AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 KATHLEEN + we're born with millions of little lights shining in the dark.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



J'ai lu quelque part qu'on ne reconnaissait pas les instants marquant de nos vies au moment où on est entrain de les vivre. On s'habitue à tout, les choses, les idées, les gens mais on ne se rend compte de notre chance parfois. C'est seulement lorsqu'on risque de perdre quelque chose qu'on se rend compte à quel point on y tient, à quel point on en a besoin, à quel point on l'aime.


› points : 147
› myrtle beach since : 09/04/2014
› messages : 176
› pseudo : Luxette
› célébrité : Blake Lively
› crédits : Bazzart & TumblR
› statut civil : Maman célibataire.
› métier : Journaliste - rubrique Love & psycho
› adresse : Pinecrest, #104

MessageSujet: KATHLEEN + we're born with millions of little lights shining in the dark. Ven 18 Avr - 15:15


Kathleen Penny Rhodes

" There's hundreds of ways to kill away the time. That's how you are made you know you'll never be mine. "

ÂGE + 29 ans. DATE & LIEU DE NAISSANCE + Myrtle Beach, le 18 mars 1985. ORIGINES + américaines. EMPLOI + Journaliste à la rubrique "Love ORIENTATION SEXUELLE + Hétéro. STATUT CIVIL + maman célibataire mais le papa de son enfant vient de revenir en ville. Il n'était pas au courant de sa grossesse car il a quitté la ville avant. TRAITS DE CARACTÈRE + Drôle + fofolle + maternelle + attentionnée + loyale + douce + instable + parfois immature + fragile + intelligente + ambitieuse + rancunière + têtue + orgueilleuse + fière. GROUPE + Au secours, j'ai 30 ans.

Pour cocher la réponse que vous souhaitez il suffit d'enlever le "un" dans le mot "unchecked"

Pour toi avoir 30 ans c'est :
la meilleure chose qui te sois arrivée.
 un véritable enfer.
 tu t'en fiches, c'est encore loin.
 déjà passé et ça ne t'as pas changé grand chose.

Ton avenir tu l'imagines plutôt :
 pleins d'amis, des fêtes sans arrêt et aucune contrainte.
 un mari, des enfants, une maison.
 une belle carrière et rien d'autres.
 tu n'en sais rien du tout encore, tu vis au jour le jour.

En soirée, est-ce qu'il t'es déjà arrivé de mentir sur ton âge pour draguer ?
A chaque fois, à mon âge c'est difficile de faire autrement.
Jamais, la personne doit m'accepter comme je suis.
Quelques fois, simplement pour rigoler.
Je n'en vois pas vraiment l'intérêt.

Quand un(e) ami(e) vient pleurer dans tes bras suite à une séparation, quelle est ta réaction ?
Tu tentes de le/la rassurer du mieux que tu peux et tu le/la consoles.
Tu fais l'effort de le/la consoler, mais tu attends avec impatience de pouvoir faire autre chose.
Tu l'entraînes directement en soirée, se soûler c'est la meilleure solution.
Tu t'en contrefiches, la/le laisse parler et change rapidement de sujet.

T'es plutôt quel genre de dragueur/dragueuse ?
Le gros lourd qui sort les vieilles phrases de dragues pourries.
Le mec/la fille sûr(e) de lui/elle qui croit que tout le monde est à ses pieds.
Le/la grand(e) timide qui parle dans sa barbe et perd ses mots une fois devant sa proie.
Tu ne dragues jamais.

Avoir des enfants c'est :
La pire chose qui puisse t'arriver.
Ton rêve depuis de longues années.
Pas très urgent, tu n'y penses pas pour le moment.
Déjà fait ou en cours.
TICS ET MANIES + La jeune femme a toujours rêvé de devenir journaliste, et plus encore dans la rubrique du coeur lorsqu'elle a eu 16 ans. Avant, elle s'imaginait reporter de guerre. + Elle est très gourmande et adore la nourriture indienne et mexicaine. + Elle est très féminine, elle adore le shopping et s'acheter des fringues. Elle est du genre acheteuse compulsive, et a tendance à toujours trop acheter. + Elle n'est tombée amoureuse qu'une fois, du père de sa fille. Depuis, elle ne veut plus s'attacher et s'occupe de sa petite fille. + Elle a appris à être moins immature et moins fofolle avec sa fille. Avant, elle avait tendance à sortir tout le temps, à s'amuser beaucoup. + Elle déteste lire, elle ne lit jamais de romans, juste des magazines people et psychologies. + Elle fait beaucoup de sport. Elle fait de la natation depuis toujours et de la danse indienne depuis quelques mois. + Elle adore les animaux et elle a d'ailleurs un petit chien et un chat chez elle. + Elle fait très bien la cuisine, mais déteste cuisiner pour elle toute seule ou pour sa fille. Par contre, elle adore faire de la pâtisserie avec sa fille, elles s'amusent toujours beaucoup. + Elle est très proche de sa famille, en particulier de sa jumelle et de sa grande soeur. + Elle adore partir en vacances au Mexique. + Elle aime les soirées entre filles, cinéma ou pub.


PSEUDO/PRÉNOM + Luxette (encore moi). AGE + 25 ans. FRÉQUENCE DE CONNEXION + 6/7. SCÉNARIO OU PI + PI. OÙ AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM + J'y suis déjà depuis le début (a) DERNIER MOT +       .


