AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Mer 11 Juin - 13:32


Rencontre hasardeuse ou volontaire ?
Axel  Jordan




Foutue journée de dingue ... ! Avec la chaleur de ces derniers jours, bosser en plein cagnard est quasiment insoutenable. Dire qu'on a encore des kilomètres de câblage sur lesquels nous pencher. Enfin soit, me voilà de retour à la maison. Arrivé dans ma chambre, je m'étale un instant en travers du lit. Je n’en ai malheureusement pas encore fini avec cette journée. Ou plutôt heureusement dans un sens, puisque ce que j'ai prévu pour ce soir devrait non seulement enrichir mais grandement améliorer ma journée. Tout du moins si je ne me fais pas jeter. En effet, d'après une source d'information que je ne dévoilerais pas, Jordan se rend ce soir à un gala de mode qui a lieu dans l'un des plus beaux quartiers de Myrtle Beach. Gala auquel je compte assister car ce sera là l'occasion idéale de pouvoir enfin l'aborder. J'y pense depuis ce fameux jour où je l'ai remarqué à la terrasse d'un café avec sa demi-sœur et que j'ai capté un bout de leur conversation.
Quoi qu'il en soit, je ne dois pas trop tarder. Les hostilités commencent à partir de 20 heures et j'ai juste le temps de prendre une bonne douche et de me préparer. Vu le type de soirée dont il s'agit, j'ai intérêt à mettre le paquet. J'enfile donc un costume sobre mais classe dans lequel je me sens à l'aise.

Huit heures et demi, me voilà enfin sur les lieux. Ce n'est décidément pas mon genre d'endroit si ce n'est l'attrait que le buffet relativement conséquent exerce sur moi et mon estomac. En dehors de ça, il y a quelques beautés à cette soirée, mais je ne suis là que pour l'une d'entre elles, aussi, jusqu'à ce que je l'aperçoive, je ne me permettrais pas d’aller papillonner avec aucune d'entre elles. Et jusque là, le soirée promet d'être quelque peu ennuyeuse. Je vais devoir prendre mon mal en patience et ne pas l'aborder trop vite. Je songe que je devrais peut-être appeler mon frère pour l'inviter à me rejoindre mais étant donné que je devrais le lâcher le moment venu, ça craint un peu. Autant le laisser tranquille, après tout, il ne raffole pas non plus de ce genre de soirée de son côté et ce serait salaud de le faire venir juste pour me tenir compagnie un temps.

Mon regard se perd un instant sur le décolleté d'une fille qui porte une robe qui vaut le détour. Bon ok ... quand je dis que je ne vais pas jouer de mon charme auprès de certains jolis petits lots, ça ne m'empêche pas de regarder. Rapidement toutefois, très rapidement même car bientôt je remarque Jordan à l'autre bout de la pièce et sa vue suffit à accaparer toute mon attention. Elle se tient de profil et bavarde en compagnie d'un homme pour le moment. De mon côté, j'observe de loin, profitant du buffet en me servant copieusement. Je suis l'un des seuls à squatter près de ce dernier ou plutôt à m'empiffrer. Autour de moi, certains me regardent d'un air dubitatif tandis que je leur sourie, la bouche à moitié pleine. Je ne peux décidément pas voir ce genre de milieu. C'est trop huppé, trop pincé pour moi. Mais question bouffe, ils assurent ! C’est ce qu'on peut leur reconnaitre de bien dans tout ça. La décoration n'est pas dégueulasse non plus, ni l'ambiance musicale d'ailleurs. Ce n'est pas forcément ce dont je raffole mais au moins ils ne passent pas de la musette.

Je jette un coup d’œil sur Jordan qui se trouve encore aux côtés du type. "Putain mais lâche-la tête de con". Et ben voilà ! Ma pensée a du parvenir jusqu'à lui. J'engouffre deux ou trois petits fours en me décidant enfin à me diriger vers elle tandis que l'autre vieux pot de colle s'est enfin décidé à la laisser tranquille. D'ailleurs Jordan semble soulagée. Cette dernière en profite pour s'éloigner tranquillement dans le jardin dont l’allée est éclairée de lanternes où sont enfermées des bougies. Parfaite ambiance pour des retrouvailles. En chemin, je crois le type qui lui tenait la jambe un peu plus tôt et j'ai le culot de l'arrêter pour lui signaler qu'il y a un type qui le cherche justement près du bar de l'autre côté de la salle. Au moins, cette feinte permettra de le retenir un instant s'il avait dans l'idée de rejoindre Jordan. Quoi qu'il en soit, je ne lui laisse pas le temps de répliquer quoi que ce soit et prends donc la direction du jardin.

La propriété doit faire le triple du terrain où se situe la maison. Je remarque bientôt Jordan qui marche tranquillement à quelques dizaines de mètres de moi jusqu'à la piscine plus loin. C’est calme, il n'y a personne en dehors des alentours de la maison. Ce sera l'endroit idéal pour discuter. Dans mon élan, j'emprunte deux coupes de champagne sur le plateau que tient l'un des serveurs près duquel je passe et poursuis mon chemin jusqu'à elle. Étonnant que personne ne traine par ici ni ne se baigne... . Quoi qu'il en soit, elle ne m'a pas encore remarqué et je compte bien sur cet effet de surprise.

- Qu'est-ce qu'une si jeune beauté vient faire dans ce genre de soirée ennuyeuse à mourir ? lui dis-je en m'approchant dans son dos avant de me glisser à ses côtés. Hum ... mauvaise idée ! En se retournant brusquement, on ne peut plus réactive à l'effet de surprise sur lequel je comptais, Jordan me fait perdre l'équilibre et basculer en arrière alors que je me tiens un peu trop près du rebord de la piscine. Je lâche un juron et me retrouve alors à l'eau la seconde suivante. Et merde ! Je comptais certes sur l'effet de surprise mais pas à ce point là. J'ai visiblement mal calculé mon coup, et alors que je remonte à la surface, je la vois avec un air aussi surpris qu'amusé à mon égard.

- Magnifique effet pour des retrouvailles ... lançais-je sur le ton de l'amusement avant de me rapprocher du bord.

- Elle est bonne. Tu veux venir ? plaisantais-je.

