AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Coming home ∞ jonah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


C’est comme ça qu’on voit si on se plaît avec une personne, quand on peut se taire tout à fait, au moins une minute et profiter du silence.


Bouche toi les oreilles. Bouche toi les oreilles fort fort fort, encore plus fort ! Tu entends comme je t'aime ?
› points : 57
› myrtle beach since : 10/07/2014
› messages : 13
› pseudo : Valovely
› célébrité : Michelle Williams
› crédits : eclactic (avatar)
› statut civil : Mariée, mère de famille.
› métier : Institutrice
› adresse : 117 pinecrest

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Coming home ∞ jonah Mer 16 Juil - 20:37

coming home
jonah

« Les enfants vous pouvez ranger vos affaires dans vos cartables, la journée est finie ! » Je soupirais, cette journée prenait enfin fin. J'étais épuisée, et nous n'étions que jeudi. Encore un jour à tenir et ça serait le week-end. Je pourrais passer un peu de temps avec Riley, peut-être qu'on pourrait aller faire les boutiques samedi... Les beaux jours arrivent autant se faire plaisir. A mon tour je rangeais mes affaires, j'avais hâte de rentrer à la maison. J'étais fatiguée, tellement fatiguée. La veille j'avais attendu Jonah jusqu'à deux heures du matin, mais il n'était pas rentré. Il avait simplement envoyé un message vers deux heures et demie disant qu'il avait encore beaucoup de choses à faire et qu'il préférait dormir au bar... Depuis près de dix ans qu'il avait son bar c'était bien la première fois qu'il faisait ça... Qu'est-ce que je devais en penser? On se disait toujours tout pourquoi me mentirait-il maintenant ?

Je quittais l'école et m’arrêtais faire quelques courses, j'allais préparer le repas. Cuisiner me permettait d'arrêter de penser. Au moins pendant un moment mon esprit serait vide, totalement vide. Riley m'avait appeler à midi, elle allait dormir chez Sasha la sœur de Jonah. Elles aimaient passer du temps ensemble, et au moins je pourrais avoir mon mari pour moi toute seule. Riley détournerais l'attention si jamais elle était là lors d'une conversation un tant soi peu sérieuse. J'arrivais chez nous, j'étais la première. Je fus accueillie par notre dalmatien Lolie, ça faisait longtemps maintenant qu'on l'avait et je n'imaginais pas notre vie sans un chien. Je la fis sortir dans le jardin, elle avait besoin de prendre l'air un peu. Je me mettais aussitôt aux fourneaux, bien que je n'avais aucune idée de l'heure à laquelle rentrerait Jonah.

Il était presque vingt heures je finissais juste le dessert quand une voiture se gara dans l'allée de la maison. J'espérais de tout cœur que c'était mon cher et tendre. Quand j'entendis la porte s'ouvrir et le chienne aboyer de cette façon je sus que c'était lui. J'enlevais mon tablier et me rendais dans l'entrée. Il était là tôt, mais en même temps il n'était pas rentré depuis la veille. « Bonjour mon amour. » Je m'approchais et posais un baiser sur ses lèvres, il m'avait manqué, vraiment. Je crois que c'était la première nuit depuis très très longtemps que je passais seule et je l'avais assez mal vécue. Je passais mes bras autour de sa taille. « Tu m'as manqué cette nuit tu sais. » Je posais ma tête sur sa poitrine, c'était bon de l'avoir ici. Je l'embrassais à nouveau avant de m'éloigner un peu. « J'ai préparé le dîner, tu veux boire quelque chose ? » Tout était prêt, mais je le trouvais un peu tendu, nerveux...

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



La souffrance peut occuper une telle place qu’on en oublie le bonheur. Parce qu’on ne se rappelle pas avoir été heureux. Et puis, un jour, on ressent quelque chose d’autre, ça nous fait bizarre, seulement parce qu’on n’a pas l’habitude, et à ce moment précis, on se rend compte qu’on est heureux.