Code:
[b]blake lively[/b] + kathleen rhodes


Dernière édition par Kathleen Rhodes le Sam 19 Avr - 7:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



J'ai lu quelque part qu'on ne reconnaissait pas les instants marquant de nos vies au moment où on est entrain de les vivre. On s'habitue à tout, les choses, les idées, les gens mais on ne se rend compte de notre chance parfois. C'est seulement lorsqu'on risque de perdre quelque chose qu'on se rend compte à quel point on y tient, à quel point on en a besoin, à quel point on l'aime.


› points : 147
› myrtle beach since : 09/04/2014
› messages : 176
› pseudo : Luxette
› célébrité : Blake Lively
› crédits : Bazzart & TumblR
› statut civil : Maman célibataire.
› métier : Journaliste - rubrique Love & psycho
› adresse : Pinecrest, #104

MessageSujet: Re: KATHLEEN + we're born with millions of little lights shining in the dark. Ven 18 Avr - 15:15

Details in the fabric



« La famille c'est une richesse incroyable, ça donne des outils pour pouvoir affronter les moments extraordinaires, les moments plus difficiles, les hauts, les bas. »

" Millie ? " Millicent se tourna vers sa petite soeur âgée de 5 ans et lui sourit : " Qu'est ce qu'il y a mon chaton ? " Millicent, âgée de 11 ans, était aussi blonde que Kathleen et Clare, les deux jumelles, les cadettes de la famille Rhodes. Et malgré la différence d'âge, elle adorait ses soeurs et ne refusait jamais de leur faire plaisir. " Je sais que tu fais tes devoirs, mais on voulait que tu viennes avec nous pour regarder un dessin animé. On va regarder Bambi. Tu viens ? " Elle adressa un sourire plein d'espoir et Millie haussa les épaules : " D'accord, mais juste Bambi alors, après je retourne finir mes devoirs." Kathleen hocha la tête en souriant et sautilla sur place : " Oh ouiii, viens vite ! " Elle attrapa la main de sa grande soeur et la força à se lever pour l'entraîner dans le salon. Clare poussa un petit cri de joie en la voyant : " Oh oui ! Merci Millie." Comme Kate, Clare n'était pas sûre que sa soeur allait lâcher ses devoirs pour un dessin animé. Elle en regardait toujours, bien sûr, mais moins. Elle avait d'autres jeux maintenant. Kate se laissa choir dans le canapé à côté de Clare, et Millie leur sourit en esquissant une moue malicieuse : " Vous voulez des pop corn avec le film ? Papa et maman ne seront pas rentrés avant 3h, ils ne verront rien." Leurs parents évitaient trop de sucreries, mais comme toutes les petites filles, elles adoraient ça. " Oui! Plein de pop corn." " On va se régaler." Kate se passa la main sur son ventre et les deux petites se regardèrent en souriant. Elles avaient beau être jumelles, elles n'avaient de commun que leurs regards clairs et leurs cheveux blonds. Kate avait les cheveux un peu plus bouclés, comme sa mère tandis que Clare les avaient lisses. Elles avaient chacune leurs mimiques, leurs petits caractères. Mais, elles s'adoraient et comme toutes les jumelles, elles étaient inséparables. " Et voilà ! Pop corn pour mes petites dames." Clare applaudit et Kate lâcha un petit rire et leur soeur s'affala au milieu d'elles, le bol de pop corn dans les mains. Kate lança le film. L'après-midi cinéma pouvait commencer. Les filles adoraient ça. Dès que leurs parents partaient faire les courses et laissaient les jumelles sous la surveillance de Millie, elles savaient qu'elles allaient s'amuser. Elles étaient sages heureusement, leur seul défaut était les dessins animés. Elles adoraient ça.


* * *

" Tu sors Millie ? " Du haut de ses 12 ans, Kate adressa un regard envieux à sa soeur, vêtue d'une courte robe noire. Millicent avait 18 ans maintenant, et elle sortait souvent, sans ses soeurs. Bien entendu, elle leur réservait toujours quelques après-midi pour aller au cinéma, manger une glace ou les emmener faire du shopping. " Oui chaton, j'ai une soirée. Un anniversaire." " On peut venir avec Clare ?? " Clare arriva à ce moment et lâcha un petit rire : " Tu sais bien que maman et papa ne voudront jamais qu'on aille à une soirée." Kate soupira et hocha la tête : " Je sais." Elle souffla dépitée, et rajouta : " On a plus qu'à se taper la soirée émission culturelle de papa et maman, génial." Elle lâcha un petit rire et Clare fit un petit signe à Millie : " Amuse toi bien Millie." Kate lui sourit et la laissa partir. " Bon, on fait quoi nous alors ? " Clare haussa les épaules : " On a qu'à aller dans la chambre et on verra. Si tu veux, je peux te faire des nouvelles coiffures. Et toi me maquiller." Les blondes sourirent et grimpèrent en choeur dans leur chambre. Elles commençaient à grandir, à s'intéresser à de nouvelles choses, et même si Millie leur disait de pas trop vite s'intéresser aux garçons, elle sentait que ça allait vite venir. En plus, les jumelles étaient plutôt mignonnes.