Elle me demande alors ce que je fais ici quelques secondes plus tard et nous commençons à échanger quelques mots alors que je reste les bras posés sur le rebord. Puis après un instant, je tends le bras vers elle alors qu'elle se tient accroupie à ma hauteur, pour qu'elle m'aide à me hisser. Ou pas puisque je l'attire alors dans l'eau à son tour. Jolie ruse de ma part.

- A ton tour ma belle !

Je l'entends lâcher un cri suivi d'un gros spalsh. Je trouve que pour des retrouvailles, c'est original. Mais il y en a sans doute une qui ne va pas être tout-à-fait de cet avis.






©️ EKKINOX


Dernière édition par Axel Burrows le Jeu 12 Juin - 8:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Sunlight comes creeping in
Illuminates our skin
We watch the day go by
Stories of all we did
It made me think of you
It made me think of you..


› points : 306
› myrtle beach since : 08/05/2014
› messages : 215
› pseudo : RealFaceFilm
› célébrité : Phoebe Tonkin
› crédits : Purslane / Tumblr. / DARK-PARADIZE
› statut civil : Célibataire. C'est mieux comme ça. Elle a trop peur d'accorder sa confiance, et de dévoiler ses secrets et son passé.
› métier : Bloggeuse, et elle écrit parfois pour des magazines de mode, en tout cas, elle vit de sa passion.
› adresse : Myrtle Beach Downtown, Appartement n°55.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Mer 11 Juin - 15:46

Rencontre hasardeuse, ou volontaire ?
Axel & Jordan

La journée de la jeune femme avait été plutôt calme, aujourd'hui. Comme trois fois par semaine, elle avait commencé avec un cours de yoga à domicile, grâce à son téléviseur, puis après cela, elle avait rendu visite à sa mère, histoire de prendre quelques nouvelles et de passer du temps avec elle. Pouvoir exercer son travail sa convenance et à domicile avait des avantages. Jordan pouvait sortir quand elle le voulait, où elle voulait, et au rythme où elle voulait.
Sur les coups de midi, elle avait décidé de déjeuner dehors aves sa mère, dans un petit restaurant familial.

Il était à présent 20h00, et Jordan se regarda une dernière fois dans le miroir. Ce soir, elle devait assister à un gala en ville, après avoir été contactée sur son blog. Elle avait bien sûr accepté. Si elle pouvait faire un geste pour une quelconque association ou même se faire des contacts, se rendre à cette soirée ne la dérangeait pas. Quoi que le fait de rester seule pendant quelques heures la dérangeait un peu. D'habitude, lorsqu'elle sortait, elle ne sortait pas seule, et invitait quelques amies. Mais ce soir, c'était différent. Elle avait été conviée seule.
La jeune femme échappa un soupire en voyant son visage dans le miroir. Elle avait légèrement bouclé ses longs cheveux bruns et avait gardé un maquillage plutôt naturel. Sa robe, elle, était de couleur lavande.
Elle n'était jamais très confiante quand elle allait à ce genre de soirées. Elle croisait des personnalités de Myrtle Beach qu'elle avait déjà vu mais qu'elle ne connaissait pas personnellement. Dans tous les cas, ce soir, elle devait faire acte de présence.

Quelques minutes plus tard, elle entra dans la jolie villa dans laquelle était organisée la fête. C'était une très grande propriété, chose qu'elle n'avait pas vu très souvent dans sa vie. A l'intérieur, elle fût accueillie par un majordome à qui elle donna son invitation, puis marcha jusqu'à la salle de réception. Il y avait beaucoup de personnes. Certaines qu'elle connaissait de vue, d'autres qu'elle ne connaissait pas du tout. Elle afficha un air émerveillé en voyant la décoration. La pièce était camouflée par des couleurs pastelles, qui s'accordaient parfaitement avec l'été qui pointait le bout de son nez. Tout était très chic, mais honnêtement, elle ne se sentait pas du tout à sa place.

Jordan s'avança vers le buffet lorsqu'un homme qu'elle connaissait de vue l'aborda. C'était un quinquagénaire, et il s'appelait Roger. Il paraissait entreprenant, même un peu trop à son goût. Elle ne supportait pas ce genre d'hommes. Il paraissait imbu de lui même, très charmeur, mais pas du tout séduisant. Très vite, il lui offrit une coupe de champagne qu'elle refusa, le plus poliment possible.
Jordan échappa un soupire non contrôlé lorsque Roger lui parla de son dernier voyage à New York. Elle s'en tapait complètement, à vrai dire. Elle se rattrapa habilement en lui envoyant un sourire. Puis au bout de quelques minutes, Jordan commença à s'impatienter.

« Écoutez, Roger. Je..Il faut que j'aille tenir compagnie à Madame...mh. Cette dame. » dit-elle en faisant un mouvement de la tête.

A vrai dire, elle ne connaissait pas du tout cette dame. C'était juste un moyen de se débarrasser de lui. Roger comprit apparemment le message, puisqu'il se racla la gorge et s'excusa avant de s'éloigner. Jordan fût subitement soulagée.

Quelques minutes plus tard, elle se retrouva dans le jardin, au calme. L'endroit était très joliment décoré, et le chemin étant tout tracé par de jolis lampions dans lesquels trônaient des bougies. La musique et l'ambiance à l'intérieur étaient trop oppressantes à son goût. Jordan faisait dans la simplicité. Mais elle se souvint qu'elle était là pour parler de son blog, et pour chercher des partenariats, pas pour apprécier. Son blog était son petit bébé, et elle était fière de vivre de sa passion.

La jeune femme cligna des yeux lentement, et remarqua qu'elle marchait au bord de la piscine. Puis très vite, elle sentit une présence, à côté d'elle. Elle espérait bien que ce n'était pas « Roger », sinon, elle était sûre qu'elle allait l'envoyer chier. Mais lorsqu'une voix s'adressa à elle, elle fronça les sourcils. Cette voix lui rappelait quelqu'un. Et pas n'importe qui. Elle tourna la tête, et sentit son cœur tomber dans son estomac. Stupéfaction, choc, peur. Tous les sentiments se mélangeaient dans sa tête. Axel, son ex, le père de l'enfant qu'elle avait porté était là. A Myrtle Beach.

« Oh...putain. » lâcha t-elle, dans un souffle.