Il n’y a aucune honte à avoir peur, on a tous peur de quelque chose. Le secret, c’est d’identifier exactement d’où elle vient, parce qu’une fois que t’as mis un visage dessus, là tu peux lutter, tu peux vaincre tes peurs et même les apprivoiser et en faire des forces.
› points : 190
› myrtle beach since : 08/05/2014
› messages : 192
› pseudo : queen b.
› célébrité : ryan gosling.
› crédits : gentle heart (avatar)
› statut civil : marié, père, infidèle.
› métier : propriétaire d'un bar.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Coming home ∞ jonah Lun 21 Juil - 12:30

Je jetais un coup d’œil par la bais vitrée du bar. Le soleil était couché et le bar se vidait peu à peu. Je regardais ma montre, il était déjà vingt-deux heures. Nous étions au beau milieu de la semaine, alors en général passé vingt-trois heures je pouvais fermer, mais ce soir je n’avais pas envie de fermer, je n’avais même pas envie de rentrer pour tout dire. En vingt-ans, c’était bien la première fois que ça m’arrivait. Je n’arrivais tout simplement plus à regarder Jenna dans les yeux. Je mentais, à elle, à moi, à notre fille. Je continuais de prétendre que ma petite vie bien rangée me plaisait comme elle était, mais ce n’était plus le cas. Du moins, je n’avais plus l’énergie de faire comme si tout allait bien dans le meilleur des mondes. J’étais plongé dans mes pensées et je ne me rendis même pas compte que Clare venait de passer le pas de la porte. Avec sa jolie frimousse, elle savait me redonner le sourire, même si elle aussi je lui mentais. En fait j’étais devenu très habile dans le mensonge et je ne m’étais même pas rendu compte que je mentais comme un arracheur de dents. Je souris à ma jolie petite blonde et déposa un baiser sur le bout de son nez. Je n’étais pas amoureux d’elle, mais j’avais une profonde affection pour ce petit bout de femme. Elle voulait qu’on passe la nuit ensemble pour la première fois. Je n’avais jamais découché. Je ne pouvais m’empêcher de penser à Jenna. Elle devait être devant un film, lové dans une couverture, guettant le moindre bruit dans la rue, m’attendant. Clare m’embrassa à nouveau et je cédais. Un rapide texto à ma femme pour prévenir que je ne dormirais pas à la maison. La première fois en vingt-ans. J’étais un lâche, je n’avais même pas eu le courage de l’entendre à l’autre bout du fil. Une délicieuse nuit plus tard, j’étais de retour à la réalité. J’avais pu me changer rapidement le lendemain, mais en rentrant j’avais simplement envie d’une douche, l’estomac noué je n’avais même pas faim. J’avais envie de dormir et ne pas avoir à affronter le regard de Jenna, celle que j’aimais, ou que j’avais aimé, je ne savais plus très bien. Je passais le pas de la porte, Sasha et Riley était passées plus tôt dans la journée et je savais que Riley passait la nuit chez ma sœur, ce qui n’arrangeait pas mes affaires. J’allais passer la soirée en tête à tête avec ma femme. J’allais encore devoir mentir. Je passais donc le pas de la porte et Jenna arriva, tout sourire, loin de s’imaginer que je la trompais depuis des mois. Elle m’annonça que je lui avais manqué et passa ses bras autour de ma taille. Je déposais un rapide baiser sur ses lèvres. Je vais me doucher. Non, je n’avais pas envie de boire quoi que ce soit, ni même de manger. Après ma douche, je passais un vieux jogging et un tee shirt délavé. Je n’avais même plus envie de faire le moindre effort, pourtant je le devais, je le devais à Jenna. Tu as passé une bonne journée ? Je lui souris fébrilement, n’écoutant qu’à moitié sa réponse.

_________________
 
ever thine, ever mine , ever ours. « Quelqu’un a dit un jour que la mort n’es pas la pire chose dans la vie : le pire, c’est ce qui meure en nous quand on vit..unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


C’est comme ça qu’on voit si on se plaît avec une personne, quand on peut se taire tout à fait, au moins une minute et profiter du silence.