" Les filles ? Vous descendez, l'émission commence." Elles esquissèrent un sourire complice et hochèrent la tête, en choeur. Elles suivirent leur père en bas et rejoignirent leur mère dans le salon. Au fond, elles aimaient bien les soirées avec leurs parents, devant des jeux télé débiles mais où ils rigolaient toujours aux éclats. Les deux étaient très proches de leurs parents, ainsi que Millie. " Alors, prêtes à perdre contre vos supers parents ? " " Attends de voir maman, on a passé la semaine à s'entraîner avec Clare." Clara lâcha un petit rire et hocha la tête : " Cette fois, vous allez peut-être perdre la face devant vos filles de 12 ans." Ils lâchèrent tous un rire complices et leur mère alluma la télé. L'émission commençait tout juste. Leur père arriva, un bol de chips et de bonbons dans les mains. " Pour vous déconcentrer ... Rien de mieux que quelques gourmandises." Elles lâchèrent un cri révolté mais piochèrent néanmoins dans le bol avec enthousiasme. " Allez, c'est parti ! "



« L'amour ressemble à ça : c'est quand on sent que rater quelqu'un serait rater sa vie. L'amour c'est quand on cesse d'hésiter. Quand toutes les autres deviennent fades. »

" Depuis le début de la soirée, j'arrête pas de te regarder, c'est horrible." Kate se retourna et aperçut devant elle Drake, un terminale. Il avait deux ans de plus qu'elle et elle ne put s'empêcher de rougir devant son regard clair posé sur elle, la dévisageant, la déshabillant. Kate avait 16 ans, et même si elle avait déjà eu un copain, elle était plutôt timide devant les garçons. Sinon dans la vie de tous les jours, c'était une jeune femme épanouie, extravagante, drôle. " Et c'est pour ça que tu viens me parler ? Pour que je ne crois pas être poursuivie par un psychopathe ? " Elle lui lança un regard malicieux et il hocha la tête : " Oui, je préfère que tu me prennes pour un dragueur que pour un psychopathe, en fait. Drake." Il lui tendit la main et elle la prit, son sourire s'agrandissant. " Kathleen Penny Rhodes, mais tout le monde m'appelle Kate." " Enchanté Kate." Elle ne lui avait pas dit qu'elle savait pertinemment qu'il était. Après tout, Drake était plutôt populaire au lycée, elle non. Elle n'était qu'une nouvelle après tout, une petite lycéenne encore inconnue de tous, même si elle était devenue pom pom girl juste après les premiers mois de lycée. " Je t'offre un verre, ou tu veux danser ? " Elle se tourna vers la piste, la musique bougeait un max et elle secoua la tête : " Un verre, c'est très bien." Il hocha la tête et lui prit la main pour l'entraîner à sa suite vers le bar. Elle apprécia la chaleur du contact de sa main dans la sienne, sentant son coeur battre un peu plus fort. " Tiens. A nous." Il trinqua avec elle et elle but une gorgée du cocktail, grimaçant légèrement. Elle n'avait pas l'habitude de l'alcool. " A nous." Sa voix n'était qu'un souffle et elle sentait le regard du jeune homme toujours posé sur elle. " C'est bizarre que je ne t'ai jamais vue avant, tu es tellement .. Enfin, tu as un charme fou." Elle se sentit rougir davantage et secoua la tête : " Je ne suis qu'en première année, tu ne dois pas vraiment regarder ce genre de nanas. Et je suis plutôt discrète au lycée." Elle esquissa un petit sourire et il hocha la tête : " Désormais, je vais regarder d'un peu plus près les premières. Pour t'apercevoir plus souvent." Il caressa doucement son bras, et il lui demanda alors : " Ca te dirait si je t'invitais au cinéma ? Ou boire un café à l'occasion ? Ici, c'est bruyant et je vais pas tarder. Je dois récupérer mon petit frère à une autre soirée. Mes parents nous croient tous les deux." Il sourit et elle hocha la tête : " Si tu veux." Il déposa un baiser sur sa joue, tout doucement, juste au coin de ses lèvres. " A bientôt, jolie Kate." Et il s'éclipsa, la laissant seule et rêveuse.

" Alors, alors, j'ai vu que tu étais en bonne compagnie ce soir." Clare se posa sur le lit de Kate, allongée, déjà en pyjama et elle sourit à sa jumelle. " Oui. Plus que de la bonne compagnie, même. Drake." Un sourire rêveur se dessina sur son visage : " Il m'a invitée à sortir en plus. J'en reviens pas. Tu crois que je lui plais vraiment ? " Clare hocha la tête : " Mais bien sûr, tu es sûrement la meuf la plus canon. Enfin après moi." Elle lâcha un petit rire et Kate haussa les épaules. " En tout cas, moi il me plaît."