Alex fût visiblement surpris, et recula brusquement. Et là, malheur. Réaction en chaîne. Il se rapprocha beaucoup trop du bord de la piscine pour garder l'équilibre, et tomba à la renverse, aspergeant les alentours, même elle.
Elle resta là, complètement mortifiée. Comment, pourquoi était-il là ? Pourquoi ? Elle qui semblait être au fond du trou en ce moment à cause du passé, voilà qu'il lui revenait en plein visage ce soir, la dernière chose qu'elle voulait.
Axel se rapprocha du bord après avoir bougé sa tête dans tous les sens, se débarrassant du surplus d'eau. Sur un ton joueur, il lui proposa de le rejoindre.

« Euh..non, ça ira. » dit-elle, toujours choquée.

Après quelques minutes, elle sortit enfin de sa torpeur. Tout se mélangeait dans sa tête, et elle ne pouvait pas penser à tout ce soir. C'était impossible. Par contre, elle allait ressentir tous les effets dès demain, elle en était certaine. Elle se connaissait par cœur. La jeune femme s'accroupit, tout en faisant attention à sa robe, et l'aida à se hisser sur le rebord de la piscine. Mais elle ne comprit pas trop ce qu'il lui arrivait avant de voir l'eau se rapprocher considérablement de son visage. Elle échappa un juron avant d’atterrir dans la piscine dans un grand « splash ». Sa robe était ruinée, sa soirée aussi, -enfin, ça, elle ne le regrettait pas vraiment-, et pire que tout, son ex était de retour. Elle remonta rapidement à la surface, l'air furieux, avant de bouger le bras dans l'eau, créant une vaguelette afin d'arroser Axel, qui se trouvait là, non loin d'elle.


Code by Silver Lungs

_________________
jordan ◈
▽ say my name, and every colour illuminates
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Jeu 12 Juin - 8:16


Rencontre hasardeuse ou volontaire ?
Axel  Jordan




Je l'observe avec un sourire un brin narquois aux lèvres tandis qu'elle remonte à la surface, l'air furieuse. Puis elle m'éclabousse pour se venger mais je fonds aussitôt sur elle en répliquant plus vivement encore. Nous chahutons l'espace d'un instant avant que je décide ne la soulève entre mes bras pour sortir de l'eau. Pour être trempés, on ne peut l'être plus que ça. Je retire ma veste tant bien que mal et quitte le reste pour ne rester finalement qu'en caleçon. Si je veux que mes fringues sèchent un peu, je n'ai pas d'autres choix. Mais avec la chaleur qui règne ce soir, ça ne sera là qu'une question d'un petit quart d'heure. J'étends mes vêtements sur un transat non loin et jette un regard à Jordan.

- Tu comptes rester comme ça ? Elle est vraiment très sexy comme ça. Sa robe redessine sensuellement ses formes et cela ne fait qu'ajouter plus encore à sa beauté. Je réduit la distance qui nous sépare pour lui glisser que je l'ai déjà vu en petite tenue et qu'elle peut aisément quitter sa robe sans avoir rien à craindre.
Bon sang, elle est vraiment sublime. Même avec cet air furieux et vindicatif qu'elle m'adresse depuis tout-à-l'heure.

- Ça fait du bien de te revoir, lui dis-je alors que je lui fais signe de venir s'asseoir avec moi sur l'un des transats en attendant que nos vêtement sèchent. Alors dis-moi, comment vas-tu depuis tout ce temps ?

Je la joue cool mais j'avoue que je me sens un brin mal à l'aise de venir ainsi lui taper la causette après l'avoir laissée tomber de la sorte il y a maintenant quelques années en arrière. Je me suis comporté comme un véritable enfoiré à l'époque alors qu'elle semblait attachée à moi. Mais je ne pensais à ce moment-là qu'à multiplier les conquêtes et elle était encore jeune à l'époque, même si cela ne m'avait pas empêché de la voir à plusieurs reprises au début. Elle était bien plus mature que les filles de son âge mais cela ne m'avait pourtant pas suffit. Quand j'y repense, j'aurais vraiment du rompre plutôt que de m'éloigner d'elle comme je l'ai fais. Je me demande d'ailleurs si elle m'en tient encore rancune ou non et si je dois aborder ce sujet. Faire comme si nous étions de simples connaissances et comme si mon comportement d'autrefois n'avait jamais existé ne risque pas d'être le plus sûr moyen de pouvoir à nouveau me rapprocher d'elle. Aussi, je décide de jouer la carte de la franchise en évoquant le passé après quelques minutes de discussion tandis que je lui parle de ce qui s'est passé dans ma vie depuis mon départ de Myrtle Beach et des raisons qui m'ont poussé à revenir. Je lui parle de ma fille et de mon ex brièvement, ainsi que du fait que je l'ai croisé l'autre jour dans la rue. Je ne mentionne ni où ni le fait que j'ai perçu un morceau de sa conversation avec sa demi-sœur à la terrasse de ce café, ça risquerait de me faire passer pour ce mec parfois trop curieux que je suis et elle risquerait de croire que je suis juste intéressé par ce qui a bien pu se produire autour de ce mystère. C'est ainsi que je fais alors référence au passé.

- Je suis vraiment content de te revoir Jordan, et crois-le ou non, je regrette vraiment d'avoir agis comme un tel enfoiré à l'époque.

Je me sens con sur l'instant mais je ne me démonte pas et reste très sûr de moi. Je ne veux pas qu'elle puisse déceler le trouble qu'elle provoque en moi.



©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Sunlight comes creeping in
Illuminates our skin
We watch the day go by
Stories of all we did
It made me think of you
It made me think of you..


