AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (M/LIBRE) COLIN O'DONOGHUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



You've gotta dance like there's nobody watching, Love like you'll never be hurt, Sing like there's nobody listening, And live like it's heaven on earth.

› points : 106
› myrtle beach since : 07/04/2014
› messages : 537
› pseudo : keep smiling
› célébrité : Jennifer Morrison
› crédits : timeless
› statut civil : Maman célibataire
› métier : Possède sa propre boutique de vêtements
› adresse : #65 - Farrow

MessageSujet: (M/LIBRE) COLIN O'DONOGHUE Mer 23 Avr - 8:17


Aidan au choix

you don't love someone because they're perfect, you love them in spite of the fact that they're not.

ÂGE + 35 ans DATE & LIEU DE NAISSANCE + au choix EMPLOI + au choix ORIENTATION SEXUELLE + hétérosexuelle STATUT CIVIL + célibataire TRAITS DE CARACTÈRE + amusant + séducteur + romantique + lâche + impulsif + têtu AVATAR + Colin O'Donoghue


Tell me how your life was

→ Aidan n'est pas obligé d'être né à Myrtle Beach, mais il doit y vivre depuis en tout cas 11 ans. Depuis sa rencontre avec Millicent.
→ Il est directement tombé sous le charme de Millie et n'a jamais aimé quelqu'un autant qu'elle.
→ Lorsqu'elle lui a annoncé qu'elle était enceinte il a paniqué et a quitté la ville. A vous de choisir où et ce qu'il s'est passé ensuite.
→ Ce n'est que sept ans plus tard qu'il essaye de revenir vers Millie... N'osant pas vraiment le faire avant.
→ Il ne sait pas encore que Millie a retrouvé quelqu'un d'autre et il veut tout faire pour la récupérer et voir son fils qui a 7 ans. (Noah)
Les Petits caprices

Alors tout d'abord merci d'avoir lu ce scénario et voici quelques petites exigences à respecter.

PSEUDO + Le nom de famille est totalement libre par contre pour ce qui est du prénom il est peu négociable. Je vais l'utiliser partout donc ce serait bien de ne pas le changer, mais si vraiment on peut toujours en discuter.

HISTOIRE + Elle est en grande partie libre, il faut cependant respecter tous les points noter dans ce scénario et il serait bien de lire ma fiche complète pour bien comprendre l'histoire et Millicent. ici.

AVATAR + Il est très peu négociable, Colin est tout simplement parfait. Cependant si vraiment on peut aussi en discuter, mais je risque d'être difficile à ce propos.

Voilà si tu prends ce scénario je peux te dire qu'on va trop s'éclater ensemble I love you
The family business