* * *

" Ne pars pas." Elle se retourna et observa un instant Drake, allongé dans son lit. Elle soupira et haussa les épaules : " Tu sais bien que je vais être en retard." Elle lui sourit et rajouta : " Mais t'en fais pas, je reviens vite. Ce soir, n'oublie pas que je t'ai promis un repas à la Kate Rhodes. Tu vas pas y échapper." " Je m'attends au pire mais au moins, tu seras avec moi." " Oui, par contre je dors pas chez toi. Mes parents commencent à avoir des sérieux doutes. Maelys est une bonne excuse, mais tout de même. Si je dors là-bas tous les soirs, ça commence à être louche." Maelys était sa meilleure amie. Elles ne se ressemblaient pas toujours, se disputaient beaucoup, mais au fond, elles s'adoraient. " Je sais bébé, c'est pas grave, je me contenterais d'un délicieux repas et d'un petit film à tes côtés." Il sourit avant de la laisser s'échapper de ses draps. Depuis six mois, ils vivaient le grand amour. Elle était folle de Drake, réellement, et elle avait vraiment l'impression qu'il était l'homme de sa vie. Elle venait d'avoir 17 ans seulement et elle entendait encore Millie et Clare lui dire de faire attention, mais comment être prudente quand on est folle amoureuse ? Elle soupira en quittant le petit studio du jeune homme. Il avait pris son indépendance sitôt le lycée fini, et ça les arrangeait bien. Ils pouvaient se voir beaucoup, passer du temps ensemble, et elle était accro à lui. Vraiment. Elle ne se voyait plus sans lui. Elle arriva devant le lycée et Clare se précipita vers elle : " Alors, Maelys va bien ? " Elle avait pris un ton narquois, elle savait très bien où était sa jumelle et avec qui. Kate hocha la tête : " Oui, d'ailleurs la voilà." Elle rit et rajouta : " Ce soir, je rentre dormir à la maison, je veux pas que papa et maman commencent à se douter de quoique ce soit." " Ils vont finir par te croire amoureuse de ta meilleure copine. Amusant, non ? " Elles éclatèrent de rire et haussèrent les épaules avant de pénétrer dans le lycée. Mais Kate ne pensait qu'à sa soirée de ce soir avec Drake, déjà impatiente de le retrouver.



« Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées [...] mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. »

" Il faut qu'on parle." La blonde ne put s'empêcher de relire pour la énième fois le texto énigmatique de Drake. De quoi pouvaient-ils parler ? Elle sentait son coeur battre à mille à l'heure lorsqu'elle pénétra dans l'immeuble du jeune homme. Elle grimpa les escaliers, doucement, retenant ses cheveux lâchés sur ses épaules et elle souffla lorsqu'elle arriva devant la porte. Elle se composa un visage souriant, même si elle mourrait d'inquiétude et frappa deux coups, puis un troisième. Sa façon d'annoncer son arrivée. Drake ouvrit quelques secondes plus tard, et les traits du jeune homme la frappèrent. Il semblait tendu, nerveux. " Entre." Elle pénétra presque timidement dans cet appartement qu'elle connaissait par coeur. Deux ans qu'ils étaient ensemble, deux ans qu'il faisait partie de sa vie. Il avait appris à connaître sa famille, son entourage et aujourd'hui, ils ne se voyaient plus en cachette. " Ca va ? Tu as l'air bizarre." Il lui prit la main et la guida vers le canapé : " Kate, tu sais que je t'aime, pas vrai ? " Elle se tourna vers lui et le regarda, perplexe : " Ouhla, j'aime pas ce genre de phrases pour commencer une discussion ... " " Je sais, et tu as raison." Il soupira doucement et se passa la main dans les cheveux : " Putain, je pensais pas que ça serait si dur." Elle lui prit la main et le força à la regarder : " Drake, parle-moi, s'il te plaît." Il hocha doucement la tête et détourna le regard d'elle, un instant avant de parler : " J'ai obtenu un stage prestigieux. A New-York. Au FBI." Elle écarquilla les yeux, elle savait que c'était son rêve. Il suivait des cours de psychologie criminelle et faisait l'école de police. " New-York ... Whaou. Mais, je ne savais pas que tu avais postulé." Elle tombait des nues, et surtout, elle comprenait qu'il allait partir. " Je ... Mon prof a quelques contacts là-bas, et il a réussi à m'avoir une place. Ce n'est que six mois, normalement, peut-être plus si ça se passe bien. Mais ... " On ne pourra pas rester tous les deux, voilà ce qu'il voulait lui dire, voilà ce que son sms signifiait. " Tu veux qu'on arrête toi et moi ? " Il hocha doucement la tête et serra un peu plus sa main : " On va pas tenir la distance, enfin moi non, je ne peux pas. Ce stage est une chance pour moi, je dois m'y consacrer à fond, et Kate, même si tu es importante pour moi, je ne peux pas risquer ça pour nous. On est jeune, j'ai que 21 ans, et ... " Elle retira sa main et se leva du canapé. " J'ai compris, Drake. Pas la peine de me dire tout ça. Je ... C'est pas grave, c'est la vie. Tu as choisi et je ne peux pas t'en vouloir, je sais que c'est ton rêve." " Attends, pars pas comme ça, je veux pas .. " " Je peux pas rester, je suis désolée. Je peux pas ... " Et elle quitta l'appartement précipitamment. Elle ne voulait pas qu'il sache qu'elle allait pleurer. Qu'elle avait mal. Elle ne voulait pas que sa décision soit plus difficile à prendre.