› points : 306
› myrtle beach since : 08/05/2014
› messages : 215
› pseudo : RealFaceFilm
› célébrité : Phoebe Tonkin
› crédits : Purslane / Tumblr. / DARK-PARADIZE
› statut civil : Célibataire. C'est mieux comme ça. Elle a trop peur d'accorder sa confiance, et de dévoiler ses secrets et son passé.
› métier : Bloggeuse, et elle écrit parfois pour des magazines de mode, en tout cas, elle vit de sa passion.
› adresse : Myrtle Beach Downtown, Appartement n°55.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Jeu 12 Juin - 9:06

Rencontre hasardeuse, ou volontaire ?
Axel & Jordan


Axel, de nouveau à Myrtle Beach, était la dernière chose à laquelle Jordan s'attendait. Elle avait su qu'il était parti, mais elle ne savait pas pour quelle raison, mais par contre, ce soir, il se trouvait en face d'elle, et l'avait faite tombée dans la piscine, juste pour la chercher un peu. Jordan était furieuse. Comment osait-il refaire surface dans sa vie ? Comment osait-il la balancer à l'eau comme une serpillière ? Et le pire ? Il était amusé de la situation ! Il souriait ! Mais il avait toujours été comme ça, taquin, joueur. Elle ne s'en souvenait plus, voilà tout. Du moins, elle se forçait à ne pas y penser.
Penser à Axel revenait à penser au bébé, et penser au bébé la conduisait au fond du trou. Alors non, elle se forçait à ne pas penser à lui. Après tout, elle était sortie avec lui quand elle était encore une gamine. Avait-elle été vraiment amoureuse ? Sûrement. Sans doute. Et l'autre question qui se posait était : lui en voulait-elle vraiment de l'avoir considérée comme une moins que rien, ou juste parce qu'elle était tombée enceinte ?

Jordan échappa un petit cri lorsqu'Axel passa ses bras autour de sa taille afin de la mener au bord de la piscine. C'était romantique. Mais son cœur battait beaucoup trop fort à son goût. Pourquoi ? Elle ne savait toujours pas l'expliquer. Il osait la toucher après l'avoir ignorée comme une vieille chaussette, et elle avait du mal à l'accepter. Malgré son visage doux, elle était sans doute un peu rancunière. Mais surtout, Axel n'était pas n'importe qui.
C'est pourquoi, parfois, elle écrivait des lettres pour lui. Des lettres qu'elle n'envoyait pas, et qu'elle se contentait de garder pour elle, tout simplement car elle voulait exprimer ses émotions sur le papier. La plupart du temps, tout était flou et brouillon, elle écrivait seulement ce qui lui passait par la tête, sans ordre.
Dans la tête de Jordan, tous les deux auraient toujours un lien très complexe, et qui ne pouvait pas se briser si facilement. Elle penserait sûrement à lui et au bébé jusqu'à la fin de ses jours.

Rapidement, ils regagnèrent le bord, et Jordan s'appuya sur le sol afin de lever son petit corps, ce qui n'était pas très facile, avec sa robe. Le tissus lui collait à la peau, et c'était une sensation désagréable. Elle regarda l'état de son accoutrement et échappa un grognement de frustration.

« Oui, je compte rester comme ça. » répondit-elle. « Parce que je n'ai aucune envie de me retrouver en sous vêtements devant une centaine de personnes. » répondit-elle en échappant un soupir.

Par contre, Axel, lui, n'était pas timide, puisqu'il était à présent en caleçon. Elle détourna le regard intentionnellement. Rapidement, il lui fît signe de s'installer à côté de lui, et lui avoua qu'il était content de la revoir. Elle ne savait pas trop quoi répondre. « Oui, mais...non. » était la réponse la plus facile. Mais l'expliquer était beaucoup plus délicat. Elle s'assit doucement à côté de lui, tout en essorant ses longs cheveux bruns.

« Je vais...bien. » répondit-elle tout simplement sans s'étendre. « Et je suppose que toi aussi. »

Axel paraissait heureux. Et elle sût très rapidement pourquoi. Il était de retour à Myrtle Beach après la séparation avec son ex. Mais ce qui fît le plus mal à Jordan fût d'entendre qu'il avait un enfant. Une petite fille. Elle avait l'impression de recevoir un coup dans l'estomac, et qu'on lui avait volé sa vie. C'était peut-être un sentiment trop brusque, mais elle ressentait vraiment tout ça. Au fond, c'était peut-être elle le problème.

La jeune femme avala sa salive, la gorge nouée. Cette soirée était vraiment une catastrophe.

« Ce qui est fait...est fait. » répondit-elle simplement lorsqu'il s'excusa. Il regrettait de l'avoir traitée de la sorte. « Peu importe..c'est le passé » ajouta t-elle avant de pincer les lèvres.

Que pouvait-elle répondre à tout cela ? Elle n'en avait aucune idée. Elle se retrouvait avec le mec qui avait changé sa vie quelques années plus tôt. C'était si soudain, qu'elle ne savait pas quoi penser ou comment agir. Elle avait été prise au dépourvue.

« Tu restes définitivement à Myrtle Beach ? » demanda t-elle, d'un ton hésitant.

En fait, elle ne voulait pas que ça soit temporaire, parce qu'on fond, il l'attirait. Mais le fait qu'il reste en ville définitivement voulait dire qu'elle allait devoir l'affronter plus d'une voix, et ses secrets finiraient par se savoir.
Se sentant mal à l'aise à côté de lui, elle se releva, et tenta d'essorer sa robe lavande un minimum. Mais cela ne servait à rien.

« Je ne peux pas retourner à la fête comme ça... » murmura t-elle en voyant les dégâts. « Je crois que je vais rentrer chez moi... »


Code by Silver Lungs

_________________
jordan ◈
▽ say my name, and every colour illuminates
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Jeu 12 Juin - 19:58


Rencontre hasardeuse ou volontaire ?
Axel  Jordan




Je ne peux m'empêcher de sourire tant elle est craquante lorsqu'elle gronde de frustration envers moi et qu'elle me fait la remarque qu'elle compte rester comme ça, n'ayant pas la moindre envie de s'exposer en sous vêtements alors que plus loin, de nombreux convives pourraient l’apercevoir. J'imagine un instant le genre de dessous qu'elle porte et je tente alors d'effacer cet air rêveur qui se profile sans aucun doute sur mon visage. Quant à moi, je n'ai aucun complexe à rester ainsi en caleçon. Mais en même temps, il pourrait facilement se confondre avec un maillot de bain, et puis les autres convives sont trop loin pour repérer la nature du dernier bout de tissu que je porte.

Tandis qu'elle prend place à côté de moi en essorant le reste d'eau dans ses cheveux, je la trouve plus désirable que jamais, aussi je détourne le regard un instant.
Je m'efforce ensuite de me concentrer sur elle en prenant des nouvelles et m'intéressant à ce qu'elle est devenue depuis tout ce temps. Mais alors que j'aborde ensuite le sujet de mon ex et de ma fille, son visage semble soudain se fermer. Et à ses propos suivant lorsque je lui témoigne en partie de mes regrets vis-à-vis d'elle, je sens parfaitement la rancœur qu'elle nourrit encore pour moi même si elle tente de faire mine que tout ceci appartient au passé. Toutefois, lorsqu'elle me demande ensuite si je compte rester définitivement à Myrtle Beach, il me semble que cette hésitation dans son ton est chargée d'un infime espoir.