Bouche toi les oreilles. Bouche toi les oreilles fort fort fort, encore plus fort ! Tu entends comme je t'aime ?
› points : 57
› myrtle beach since : 10/07/2014
› messages : 13
› pseudo : Valovely
› célébrité : Michelle Williams
› crédits : eclactic (avatar)
› statut civil : Mariée, mère de famille.
› métier : Institutrice
› adresse : 117 pinecrest

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Coming home ∞ jonah Lun 21 Juil - 15:39

coming home
jonah

Quelque chose n'allait pas. J'en étais certaine. Depuis quelques mois je voyais bien qu'il avait quelque chose d'étrange. Mais je ne parvenais pas à mettre le doigt dessus, il ne s'était pourtant rien passé de particulier. Hier soir, pour la première fois depuis vingt ans, Jonah n'était pas rentré. Le lit m'avait semblé si vide, la nuit si longue et froide. Je n'étais pas habitué à la solitude. Depuis mes dix-sept ans il était avec moi et pour la première fois je le sentais s'éloigner sans savoir pourquoi. Je me sentais impuissante. Ce soir il allait rentrer et j'allais essayer de savoir ce qui clochait, je ne pouvais pas rester comme ça.

J'entendis sa voiture arriver. Il était là, enfin. J'allais jusqu'à lui, il m'avait manqué et je le lui disais. Il posa un baiser rapide sur mes lèvres et partit aussitôt prendre sa douche. Je soupirais et retournais à la cuisine. La soirée risquait d'être tendue. Il ne semblait pas heureux d'être là, ni de me voir d'ailleurs. Je regardais ma cuisine où j'avais tout préparé pour nous mais à quoi bon. Je jetais mon tablier dans un coin avant d'aller vers le frigo. Je sortais une bouteille de vin blanc et m'en servi un verre, j'avais besoin de réconfort et aussi de courage. Je ne savais même plus s'il était utile que je mette la table. Il finit par redescendre quelques minutes plus tard vêtu d'un vieux pantalon de jogging et d'un tee-shirt délavé. Il devait être fatigué et ne faisait pas d'effort quand nous étions tous les deux, pourtant moi j'en faisais. Il me demanda alors si j'avais passé une bonne journée. Je le regardais, il n'écoutait même pas ce que j'allais lui répondre. Je m'accoudais au comptoir de la cuisine et le regardais. « Très bien, mon amant vient juste de partir. » Je continuais de le regarder, il hochait la tête sans même écouter. Je soupirais. « Jonah tu ne m'écoutes même pas. » Je m'approchais de lui. Il n'avait jamais été comme ça et je commençais à avoir peur. Peut-être était-ce à cause de moi ? Qu'est-ce que j'avais bien pu faire ? M'aimait-il encore au moins ? Je ne préférais pas y penser. « Jonah, parle moi. » Je me mettais face à lui et le regardais dans les yeux. «  Je ne sais pas ce que tu as en ce moment mais tu peux tout me dire tu sais. » Il était l'homme de ma vie je ne pouvais pas le perdre, je ne le supporterais pas. Et puis qu'est-ce que je dirais à Riley... ? Il devait avoir quelque chose de sensé, une raison à son mal-être. Je voulais comprendre, je devais comprendre. Ca ne pouvait pas durer, je ne pouvais pas faire face à un mari comme ça tous les soirs. Avant il était heureux de rentrer pour nous retrouver mais aujourd'hui rentrer semblait être un fardeau. Je ne préférais pas imaginer le pire,imaginer que peut-être il en aimait une autre. Peut-être notre amour à ses yeux ne valait plus rien.

Code by Silver Lungs

_________________
you and me
Il a des droits sur son sourire. Elle a des droits sur ses désirs. Elle passe sa vie à l'attendre. Pour un mot pour un geste tendre. Elle l'aime, elle l'adore. C'est fou comme elle aime. C'est beau comme elle l'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Coming home ∞ jonah

Revenir en haut Aller en bas
 

Coming home ∞ jonah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haute Fidélité et Home cinema
» HOME (film)
» Home déco
» home déco pour un anniversaire
» Maybe tomorrow, I'll find my way home.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS, STILL YOUNG :: MYRTLE BEACH :: pinecrest :: homes-