* * *

" Oh ma puce, viens-là." " Viens, Kate." Kathleen soupira et s'écroula sur le lit de Millicent. Les trois Rhodes s'étaient accordées une soirée fille d'urgence, car Kate les avaient appelés au secours en sortant de chez Drake. Elle essuya quelques larmes et elle se blottit contre ses deux soeurs. " Merci les filles. Je suis tellement triste, j'arrive pas à croire qu'il me quitte, qu'il s'en aille. Je suis ... Je suis perdue. Je sais que j'ai 19 ans, que j'ai la vie devant moi, mais je pensais vraiment que Drake était le bon. Que lui et moi ... " Elle soupira et haussa les épaules : " L'amour, ça craint." Clare hocha la tête et prit la main de sa jumelle : " Kate, tu es belle, intelligente, drôle, tu as des centaines de mecs qui te regardent en ville. Drake, tu l'oublieras. Pas tout de suite, bien sûr, mais ça viendra. Un jour, tu regarderas en arrière et tu te diras que c'était juste l'histoire d'un premier amour. Et que des amours, tu en connaîtras d'autres." " Elle a raison ma puce, je sais que c'est dur de se dire qu'une histoire se termine mais essaie de voir le côté positif. Tu vas pouvoir profiter de ta jeunesse, t'amuser, aller à des soirées, te bourrer la gueule." Kate lança un regard perplexe à sa soeur avant de sourire : " Millie ? Tu es la grande soeur, tu es pas censée me dire ça." " Je sais, mais je crois que tu en as besoin. Tu passais ta vie avec lui, tu mérites de t'amuser. Tu es jeune ma puce, et la jeunesse ça passe. Trop vite." Kate hocha la tête : " Oui, vous avez sûrement raison les filles." Elle leur sourit et se redressa : " D'ailleurs, je vous propose une soirée en boîte. J'appelle Maelys, et on y va ? J'ai envie de danser toute la nuit." Les deux Rhodes hochèrent la tête et leur sourirent : " Avec plaisir." " Les Rhodes vont déchirer la piste de danse !! " Kate pouvait toujours compter sur ses soeurs pour lui remonter le moral, et ça, ça faisait du bien.



« L'échec, ce n'est pas de tomber, non. C'est de rester à terre et de ne plus se relever après la chute. »

" Katie ? " Maelys pointa le bout de son nez sur le seuil de l'appartement de Kate, porte grande ouverte. " Ah je t'attendais ma puce." Elle se leva, vêtue d'une sublime petite robe rouge, mettant en valeur sa silhouette parfaite. Ses cheveux blonds étaient retenus en un chignon sobre et élégant. Elle était parfaite. " Ouhlala, tu es sublime, Katie chérie." " Et toi alors, ma belle ?! Tu déchires comme ça." Elles s'étreignirent rapidement. Maelys portait une robe jaune pastel, très près du corps et des talons vertigineux, elle qui complexait sans cesse sur sa petite taille. Ses longs cheveux bruns bouclés, ondulaient joliment sur ses épaules. " J'ai un homme à oublier. Je veux plaire." " Moi aussi, ce soir, je ne dors pas toute seule." Les deux filles éclatèrent de rire, complices. Depuis leurs 15 ans, elles étaient inséparables, meilleures amies pour le meilleur et pour le pire. Ce soir, elles se rendaient au gala de charité de leur petite ville, un événement chic et mêlant beaucoup de jeunes gens. Parfait pour un petit plan drague. Kate, du haut de ses 23 ans, enchaînaient les longues périodes de célibat, séparées parfois par de brèves relations. Elle ne tombait pas amoureuse, elle se protégeait. " Et il faut que je fasse un article qui déchire tout sur ce gala. Je dois prouver que j'ai ma place au journal de la ville. Ce stage est super important pour moi." Maelys hocha la tête : " Tu es douée ma puce, je compte sur toi. Allez, allons-y, j'ai hâte." Elle s'empara du bras de sa meilleure amie et les deux se mirent en route. [...] Elles évoluaient dans la file, les visages rieurs, souriants, séducteurs. On ne voyait qu'elle, mais soudain le regard de Kate fut troublé par un homme. Un homme qu'elle ne connaissait que trop bien. Drake. Et le regard du jeune homme se troubla aussi lorsqu'il aperçut la blonde. Bientôt, il fut devant elle et il s'arrêta à sa hauteur, sourire aux lèvres. Elegant, il avait changé, grandi. " Kathleen, tu es sublime. Je suis ravi de tomber sur toi. Je voulais justement t'appeler." Elle manqua de tomber à la renverse mais se contenta de sourire et hocha la tête : " Je suis surprise de te voir ici, je ne pensais pas que tu reviendrais en ville." Elle savait qu'il faisait une carrière prometteuse à New-York. " Je suis juste de passage. J'ai quelques jours de repos, et j'avais envie de revenir aux sources. Ca te dit, un verre ? On pourrait partir d'ici, j'étouffe un peu." Elle lui sourit et hocha la tête. Elle passa le message à Maelys, déjà en charmante compagnie et partit avec Drake, des étoiles dans les yeux. Elle avait dit qu'elle ne dormirait pas seule, et tant pis si c'était risquer de réveiller de vieilles douleurs. Elle le voulait. Il repartait le lendemain, et elle n'avait pas envie d'être privée de lui. C'était ça être totalement accro à quelqu'un ? [...] " Cette nuit était merveilleuse. Tu sais, je repense souvent à toi, à nous. Je crois que je pourrais jamais être aussi bien avec quelqu'un qu'avec toi, Kate. Je pensais pas que tu me manquerais autant." Elle sentit son coeur s'accélérer et elle haussa les épaules : " Moi aussi, Drake. J'ai toujours pensé à toi, et j'ai jamais pu ... avoir quelqu'un d'autre. Du moins, une relation sérieuse comme nous." " Pars à New-York avec moi." Elle le regarda et elle secoua doucement la tête : " J'ai ma vie à construire moi aussi Drake, je fais mes études de journalisme, j'ai un stage dans le journal de la ville. J'aime ce que je fais. Je peux pas partir comme ça." Il prit sa main et il hocha la tête : " Je comprends. Je suis juste triste de pas pouvoir t'imaginer à mes côtés." Elle soupira et hocha la tête: " Moi aussi, Drake. Mais on aura vécu une belle soirée. Tu seras loin demain, et je n'oublierais jamais cette nuit." Il lui prit la main et déposa un baiser sur ses lèvres avant de fondre sur elle.