- Oui, je suis revenu pour de bon, lui dis-je alors d'un ton ferme et assuré. Cette ville m'a trop manquée pour que je compte de nouveau la quitter.

Jordan se relève soudain, visiblement mal à l'aise et elle m'annonce alors qu'elle désire rentrer chez elle.

- Attends deux minutes. Tu ne peux pas rentrer comme ça. Laisse-moi te raccompagner mais avant, j'ai une petite idée. Tu veux bien me faire confiance et m'attendre ici ? Je n’en ai que pour cinq petites minutes.

J'ai une certaine idée en tête qui arrangera notre petit problème de tenue. J'enfile de nouveau mon pantalon de smoking qui a en partie sécher et qui est un peu plus "portable" déjà que tout-à-l'heure ainsi que ma chemise qui elle, semble aller. Je laisse cependant ma veste que je confie à Jordan avant de filer en direction de la demeure. J’en fais le tour pour me glisser par une porte située à l'arrière que j'avais repérée plus tôt en arrivant, et j'emprunte alors les escaliers d'où j’ai vu descendre les modèles censés défiler plus tard dans la soirée. Je pense en effet me glisser dans les loges prévues à cet effet et nous dégotter une tenue de remplacement. Au moins pour elle, vu que la mienne est quasiment sèche vu la chaleur qui règne dehors. Et je ne mets pas longtemps à trouver ce que je veux. Je pense avoir trouvé une robe allant pile à sa taille, il s'agit d’un genre de tunique évasée, ouverte sur les épaules. Vraiment très jolie. Bon ok c’est du vol ... ou appelons ça un emprunt. Nécessité oblige ! Au passage, j'embarque une serviette après être passé devant une salle de bain et je me faufile de nouveau discrètement à l'extérieur.

- J'ai emprunté ça pour toi. Il n'y a aucun soucis, ne t’inquiètes pas, je leur ramènerais plus tard, mentis-je en lui confiant la robe et la serviette pour qu'elle se sèche un peu mieux les cheveux. Le temps de se changer, je la laisse se rendre un peu à l'écart et une fois prête, nous prenons la direction de ma voiture garée à l'entrée de la propriété. Je suis venu avec ma Shelby. Je me devais de prendre un véhicule qui claque un minimum en vu du style huppé de la soirée. Arrivés à cette dernière, j'invite donc Jordan à grimper côté passager en lui ouvrant la portière puis m'installe au volant. Ce serait con de devoir la ramener chez elle maintenant et alors que nous prenons la route, j'hésite à lui demander où elle désire que je la conduise. J'aurais plutôt tendance à l'emmener en balade improvisée et nous trouver un coin afin de pouvoir poursuivre un peu la soirée que je lui ai fait perdre. Mais est-ce le bon moment au vu de son côté quelque peu récalcitrant ? Je décide de tenter le tout pour le tout et nous conduis alors au hasard des routes avant de passer devant un cinéma en plein air.

- Ça te dis ? lui dis-je alors que je m'y engage déjà sans vraiment lui laisser le choix. Allez pas le choix, j'ai vraiment envie de profiter de ta présence encore un moment. Fais pas cette trogne, on va passer un bon moment. Je t'offrirais des tonnes de popcorn et tout ce que tu désireras pour me faire pardonner d'avoir ruiné ce début de soirée, ok ? lui dis-je avec un sourire sur lequel je compte pour la faire craquer.






©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Sunlight comes creeping in
Illuminates our skin
We watch the day go by
Stories of all we did
It made me think of you
It made me think of you..


› points : 306
› myrtle beach since : 08/05/2014
› messages : 215
› pseudo : RealFaceFilm
› célébrité : Phoebe Tonkin
› crédits : Purslane / Tumblr. / DARK-PARADIZE
› statut civil : Célibataire. C'est mieux comme ça. Elle a trop peur d'accorder sa confiance, et de dévoiler ses secrets et son passé.
› métier : Bloggeuse, et elle écrit parfois pour des magazines de mode, en tout cas, elle vit de sa passion.
› adresse : Myrtle Beach Downtown, Appartement n°55.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Ven 13 Juin - 12:53

Rencontre hasardeuse, ou volontaire ?
Axel & Jordan


Cette soirée était vraiment plus qu'étrange. Jordan ne savait pas sur quel pied danser. Pour le moment, elle tentait de garder le sourire autant que possible, elle tentait de garder un visage impassible, pas triste. Elle ne voulait pas qu'Axel lui pose une centaine de questions.
La jeune femme se frotta les bras. Elle ne savait dire si c'était le stress et l'anxiété, ou bien sa robe trempée, qui lui donnait froid. Axel avait une fille. Un enfant. Et Jordan avait eu l'impression d'être poignardée. C'était peut-être une image un peu trop dramatique, mais actuellement, là, elle ne pouvait pas trouver d'autre synonymes. Mais demain, elle en serait capable, après avoir dormi. La nuit portait conseil, après tout.

La jeune femme n'osait pas  regarder Axel dans les yeux, elle n'osait pas l'observer. C'était étrange. En fait, elle avait peur de lui et de tout le bagage qu'il ramenait à Myrtle Beach. Lui, leur histoire, le bébé qu'elle n'avait pas voulu garder.
Elle avala sa salive, tout en essorant sa robe, tentant d'échapper à son regard. Mais les yeux bleus d'Axel semblaient lui traverser le corps. Mais qu'observait-il, enfin ? Et puis, regrettait-il vraiment de l'avoir traitée de la sorte ? Était-ce une excuse bidon ou la vérité ? Axel n'était pas un menteur, elle en était certaine. Il était peut-être dragueur, mais pas menteur.

Axel lui répondit qu'il était revenu pour de bon. Mince. Jordan allait devoir le croiser pour le reste de sa vie, enfin...peut-être. Ou pas. Elle n'en savait rien, mais en tout cas, il était là, et maintenant, elle devait l'affronter. Elle avait déjà avoué à Maggie qu'elle se sentait mal. Elle ne voulait plus mentir à sa mère, elle voulait tout lui dire. Alors être face à Axel était pire. Il avait quand même eu un rôle dans toute cette histoire.