MILLICENT RHODES + La soirée était tout simplement parfaite, j’avais peut-être un peu trop bu, mais je fêtais la fin d’une année d’étude. Il me restait encore un bout de chemin devant moi, mais j’avais réussi une année de plus et cela méritait clairement une fête. J’avais vingt-trois ans et j’étais avec un groupe d’amies dans un bar très branché de Myrtle Beach. Au fil de la soirée, le nombre de personnes qui étaient avec moi diminua petit à petit. Vers la fin de la soirée, je me retrouvais seule au bar sans que je ne comprenne vraiment ce qu’il s’était passé. La plupart de mes amies avaient trouvé un charmant jeune homme chez qui finir la soirée et pour ma part rien du tout. C’en était presque déprimant. Mais alors que je m’apprêtais à payer mon dernier verre et rentrer chez moi un jeune homme vint prendre place à côté de moi. « Alors on s’est faite abandonnée ? » J’affichais un mince sourire tout en déposant de l’argent sur le comptoir. « On dirait bien. Mais je n’allais pas tarder à rentrer de toute façon. » Le jeune homme posa alors sa main sur l’argent que je venais de poser et me le mit devant le nez avant de poser lui-même son argent. « Oh vous partez déjà ? Je peux me permettre de vous offrir quand même un verre ? » Je regardais quelques secondes le jeune homme, il était craquant. Très craquant, beaucoup trop même. Je ne savais pas si c’était raisonnable pour moi de rester encore là alors qu’il était aussi tard. Et puis d’un autre côté, j’étais en vacances à présent et cela faisait bien trop longtemps qu’un jeune homme n’était pas venu me parler ainsi. Ca me faisait du bien, beaucoup de bien même. Je plongeais mon regard dans le sien et un sourire s’étira sur mes lèvres. « D’accord, mais juste un ! » Le jeune homme afficha un sourire à son tour et me répondit avant de nous commander deux boissons. « Nous verrons bien comment se passe la suite de la soirée ! » Il semblait persuader que j’allais rester avec lui pour le reste de la soirée et je trouvais cette assurance plutôt attirante. Il semblait savoir ce qu’il voulait et puis il donnait l’air d’être un homme très protecteur. Le genre de choses qui ferait vibrer n’importe quelle fille. J’avais déjà trop bu et je reprenais encore un verre avec lui, peut-être même plus. Je craignais déjà la façon dont la soirée allait se terminer et puis en même temps je ne voulais pas partir. J’étais trop curieuse de connaître l’homme qui se cache derrière ce beau visage mystérieux. « Moi c’est Aidan et toi ? » Il commençait déjà à me tutoyer, chose qui ne me dérangeait absolument pas. A vrai dire je trouvais plutôt bizarre lorsqu’il a commencé par me vousoyer. « Millicent. » Il hocha alors doucement la tête et leva alors son verre en ma direction. « Et bien Millicent, à notre premier verre tous les deux. J’espère que ce ne sera pas le dernier. » Je sentis mes joues s’embraser légèrement et je fis tinter mon verre contre le sien. Il commençait déjà à me draguer et je trouvais ça tout simplement extraordinaire. Ca me faisait un bien fou de voir qu’un homme pouvait réellement s’intéresser à moi. Il restait à savoir à présent s’il me draguait simplement pour coucher avec moi ou bien si c’était pour autre chose. Mais c’est la fin de la soirée qui me fit comprendre qu’il ne cherchait pas simplement à coucher avec moi. J’avais beaucoup trop bu et j’étais totalement vulnérable. Il aurait pu ramener chez lui et j’aurais finis dans ses bras sans même y réfléchir. Mais Aidan me ramena jusque devant ma porte et me salua en me faisant un baise main. J’avais souris bêtement et je m’étais endormie comme un bébé. Heureuse.

Après une longue journée de travail, je rentrais à la maison, complètement lessivée. J’avais 27 ans et cela faisait donc 4 ans qu’Aidan et moi étions ensemble. J’étais vraiment heureuse, en fait je crois qu’il n’y avait pas vraiment de mot pour décrire comment je me sentais avec lui. Mais j’étais encore loin de me douter ce qui allait se passer en arrivant à la maison. J’ouvris la porte de l’appartement et je découvris sur le sol un chemin de pétale de rose. L’appartement était plongé dans l’obscurité, seule quelques bougies éclairaient les pièces. Un mince sourire s’étira sur mon visage et je retirais ma veste et mes chaussures avant d’avancer doucement dans l’appartement. Les pétales me menèrent jusque dans notre salon où je découvris pleins de bougies allumées, deux coupes de champagne et Aidan dans son plus beau costard. Complètement abasourdie par ce spectacle, je m’approchais doucement de mon petit ami qui me regardait avec un immense sourire. « Qu’est-ce qu’il se passe Aidan ? » Celui-ci afficha un petit sourire et me tendit sa main pour me faire asseoir à côté de lui sur le canapé. Il remit en place une mèche de mes cheveux avant de poser un genou sur le sol de notre salon. Surprise, je continuais de le regarder droit dans les yeux. « Il se passe que cela fait 4 ans que nous sommes ensemble, 4 ans que je nage en plein bonheur avec toi. J’ai donc pensé qu’il était temps pour nous de passer à une étape supérieure ! » Je continuais de le regarder droit dans les yeux, bouche bée et Aidan sortit de sa poche une petite boîte noire. « Alors Millicent Rhodes, veux-tu m’épouser ? » Un immense sourire s’étira sur mon visage, je sentis les larmes me monter aux yeux et je ne savais plus où j’en étais. Cette nouvelle me réjouissait tellement que je n’arrivais plus à prononcer le moindre mot. Je regardais la bague que me tendait Aidan, elle était vraiment merveilleuse et puis je regardais à nouveau Aidan pour finir par lui dire. « Oui ! » Je me jetais alors dans ses bras pour l’embrasser tendrement sur ses lèvres et Aidan me glissa ensuite la magnifique bague à mon doigt. Je n’en revenais pas, Aidan et moi étions fiancés. C’était certainement le plus beau jour de ma vie.

