de notre mariage, nous étions enfin arrivés au grand jour. Pendant toute cette période de préparation, je m'étais dit à plusieurs reprises que jamais nous n'allions y arriver. Mais finalement tout s'était parfaitement bien déroulé et nous étions donc enfin sur le point de nous marier. J'attendais dans cette petite salle à l'endroit où allait se dérouler la cérémonie. Ce serait bientôt mon tour d'avancer dans l'allée et le stresse commençait gentiment à monter. « Comment ça va ma belle ? » Ma soeur venait d'entrer dans la salle et me regardait avec un immense sourire. Je voyais bien qu'elle était fière de voir que sa soeur allait se marier. J'approchais de mes trente ans en même temps et c'était donc sans aucun doute le moment pour moi de me marier. Bien que je stressais tout de même un petit peu, au fond je savais que j'étais entrain de faire ce qu'il fallait. Bien sûr je ne savais toujours pas que Wayne et Sara couchent ensemble... Non personne n'avait pensé à me le dire depuis le temps et je ne me doutais toujours de rien du tout. J'étais sur mon petit nuage et rien ne semblait pouvoir me faire descendre de celui-ci. « Ca va super bien. Ca va être un beau mariage. » Ma soeur hocha la tête et puis c'est Sara qui fit son entrée. « C'est le moment d'y aller ma chérie, ton futur mari t'attend. » Elle semblait tout aussi excitée que moi, je me retournais et on se dirigea toutes les trois vers la grande allée qui allait m'amener à mon homme. Je respirais un bon coup et puis j'avançais doucement tout en regardant Wayne qui m'attendait dans son beau costard, tout simplement parfait. La cérémonie se déroula parfaitement bien. On aurait pu penser que Sara ou Aaron auraient pu choisir le moment des objections pour avouer la vérité. Mais rien du tout. Tout le monde se tut et nous laissa faire la plus belle erreur de notre vie. (...) Le repas était à présent terminé et tout le monde commençait à danser. Je venais de m'asseoir pour faire une petite pause avec Wayne lorsqu'Aaron s'approcha de nous. « Est-ce que tu m'autorises à te piquer ta femme pour une danse ? » Il s'adressait à Wayne bien évidemment et celui-ci afficha un mince sourire. « Bien sûr, mais attention à ce que tu fais. » Blague de très mauvais goût au vu de la situation, mais Aaron rigola pour faire bonne figure. Je partis sur la piste de danse avec mon meilleur ami qui commença à me faire danser. « Bienvenue dans la famille Nora ! » Un sourire s'étira sur mon visage. « Merci, tu crois que tu vas pouvoir me supporter en tant que belle soeur ? » Aaron sourit à son tour et me fit tourner avant de me reprendre dans ses bras. « Ca devrait aller. » Il me fit un clin d'oeil et on continua à danser ainsi durant la durée de la chanson. Ce mariage était vraiment parfait. « Et voilà, cette danse est terminée. En tout cas tu es la plus belle des mariées Nora. » Il déposa un baiser sur ma joue et il s'éloigna sans même attendre ma réponse. Je ne fis pas vraiment de cas par rapport à ça. Mais bien évidemment cette soirée avait été bien difficile pour Aaron et Sara qui avaient du regarder les deux personnes pour qui ils ont des sentiments se marier. Mais en même temps c'était eux qui avaient cherché ça.

Cela faisait à présent un mois que Wayne et moi nous étions mariés et que nous nagions en plein bonheur. Je n'avais vraiment pas de quoi me plaindre, en fait j'étais même persuadée d'avoir le meilleur des maris qui puissent exister. Mais encore une nouvelle est arrivée. Il y a de ça trois jours en arrière, je me suis rendue chez mon médecin pour faire quelques tests. Cela faisait plusieurs jours que je vomissais assez régulièrement et je commençais à me sentir de plus en plus fatiguée. Pensant avoir attrapé un de ces virus qui traînaient dans la ville en ce moment, j'avais décidé d'appeler mon médecin pour vérifier. Après quelques tests, je me suis retrouvée assise dans son bureau. Il me regardait, les mains jointes sur son bureau, avec un petit sourire en coin. « Et bien Madame Shepperd, j'ai le plaisir de vous annoncer que vous n'êtes pas malade. Non vous êtes enceinte. » Bien évidemment je ne m'étais pas du tout préparée à recevoir une nouvelle pareille. Respirant un bon coup je faisais de mon mieux pour garder le sourire. « Enceinte ?! Mais.. Depuis combien de temps ? » Le médecin m'expliqua que ça faisait trois semaines que je devais être enceinte environ et il m'expliqua la suite des rendez-vous. Seulement je ne l'écoutais que d'une oreille, pour ma part j'étais surtout entrain de réfléchir à la façon dont je pourrais l'annoncer à Wayne. C'est vrai que nous sommes mariés et qu'un enfant ne devrait pas poser de problème, mais c'était inattendu, nous n'en avions même pas encore discuté. Le rendez-vous se termina et je rentrais chez moi toute tremblante. La première chose que je fis fut de l'annoncer à ma soeur bien évidemment et de lui demander des conseils. « De toute façon il faut que tu le lui dises Nora, tu ne peux pas lui cacher ça. Je ne pense pas qu'il va stresser, vous êtes marié c'est un peu dans la logique des choses non ? » Oui elle avait tout à fait raison, mais j'avais vraiment peur que cela le fasse fuir. Puis d'un autre côté c'était certain que je ne pouvais pas le lui cacher éternellement. Plus j'attendais, pire ce serait. Mais voilà cela faisait déjà trois jours. J'avais eu bien des occasions d'en parler à Wayne mais je ne l'avais pas fait. Ni à Sara, ni à Aaron... Je ne savais pas comment aborder le sujet et en même temps je crois que j'étais moi-même un peu effrayée par tout ça. Peut-être qu'il fallait que j'attende encore un peu, mais pas trop non plus. Mais trois jours étaient déjà passés et cela faisait trois semaines que j'étais enceinte déjà. En plus, Wayne voyait bien que je vomissais ces derniers temps. J'avais fait passer ça pour une maladie, mais il n'allait pas le croire encore longtemps. Donc espérons déjà que mes nausées vont se calmer un petit peu... Enfin voilà où j'en suis, la question est de savoir si lorsque mes amis apprendront ma grossesses ils se décideront enfin à me dire la vérité...