En tout cas, la jeune femme annonça de but en blanc qu'il était mieux pour elle de rentrer. De toute façon, elle ne pouvait pas vraiment retourner là-bas, au gala, trempée de la tête au pied, avec un maquillage et une coiffure ruinés. Alors Axel se releva et lui conseilla d'attendre quelques minutes. Et pendant ce temps, elle se promena autour de la piscine. Si ce matin elle avait imaginé une seule seconde qu'Axel puisse faire irruption dans sa vie une seconde fois, elle aurait sans doute rigolé. Mais là, ce n'était plus drôle. C'était la réalité.
Axel avait changé, mentalement et physiquement. Il était beaucoup mieux bâti qu'autrefois, et bien sûr, le temps avait marqué son séduisant visage. Mais elle le trouvait toujours aussi attirant, et ses yeux bleus étaient magnifiques. Son caractère avait sans doute aussi changé. Elle ne lui parlait que depuis quelques minutes, mais il s'était excusé pour le comportement qu'il avait eu dans le passé.

Jordan ferma les yeux, et souffla profondément pendant quelques secondes, histoire d'évacuer le stress et la pression.
Elle se retourna dès lors qu'elle entendit les bruits de pas d'Axel. Il tenait quelque chose à la main. Un tissu roulé en boule, et une serviette. Jordan écarquilla les yeux, avant de secouer la tête légèrement.

« Tu leur ramèneras plus tard.. » répéta t-elle, avant de saisir la robe. « Mais...où t'as trouvé ça.. ? Tu l'as volé ? » demanda t-elle en ouvrant la bouche, tel un poisson. « J'y crois pas ! Tu sais que tu peux avoir des problèmes pour ça ? »

Jordan ne pût s'empêcher de rire. Il n'avait peur de rien, décidément.

« Je...et..bien merci.. » dit-elle, avant de se retourner. « Je vais aller me changer... »

La jeune femme marcha quelques mètres et se cacha derrière un petit buisson qui se trouvait là. Elle se hâta de se changer, et réapparût quelques minutes après. Axel avait du goût, en tout cas, car elle adorait la tunique qu'il avait « emprunté » elle mettait sa jolie peau olive en valeur. Elle en profita pour essuyer ses cheveux grossièrement.

Axel lui proposa de la ramener, et elle n'eut d'autre choix que d'accepter, avec la boule au ventre. Elle resta silencieuse, pendant qu'Axel conduisait. C'était vraiment étrange. Ils avaient presque l'air d'être proches. Presque, parce que la vérité était bien différente. La jeune femme resta plongée dans ses pensées pendant plusieurs minutes avant de se rendre compte qu'Alex se garait devant un cinéma en plain air. Jamais au grand jamais, elle n'avait testé ce genre de choses. Mais comment connaissait-il cet endroit, d'abord ?
Axel, en voyant sa mine déconfite, lui proposa de lui offrir du pop-corn pour se faire pardonner. La jeune femme échappa un petit rire.

« Non c'est pas...Enfin...Je...Je comprends pas pourquoi tu fais tout ça. Enfin..on ne se connaît plus vraiment, toi et moi. Je ne pensais pas te revoir un jour pour être honnête, et maintenant, je me retrouve dans ta voiture... » dit-elle, à voix basse. « C'est..bizarre. Disons que je ne m'y attendais absolument pas. »



Code by Silver Lungs

_________________
jordan ◈
▽ say my name, and every colour illuminates
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Ven 13 Juin - 17:38


Rencontre hasardeuse ou volontaire ?
Axel Jordan




Jordan me fait part de sa surprise alors que je lui tends la tenue que j'ai rapporté ainsi qu'une serviette.

« Tu leur ramèneras plus tard.. Mais...où t'as trouvé ça.. ? Tu l'as volé ? »

Elle demeure bouche bée et je dois avouer que je suis plutôt fier de mon effet ... et de ma bêtise.

« J'y crois pas ! Tu sais que tu peux avoir des problèmes pour ça ? »

- Encore faut-il que quelqu'un m'ait repéré ... ce qui n'est pas le cas.

Elle n'a pas d’inquiétude à se faire pour ça et je préfère alors la voir se mettre à rire de façon plus légère, visiblement plus détendue que tout-à-l'heure. Mais ce bref instant où la tension disparait ne tarde pas à se manifester de nouveau tandis que nous grimpons un moment plus tard en voiture. J'ai proposé de la ramener mais finalement, en chemin, j'en décide autrement et conduis la Shelby au hasard des routes jusqu'à tomber sur un cinéma de plein air. La séance ne va pas tarder de commencer et nous avons encore le temps de prendre une place. C'est certainement culotté et déplacé de lui imposer ce choix mais je sens que si je concède à la ramener maintenant, ça sera certainement la dernière occasion que j'aurais de pouvoir tenter de renouer un semblant de lien avec elle. Là au moins, elle ne peut pas se défiler. J'abuse certainement mais en même temps, quel meilleur moyen de marquer le coup et de lui faire passer une soirée qui imprimera assez son esprit pour ... pour quoi au juste ? On verra bien. Je nourris seulement l'espoir qu'après ça, elle ait envie de me revoir. Mais je ne dois pas trop en faire non plus. Seulement, je suis parfois si spontané que j'ai du mal à mesurer mes actes ou mes paroles.

Alors que nous nous garons face à l'écran géant une fois pris les billets, je lui signifie que pour me faire pardonner, j'irais nous chercher tout ce qu'elle désirera grignoter devant le film. Mais elle me rétorque alors soudain, de nouveau quelque peu mal à l'aise :

« Non c'est pas...Enfin...Je...Je comprends pas pourquoi tu fais tout ça. Enfin..on ne se connaît plus vraiment, toi et moi. Je ne pensais pas te revoir un jour pour être honnête, et maintenant, je me retrouve dans ta voiture... »

- C'est justement l'occasion de parer à ça.

« C'est..bizarre. Disons que je ne m'y attendais absolument pas. »

- Ce sont justement les imprévus qui piment la vie, lui dis-je en attrapant sa main pour y déposer un rapide baiser avant de descendre du véhicule et d'aller nous chercher de quoi grignoter.

A mon retour, j'ai des barres chocolatées, du pop corn ainsi que des bonbons de toute sorte.