« Et bien Madame Rhodes j’ai une excellente nouvelle pour vous, vous n’êtes pas du tout malade. Vous êtes enceinte. » Cela faisait maintenant deux mois qu’Aidan avait fait sa demande et nous étions en plein dans les préparatifs de notre mariage qui devait avoir lieu dans 8 mois et voilà qu’on m’annonçait encore une excellente nouvelle. J’étais enceinte. C’était certainement mon plus grand rêve, avoir un enfant et en plus avec Aidan. Je regardais mon médecin avec un immense sourire sur le visage. « Je suis enceinte, vraiment ? » Le médecin afficha un mince sourire à son tour tout en hochant la tête de haut en bas. « Oui de quasiment un mois. Il faudra attendre le troisième mois pour être vraiment sûr que la grossesse se déroule à merveille, mais vous êtes bel et bien enceinte. » C’était incroyable, je n’en revenais absolument pas. Décidément je ne cessais d’avoir des bonnes nouvelles ces derniers temps et j’avais d’ailleurs vraiment hâte d’annoncer la nouvelle à Aidan. Je ne savais absolument pas comment il allait réagir, mais pour moi c’était évident il finirait par être également très heureux par cette nouvelle. (…) « T’es enceinte ?! » Finalement Aidan n’avait pas pris la nouvelle aussi bien que je n’aurais pu l’imaginer, au contraire il commençait à devenir complètement fou face à tout ça. Il tournait en rond dans notre appartement, se passant la main dans les cheveux, croisant les bras, s’arrêtant pour me regarder et il recommençait à marcher. « Aidan sérieusement, tu ne veux pas t’asseoir tu me donnes le tournis ! » Aidan s’assit quelques secondes sur le canapé et se releva aussitôt. « Non mais attend, c’était pas dans nos plans ça d’avoir un bébé ! Comment… Comment c’est possible en plus ? On devait déjà se marier, on n’avait pas parlé d’un bébé bordel ! » Il haussait de plus en plus le ton et je commençais légèrement à paniquer, il ne semblait apparemment pas du tout prêt à avoir des enfants et ça ne me rassurait absolument pas. « Oui mais le projet d’avoir des enfants serait de toute façon venu après non ? C’est venu un peu plus tôt que prévu, mais c’est une bonne nouvelle non ? » Aidan se tourna vers moi brusquement et secoua la tête. « Une bonne nouvelle ?! Millicent franchement je ne suis pas prêt d’avoir des enfants, je ne sais même pas si j’en veux. En fait, je ne sais plus ce que je veux. Peut-être qu’on ne devrait même pas se marier. » Je ne m’attendais certainement pas à une remarque de ce genre et je m’approchais de lui délicatement. « Aidan, tu paniques et je comprends totalement, mais là tu commences à dire n’importe quoi. Alors calme-toi, respire un bon coup et réfléchis un petit peu, s’il te plaît. » Mais il ne semblait pas du tout prêt à se calmer. Il tourna son regard vers moi une dernière fois avant d’attraper ses clés de voiture. « Sérieusement Millicent je n’y arriverais pas. » Et il sortit de l’appartement sans me laisser le temps de répliquer. Il se passa trois jours sans que je n’aies aucune nouvelle d’Aidan. Clare et Katy étaient au courant à présent et elles sont restées chez moi durant ces trois jours, ne me lâchant pas d’une semelle. Et puis le troisième jour je reçu un téléphone d’Aidan, enfin un message sur mon téléphone car je n’étais pas là lorsqu’il a téléphoné. « Je suis désolé Millie, c’est fini. Je n’y arriverais pas. Fais comme tu veux pour le bébé, mais moi je n’assumerais jamais. » Et il avait raccroché. C’était tout ce que j’avais eu. J’ai eu beau réessayé de l’appeler il n’a jamais décroché. C’était tout, Aidan et moi c’était terminé et j’étais enceinte…