Dernière édition par Nora Shepperd le Mer 23 Avr - 8:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Nora + don't cry because it's over, smile because it happened. Mer 16 Avr - 19:23

quelle rapidité on va t'appeler Lucky Luke            
Revenir en haut Aller en bas
avatar



« Well you only need the light when it's burning low. Only miss the sun when it starts to snow. Only know you love her when you let her go. Only know you've been high when you're feeling low. Only hate the road when you're missing home. Only know you love her when you let her go ... And you let her go. »


› points : 217
› myrtle beach since : 07/04/2014
› messages : 408
› pseudo : Luxette
› célébrité : Kristen Bell
› crédits : Bazzart & TumblR
› statut civil : Célibataire, officiellement mais en réalité, elle couche avec le mari de sa meilleure amie. Horrible, non ? En plus de ça, elle se rapproche de plus en plus d'un jeune homme pour tromper son monde, mais ne risque-t-elle pas de se laisser prendre à son propre jeu ?
› métier : Psychologue à l'hôpital de la ville, mais dispose d'un cabinet à Pinecrest où elle bosse 3 jours par semaine
› adresse : Pinecrest, #1077

MessageSujet: Re: Nora + don't cry because it's over, smile because it happened. Mer 16 Avr - 19:37

   

Ma meilleure amie pour toujours   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



grow old with me.
Life is like dancing. If we have a big floor, many people will dance. Some will get angry when the rhythm changes. But life is changing all the time.

› points : 53
› myrtle beach since : 16/04/2014
› messages : 436
› pseudo : Comet, Emilie.
› célébrité : Olivia Wilde.
› crédits : © Bavboule (avatar);
› statut civil : célibataire.
› métier : organisatrice évènementiel.
› adresse : #21 Myrtle Beach Downtown.

MessageSujet: Re: Nora + don't cry because it's over, smile because it happened. Mer 16 Avr - 20:25

Rachel + Toi.  I love you   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Nora + don't cry because it's over, smile because it happened. Mer 16 Avr - 20:53

Sara-Rose Ainsworth a écrit:
   

Ma meilleure amie pour toujours   

ou jusqu'à ce qu'elle découvre ce que tu fais dans son dos    
Revenir en haut Aller en bas
avatar



J'ai lu quelque part qu'on ne reconnaissait pas les instants marquant de nos vies au moment où on est entrain de les vivre. On s'habitue à tout, les choses, les idées, les gens mais on ne se rend compte de notre chance parfois. C'est seulement lorsqu'on risque de perdre quelque chose qu'on se rend compte à quel point on y tient, à quel point on en a besoin, à quel point on l'aime.


› points : 147
› myrtle beach since : 09/04/2014
› messages : 176
› pseudo : Luxette
› célébrité : Blake Lively
› crédits : Bazzart & TumblR
› statut civil : Maman célibataire.
› métier : Journaliste - rubrique Love & psycho
› adresse : Pinecrest, #104

MessageSujet: Re: Nora + don't cry because it's over, smile because it happened. Ven 18 Avr - 15:16

Là, ça sera la guerre    

Mais entre amis, on se pardonne tout, non ?   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



I'm selfish, impatient and a little insecure. I make mistakes, I am out of control and at times hard to handle. But if you can't handle me at my worst, then you sure as hell don't deserve me at my best.

› points : 112
› myrtle beach since : 11/04/2014
› messages : 88
› pseudo : keep smiling
› célébrité : Rachel Bilson
› crédits : .liloo_59
› statut civil : Mariée et enceinte, mais chut il ne faut pas le dire encore.
› métier : pédiatre
› adresse : #45 - Pine Lake

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Nora + don't cry because it's over, smile because it happened. Mer 23 Avr - 8:47

Ouais ça je sais pas si je pourrais pardonner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Nora + don't cry because it's over, smile because it happened.

Revenir en haut Aller en bas
 

Nora + don't cry because it's over, smile because it happened.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nora Roberts
» Petit craquage
» Les messages email de François Bayrou
» Nora a une paupière rouge et gonflée
» NORA ELLENORE JILLIAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS, STILL YOUNG :: COME AS YOU ARE :: born this way :: i'm coming home-