[...] " Drake ? Mais je croyais que c'était fini ! " " C'était juste une nuit, Clare, rien d'important. On avait juste besoin de notre nuit d'adieu. Il est parti, ça y est. On a passé la journée ensemble et c'était bien." Clare hocha la tête : " Je sais juste que tu l'as dans la peau ce mec, et j'ai peur pour toi ma belle. Tu as déjà tellement souffert après son départ." Kate hocha la tête : " Je sais, et je crois qu'une partie de moi l'aura toujours dans la peau, que veux-tu ? Mais je sais que c'est impossible pour le moment." Elle lui sourit pour la rassurer.



« C'est dur quand une personne te manque. Mais ça veut dire que tu étais chanceux, que tu avais quelqu'un de spécial dans ta vie, quelqu'un d'assez important pour te manquer. »

" C'est une petite fille, Mademoiselle Rhodes. Félicitations." Kate se redressa et sourit au Docteur. Elle saisit sa petite fille et la regarda, un sourire sur les lèvres. " Je l'appellerais Emma Clare Millicent Rhodes." Ce n'était censé être qu'une nuit, une nuit de plus, une nuit de rien du tout. Mais cette nuit avec Drake avait laissé un souvenir indélébile. Un bébé. Un petit être qui poussait dans son ventre. Drake ne l'avait jamais su. A quoi bon ? Leur histoire était condamnée. Elle avait appris qu'il fréquentait une jeune fille à New-York, à croire qu'il lui avait menti lors de cette nuit. Il l'avait trompée pour elle, Kate, lui avait dit des mots d'amour et lui avait même proposé de venir avec lui à New-York. Alors qu'il avait quelqu'un, ses projets, sa vie. Elle ne savait plus où elle en était, et apprendre sa grossesse l'avait bouleversée. Tomber enceinte à 23 ans, accoucher à 24 ans ne faisaient pas partie de ses projets mais elle l'avait accepté, avec courage, avec bravoure. Même si elle savait que ça allait être difficile. Toute sa vie était chamboulée. " Où est la jeune maman ? Et le splendide petit bijou ? " " Viens vite voir ma princesse, tata Clare." Clare se précipita, suivie de près de Millie. Millie aussi était une maman célibataire, et elle lui avait promis de l'aider. " Je vous présente la jolie Emma Clare Millicent Rhodes. En hommage à ses tatas préférées." Les demoiselles Rhodes s'exclamèrent devant le petit être qui se tenait devant eux. Une toute petite fille. Une douce princesse. Sa fille. " Elle est belle, hein ? " Clare hocha la tête : " Je sens qu'elle va me ressembler celle-là." Kate hocha la tête en riant : " J'espère pas, tu es une vraie plaie toi." Elle éclata de rire et serra un peu plus sa fille contre elle. " Tu ne veux pas appeler Drake ? " Elle secoua la tête, horrifiée. " Il a sa vie, Clare. J'ai tenté de lui envoyer un message sur Facebook il y a 7 mois et il ne m'a jamais répondu. Il a quelqu'un, il va sûrement se fiancer et je ne peux pas débarquer avec ma fille comme ça. En plus, je ne veux pas aller à New-York." Elle sourit et haussa les épaules : " C'est la vie, hein ? Je ferai tout pour qu'elle soit heureuse malgré tout. Je lui offrirais tout mon amour. Et elle aura des tatas de folie." Maelys, Clare, Millicent, son entourage. Elle serait une petite fille entourée et aimée. C'était ce qui lui importait.

* * *

" Emma, ma puce. Doucement." Emma jouait avec Noah, son cousin et comme d'habitude, ils faisaient les fous. Cela la faisait rire. Elle adorait Noah et sa petite fille de 4 ans était un amour. Elle se tourna vers Millicent, assise sur une chaise dans le jardin familial. Aujourd'hui, c'était journée brunch chez les Rhodes. " Et toi, Clare, aucun homme séduisant à nous présenter ? " Kate lâcha un petit rire et sa mère se retourna vers elle : " Tu n'es pas obligée de rire, chérie. Cette question se pose aussi à toi. Tu es une jeune maman célibataire sublime et ambitieuse, pas une vieille dame. Un homme serait indispensable à ta vie." Comme toutes les mamans, Mme Rhodes voulait voir des mariages, des couples heureux, des enfants gambader partout. Elle n'avait pas de chance, Clare était une éternelle célibataire, Kate fuyait les relations sérieuses, et plus encore depuis qu'elle était maman, et Millie s'obstinait à ne pas voir que son meilleur ami était fou d'elle. Bref, un trio de filles désespérées. " Je devrais peut-être vous organiser des rendez-vous." Elle esquissa une moue perplexe et Kate la fusilla du regard : " Maman, non. Tu es folle. On a pas besoin de rendez-vous. On est très heureuse comme ça. On a toutes des carrières importantes et du chemin à faire pour que ça continue. Et avec Emma, j'ai pas de place pour un homme. Pas maintenant en tout cas." " Et dire que je rêvais de vous voir défiler en robe blanche. Quel dommage." Les trois filles soupirèrent et Kate hocha la tête : " Je sais maman, mais ça viendra. Peut-être." Ou pas. Clare lâcha un petit rire : " A 35 ans, je prendrais les choses en main et je me marierais. Promis. En attendant, Millie est la plus avancée. Elle a un prétendant. Thayer est fou d'elle." " N'importe quoi." Elles rirent sous cape. C'était devenu un jeu entre elles. Millie voulait rien savoir et les jumelles Rhodes s'obstinaient à lui mettre les évidences devant les yeux. " Emma, viens manger un peu. Tu iras jouer tout à l'heure." " Noah, pareil que ta cousine. Montre lui un peu le modèle, monsieur je suis un grand garçon." Millie sourit à son fils, et Emma vint se blottir auprès de sa mère. Elle était le portait craché du couple qu'avaient formé Drake et Kate. Les cheveux clairs, les yeux rieurs bleus verts. Elle était adorable, et déjà une petite fille qui se prenait pour une princesse. " Allez, commençons par la fameuse salade de maman." Elle sourit, c'était une tradition chez les Rhodes. Le brunch familial était indispensable et permettait à la famille de se réunir, de rire, de partager des moments ensemble.