©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Sunlight comes creeping in
Illuminates our skin
We watch the day go by
Stories of all we did
It made me think of you
It made me think of you..


› points : 306
› myrtle beach since : 08/05/2014
› messages : 215
› pseudo : RealFaceFilm
› célébrité : Phoebe Tonkin
› crédits : Purslane / Tumblr. / DARK-PARADIZE
› statut civil : Célibataire. C'est mieux comme ça. Elle a trop peur d'accorder sa confiance, et de dévoiler ses secrets et son passé.
› métier : Bloggeuse, et elle écrit parfois pour des magazines de mode, en tout cas, elle vit de sa passion.
› adresse : Myrtle Beach Downtown, Appartement n°55.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Sam 14 Juin - 8:16

Rencontre hasardeuse, ou volontaire ?
Axel & Jordan


Comme dans ses souvenirs, Axel était quelqu'un de joueur, qui se mettait parfois en danger tout seul. Il aimait sans doute le risque et faire des conneries. C'était immature, mais mignon en même temps. Jordan, elle, avait peu l'occasion de s'amuser en tant normal. Elle restait chez elle et sortait parfois avec des amis, mais aucun n'aurait fait ce qu'Axel avait fait ce soir. Il s'était tout de même faufilé dans les loges du défilé pour voler quelque chose afin qu'elle n'attrape pas froid. Jordan avait sourit, elle ne pouvait pas faire autrement. Il était quand même serviable et séducteur.
La jeune femme secoua la tête lorsqu'elle comprit ce qu'il avait fait. C'était un peu excitant, tout de même. Cette soirée tranchait définitivement avec sa vie quotidienne. Finalement, peut-être qu'elle ne regrettait pas tant la présence d'Axel, même si cela lui avait foutu un gros coup au moral.
Ce soir, tout se passait bien, mais combien de temps cela allait-il durer ? Un jour où l'autre, elle serait confrontée à lui et serait obligée de lui dire tout ce qui s'était passé. L'idée même de le garder pour elle était inconcevable.

Axel se lança quelques fleurs en lui disant que personne ne l'avait vu. Qu'était-il exactement ? Un fantôme, ou bien un ninja ? Jordan échappa un rire.

« Donc tu es un ninja. C'est parfait. Si j'ai besoin de tes services, je t'appellerais. » répondit-elle en lui jetant un regard.

Tous les deux montèrent dans la voiture d'Axel, une Shelby. Un bolide énorme. Jordan ne s'y connaissait pas vraiment en voitures, mais ça, c'était un gros truc. D'ailleurs, elle écarquilla les yeux quand elle la vît.
L'intérieur était aussi confortable, et ça, elle eut le temps de le remarquer puisqu'Axel avait pris un malin plaisir à prendre des routes qu'elle ne connaissait pas. Il prolongeait leur soirée, mais pourquoi, exactement ? Lui manquait-elle ? Ou se sentait-il redevable ?
Jordan avait envie d'envoyer un message à Maggie, là, maintenant, tout de suite, pour lui demander conseil. Elle était paniquée, même si elle tentait de garder un visage impassible. La seule personne capable de la conseiller était Maggie...Et encore, elle ne savait même pas qu'Axel était de retour en ville. Jordan ne voulait même pas penser à la réaction de sa sœur une fois qu'elle l'apprendrait.

Axel se gara devant un cinéma en plein air. C'était un coin que Jordan ne connaissait pas vraiment. Dommage, car c'était génial ! Elle devait vraiment se renseigner sur les lieux qui se trouvaient à côté de Myrtle Beach, elle pouvait découvrir de petites perles comme celle-ci.

Après quelques minutes de gêne, elle lui avoua qu'elle ne s'attendait pas du tout à le voir ici, ni même à le revoir tout court. Et il lui avoua qu'il voulait arranger tout cela.

«  Pourquoi tu fais tout ça.. ? » demanda t-elle. « Je ne suis qu'une ex, à tes yeux. » elle haussa les épaules. « Peu de personnes feraient ça pour leurs exs. Et en plus, notre histoire remonte à la nuit des temps... »

Mais cette histoire avait faite basculer sa vie. Elle ne pouvait pas dire le contraire. Et d'ailleurs, Axel lui rappela que les imprévus n'étaient pas si détestables.
Un imprévu, oui...C'est vrai, mais elle se serait bien passé de quelques imprévus, d'ailleurs. D'ailleurs, le geste qu'il eut, lui, fût totalement imprévu. Il lui prit la main et déposa un léger baiser sur sa peau. Jordan resta sans voix. Son cœur battait à 100 à l'heure. Bordel de merde, alerte rouge !

Dès qu'Axel sortit de la voiture, Jordan prit une grande inspiration.

« Calme toi, calme toi.. » murmura t-elle pour elle-même.

Il ne pouvait pas agir comme ça. Il ne pouvait pas lui prendre la main et l'embrasser comme ça. Il renversait tout ce pour quoi elle avait luttait aujourd'hui. Et elle était en train de retomber dans ses bras. C'était moche à dire, et elle était faible, VRAIMENT faible.
Jordan réussit à se calmer quelques secondes plus tard, juste avant qu'Axel ne revienne avec les mains pleines de sucreries.

Elle ne pouvait pas lui mentir. Ce n'était pas possible. Mais elle devait tenir, elle ne pouvait pas tout lui cracher à la figure ce soir. Alors elle fît comme si rien ne s'était passé.

« Laisse moi deviner, là aussi t'as utilisé tes talents de ninja ? » lança t-elle.