C’était vendredi soir et j’étais tranquillement installée devant la télévision. Noah venait tout juste de s’endormir et je n’allais pas tarder à en faire de même, j’étais totalement épuisée par ma semaine. J’avais 35 ans, Noah en avait 7 et ma boutique de vêtements marchait merveilleusement bien. Mais bien évidemment c’était tout de même bien épuisant pour moi de m’occuper de mon fils et de ma boutique en même temps. Cependant, j’adorais ce que je faisais, ce qui rendait les choses bien plus facile. Alors que j’étais sur le point d’éteindre ma télévision, quelqu’un frappa à la porte. Je fronçais les sourcils et alla ouvrir, ne comprenant pas vraiment qui pouvait venir m’embêter à une heure pareille, peut-être Thayer qui venait me faire une surprise. Cela faisait maintenant une année que nous étions ensemble. Je m’approchais de la porte d’entrée et lorsque je découvris qui se trouvait derrière la porte mon cœur rata un battement. Je n’en revenais pas, c’était impossible. Je sentis ma haine remonter d’un seul coup et je restais sans voix face à lui. « Salut Millicent ! » Je secouais la tête pour essayer de reprendre mes esprits et faisais en sorte de bien rester devant la porte d’entrée, je ne voulais certainement pas le laisser entrer. « Tu fous quoi ici Aidan ? » Il se passa la main dans les cheveux, il ne savait pas quoi dire et était gêné, je le savais. Je le connaissais par cœur en même temps. « Je heu… Je suis venu voir mon enfant. » Je ne m’attendais certainement pas à ça et je laissais échapper un petit rire moqueur. Quel culot il avait de se repointer là six ans plus tard et de demander à le voir. « Tu te moques de moi Aidan ? Tu penses sérieusement que je vais te laisser voir ton fils comme ça, après tout ce temps ? Dégages d’ici, on est très bien sans toi. » J’allais refermer la porte, mais Aidan posa sa main pour m’empêcher de la refermer. « S’il te plaît Millicent, je sais que j’ai merdé, mais laisse-moi au moins du temps pour me faire pardonner. Au moins discuter un peu ? » « Même pas en rêve Aidan, tu t’es cassé et tu m’as laissée seule, je ne veux plus rien avoir à faire à toi ! Maintenant casse-toi d’ici ! » Je refermais la porte et cette fois-ci Aidan ne la retint pas. Je m’empressais de fermer à clé et je poussais un soupir tout en posant ma main sur mon front. Ce n’était pas possible. Qu’est-ce qu’il fichait ici après tout ce temps ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(M/LIBRE) COLIN O'DONOGHUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) COLIN O'DONOGHUE ≈ king of the ashes.
» (M/LIBRE) COLIN O'DONOGHUE
» (m/pris) COLIN O'DONOGHUE
» eau libre
» nouvelle poudre libre HD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS, STILL YOUNG :: COME AS YOU ARE :: hello, i love you :: somebody that i used to know-