« J'ai une ballerine au cœur quand je pense à toi et je la fais danser quand je lui parle de toi. Et tout le monde voulait que je t'oublie mais tu vois bien enfin qu'elle est parti. Je sais comme je t'aime, je l'ai dit a l'étoile. Je donnerais le monde pour un regard de toi. »

" Il est de retour en ville, Katie. Pour de bon, apparemment." Katie se tourna vers sa meilleure amie et soupira doucement. " Qu'est ce qu'il vient foutre ici ? Je veux pas que la vie d'Emma soit bouleversée." " Il va forcément faire le lien, Kat. C'est évident. Elle a 5 ans, son sourire, ses yeux.." " Je sais ..." " Tu dois aller lui parler." Kate secoua doucement la tête : " Non, je peux pas Maelys. Je ... J'ai pas la force." Maelys hocha doucement la tête, elle comprenait sa meilleure amie. C'était une situation difficile, délicate. Kate se tourna vers Emma qui jouait tranquillement dans le salon, dessinant en s'inspirant du nouveau Disney. " Il aurait été un papa formidable, en plus. Quel gachis." Elle haussa les épaules et secoua la tête : " Bon, tu me la gardes, alors ? J'ai un après-midi chargé au journal. Plein de courriers de pauvres étripés du coeur, comme moi." Maelys laissa échapper un petit rire et hocha la tête : " File va. Le monde a besoin de toi, super blondie." Elle déposa un baiser sur le front de sa fille, l'étreignant un instant avant de saluer Maelys et de lui adresser un signe de la main. [...] " On m'a dit que tu bossais ici." La voix la fit presque sursauter, et elle abandonna son article, redressant la tête : " Drake." Il avait changé, il avait vieilli mais il était toujours aussi beau. Elle s'accrocha un sourire sur le visage tandis qu'il approchait doucement de son bureau, regardant autour de lui. " C'est mignon, ici." " Tu voulais me voir pour une raison spéciale ? " Elle tentait de se donner de l'assurance, mais sa voix tremblotait. Elle dévisagea un instant la photo de sa fille, détourna le regard mais le jeune homme s'en saisit et la dévisagea. " Tu es maman ? Félicitations." La photo représentait Emma, âgée de 2 ans. Il ne pouvait pas se douter, pas pour l'instant. " Oui. Maman à plein temps, enfin entre le journal et tout ça. Elle s'appelle Emma." " C'est très mignon. Alors, tu es mariée et tout ça ? " Elle rougit doucement et secoua la tête : " Non. Ca s'est ... mal fini avec le papa. Je l'élève seule." Il laissa son regard s'attarder sur la jeune femme, souriant, appréciateur. Elle n'avait pas perdu ses courbes parfaites malgré le temps et la grossesse. " Tu es toujours aussi belle, Kat." Elle hocha la tête et haussa les épaules : " Merci. Et toi, ton mariage ? " " Je ne suis que fiancé. On se mariera pas avant l'an prochain, voire deux ans. Je ne suis pas pressé. C'est un mariage qui est avantageux pour nous deux, mais bon .. " Autant dire les choses clairement, un mariage arrangé. Elle connaissait le besoin de la mère du jeune homme de tout contrôler. Et la fiancée du jeune homme était une demoiselle connue, respectée pour son père à la carrière politique reconnue et réussie. " Ca me ferait plaisir qu'on prenne un verre un de ces quatre. Appelle-moi." Il lui déposa une carte sur le bureau avant de partir. Drake. Il était devenu inspecteur de police, à Myrtle Beach. Pourquoi un tel retour aux racines ? Elle soupira et déchira sa carte. Hors de question de s'encombrer du passé.

[...]

" Alors, il est de retour pour de bon ? C'est officiel ? " Kate hocha la tête : " Oui, il est inspecteur de police. Ici. Avec sa fiancée." Miss perfection. Katie soupira et Clare attrapa le bras de sa jumelle : " Ca va aller d'accord ? Commences pas à t'inquiéter." Kate hocha la tête : " J'essaie mais je flippe pour Emma. S'il le découvre, comment il va réagir, assumer ? Et s'il veut me l'enlever ? " " Il ne peut pas te l'enlever ma puce. Tu es sa mère, et tu l'as élevée pendant 5 ans, seule, courageusement. Personne ne fera ça, personne ne te remplacera." Katie essayait de s'en persuader, mais elle était terrifiée. Le retour de son ex en ville était un véritable raz de marée pour elle. Elle voulait protéger Emma, son coeur aussi. Elle soupira : " Oui je l'espère."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




Tired little laughs, gold-lie promises, we'll always win at this.
If it had been easy for Romeo to get to Juliet, nobody would have cared. Same goes for Cyrano and Don Quixote and Gatsby and their respective paramours. What captures the imagination is watching men throw themselves at a brick wall over and over again, and wondering if this is the time that they won't be able to get back at each other.

› points : 54
› myrtle beach since : 14/04/2014
› messages : 249
› pseudo : lady berry/caroline
› célébrité : Candicola
› crédits : ©chevalisse && tumblr
› statut civil : Elle a deux hommes dans sa vie Ben & Jerry's. Sérieusement, elle est célibataire officiellement, mais elle fréquente un homme marié et elle se pose aussi des questions sur ses sentiments pour son meilleure ami....
› métier : Gérante d'une agence de rencontre en ville : Love(dot)match
› adresse : #50 Myrtle beach downtown et aussi au starbucks du coin.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: KATHLEEN + we're born with millions of little lights shining in the dark. Ven 18 Avr - 17:22

la plus belle des jumelles       
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



grow old with me.
Life is like dancing. If we have a big floor, many people will dance. Some will get angry when the rhythm changes. But life is changing all the time.

› points : 53
› myrtle beach since : 16/04/2014
› messages : 436
› pseudo : Comet, Emilie.
› célébrité : Olivia Wilde.
› crédits : © Bavboule (avatar);
› statut civil : célibataire.
› métier : organisatrice évènementiel.
› adresse : #21 Myrtle Beach Downtown.

MessageSujet: Re: KATHLEEN + we're born with millions of little lights shining in the dark. Ven 18 Avr - 19:12

Trop trop trop trop trop belle!   I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



J'ai lu quelque part qu'on ne reconnaissait pas les instants marquant de nos vies au moment où on est entrain de les vivre. On s'habitue à tout, les choses, les idées, les gens mais on ne se rend compte de notre chance parfois. C'est seulement lorsqu'on risque de perdre quelque chose qu'on se rend compte à quel point on y tient, à quel point on en a besoin, à quel point on l'aime.


› points : 147
› myrtle beach since : 09/04/2014
› messages : 176
› pseudo : Luxette
› célébrité : Blake Lively
› crédits : Bazzart & TumblR
› statut civil : Maman célibataire.
› métier : Journaliste - rubrique Love & psycho
› adresse : Pinecrest, #104

MessageSujet: Re: KATHLEEN + we're born with millions of little lights shining in the dark. Sam 19 Avr - 6:55

    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




Tired little laughs, gold-lie promises, we'll always win at this.
If it had been easy for Romeo to get to Juliet, nobody would have cared. Same goes for Cyrano and Don Quixote and Gatsby and their respective paramours. What captures the imagination is watching men throw themselves at a brick wall over and over again, and wondering if this is the time that they won't be able to get back at each other.

› points : 54
› myrtle beach since : 14/04/2014
› messages : 249
› pseudo : lady berry/caroline
› célébrité : Candicola
› crédits : ©chevalisse && tumblr
› statut civil : Elle a deux hommes dans sa vie Ben & Jerry's. Sérieusement, elle est célibataire officiellement, mais elle fréquente un homme marié et elle se pose aussi des questions sur ses sentiments pour son meilleure ami....
› métier : Gérante d'une agence de rencontre en ville : Love(dot)match
› adresse : #50 Myrtle beach downtown et aussi au starbucks du coin.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: KATHLEEN + we're born with millions of little lights shining in the dark. Mar 22 Avr - 9:20

oh je vais être tata        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



“I believe that everything happens for a reason. People change so that you can learn to let go, things go wrong so that you appreciate them when they're right, you believe lies so you eventually learn to trust no one but yourself, and sometimes good things fall apart so better things can fall together.”


› points : 202
› myrtle beach since : 19/04/2014
› messages : 254
› pseudo : Luxette
› célébrité : Nina Dobrev
› crédits : Myrtille
› statut civil : Vient de se faire larguer par son mec lorsqu'il a appris qu'elle était enceinte de lui. Et bien décidée à assumer le bébé et à le garder. Petit souci, elle se rapproche un peu trop du meilleur ami de son ex...
› métier : Avocate
› adresse : Myrtle Beach Dowtown #099

MessageSujet: Re: KATHLEEN + we're born with millions of little lights shining in the dark. Mar 22 Avr - 14:00

Ouiiii et je compte sur toi pour être une tata gâteau !!!   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: KATHLEEN + we're born with millions of little lights shining in the dark.

Revenir en haut Aller en bas
 

KATHLEEN + we're born with millions of little lights shining in the dark.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Plus de 6 millions d'actes nouveaux sur Geneanet
» EUROMILLIONS : n'oubliez pas de jouer pour 180 millions
» Nouveau clip de Lady Gaga : BORN THIS WAY
» reportage "the business of being born"
» Euromillions : 78 millions ce soir à gagner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS, STILL YOUNG :: COME AS YOU ARE :: born this way :: i'm coming home-