Code by Silver Lungs

_________________
jordan ◈
▽ say my name, and every colour illuminates
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Sam 14 Juin - 10:39



Rencontre hasardeuse ou volontaire ?
Axel Jordan




« Pourquoi tu fais tout ça.. ? Je ne suis qu'une ex, à tes yeux. » me dit-elle l'air vraiment perdue. « Peu de personnes feraient ça pour leurs exs. Et en plus, notre histoire remonte à la nuit des temps... »

Je lui rappelle alors que ce sont justement les imprévus qui pimentent la vie avant d'ajouter que ce n'est pas parce que j'ai agis comme un vrai connard à l'époque que pour moi elle ait pu représenter une histoire sans importance. Même si certes à l'époque, je ne voyais pas les choses tout-à-fait comme ça. J'accompagne ces paroles d'un baiser sur la main avant de descendre et de me diriger vers le stand où l'on peut acheter de quoi grignoter. Il y a quelques personnes devant moi et j'attends tranquillement tandis que je tape un message à Claudia mon ex et la mère de ma fille, qui vient de m'envoyer un texto pour me demander si je pourrais prendre Emma dans la semaine vu qu'elle doit partir quelques jours. Il va falloir que je m'organise mais ça devrait le faire. De toute façon je ne refuse jamais lorsqu'il s'agit d'avoir ma fille avec moi. Comme elle est cependant en vacances, il faudra que je puisse compter sur mon père pour la garder en journée, à moins que je ne demande un congé. Quoi qu'il en soit, je me pencherais sur tout ça demain. Pour l'heure, c'est à mon tour de passer à la caisse. Je nous prends de quoi ravitailleur tout un régiment. Vile gourmandise qui n'a de cesse de me faire céder à la tentation !
Un instant plus tard, je reviens les bras pleins et remonte en voiture.

« Laisse moi deviner, là aussi t'as utilisé tes talents de ninja ? »

- Non chérie, juste mon charme naturel ! dis-je en plaisantant.

Nous ouvrons d'ores et déjà tous les paquets que nous plaçons entre nous deux. Quant au pop corn, je confie le pot à Jordan qui le tient alors sur ses genoux. Le film commence alors. Il était temps que je revienne. Ils repassent Shining, j'adore ce film. Il a plutôt bien vieilli je trouve.

- Tu l'as déjà vu ? demandais-je à Jordan en portant mon bras sur le côté pour piocher dans le pot de pop corn et en engouffrer une bonne poignée.

J'espère qu'elle ne craint pas les films angoissant. Rien que l'intro suffit déjà à en annoncer la couleur avec sa musique un brin flippante. Cette seule scène d'ouverture alors qu'ils sillonnent cette route de montagne suffit à déjà imposer l'ambiance du film. Pour moi, il s'agit d'un véritable chef d’œuvre du cinéma.


la Shelby:
 


©️ EKKINOX

Revenir en haut Aller en bas
avatar



Sunlight comes creeping in
Illuminates our skin
We watch the day go by
Stories of all we did
It made me think of you
It made me think of you..


› points : 306
› myrtle beach since : 08/05/2014
› messages : 215
› pseudo : RealFaceFilm
› célébrité : Phoebe Tonkin
› crédits : Purslane / Tumblr. / DARK-PARADIZE
› statut civil : Célibataire. C'est mieux comme ça. Elle a trop peur d'accorder sa confiance, et de dévoiler ses secrets et son passé.
› métier : Bloggeuse, et elle écrit parfois pour des magazines de mode, en tout cas, elle vit de sa passion.
› adresse : Myrtle Beach Downtown, Appartement n°55.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Dim 15 Juin - 6:30

Rencontre hasardeuse, ou volontaire ?
Axel & Jordan

Jordan avait certainement une importance aux yeux d'Axel, du moins, c'est ce qu'il lui avoua. Elle se posait des questions, maintenant. Certes, ils avaient eu une histoire, mais elle avait été brève, et elle était une gosse à cette époque. A 17 ans, il était rare qu'on tisse des liens avec une personne, et surtout, il était rare de s'en rendre compte. Mais en fait, aujourd'hui, elle se rendait compte qu'Axel avait servi à bâtir la personne qu'elle était aujourd'hui.
Jordan baissa lentement les yeux, n'osant pas le regarder. Elle avait honte de lui cacher tout ça. Elle était tiraillée entre l'envie de tout lui avouer, et l'envie de tout garder pour elle. Ils venaient juste de se retrouver, et l'accueillir comme ça n'était pas une bonne idée.

Axel fût de retour quelques minutes plus tard, les bras remplis de sucreries. Jordan leva un sourcil interrogateur lorsqu'elle vît le bol de pop-corn, et qu'Axel lui fourra dans les mains. Dans tous les cas, une délicieuse odeur s'en dégageait. Le bol de pop-corn, était LE truc essentiel quand on se rendait au cinéma. Jordan y allait rarement, mais lorsqu'elle y allait, elle prenait soin de choisir un bon film, histoire de vraiment en profiter.

Jordan décida de ne pas relever le « chérie » qu'Axel lui avait envoyé. C'était taquin. La jeune femme prit une poignée de pop-corns et les avala d'un trait, tout en gardant les yeux rivés sur l'écran. Génial. Un film d'horreur. Shining. Elle ne l'avait jamais vu, alors elle ne savait pas vraiment à quoi s'attendre, mais en tout cas, elle ne raffolait pas de ce genre de films.

« Non, je ne l'ai jamais vu, et j'avoue que ça ne me manque pas vraiment. » répondit-elle à Axel, qui piochait dans son bol de pop-corn.

Cette situation était vraiment étrange, vraiment. Ils se retrouvaient, comme deux vieux amis. Enfin, dans ce cas là, ils avaient eu une histoire, sérieuse ou pas, et maintenant, ils regardaient un film qui datait de Mathusalem.

« Tu l'as déjà vu, toi. » commenta t-elle, en gardant les yeux rivés sur l'écran.

Une musique assez inquiétante arriva jusqu'à ses oreilles, et annonçait déjà la couleur du film. Tout cela ne serait pas une partie de plaisir, au contraire. Jordan grimaça légèrement, et tendit le bol de pop-corn à Axel, nonchalamment. Elle ne voulait pas le garder sur ses genoux toute la soirée, au risque de sursauter et de tout envoyer valser.
La jeune femme lui lança un regard, avant de passer sa main dans ses cheveux, et de prendre une position un peu plus confortable, passant une jambe sous ses fesses afin de se rehausser un peu. Il était tard, et elle commençait un peu à fatiguer.

« Tiens, j'ai une idée ! » s'exclama t-elle. « Toutes les semaines, enfin, si tu peux, on se retrouvera, et tu choisiras un film qu'on regardera tous les deux. » proposa t-elle.

Voilà, elle avait trouvé un moyen de le voir régulièrement sans pour autant se sentir obligée de tout lui raconter. Mais elle savait que cette situation n'était que temporaire. Viendrait un jour où elle serait obligée de ne plus mentir. Sa mère l'avait toujours éduquée en lui disant que la vérité était beaucoup plus facile à entendre qu'un mensonge. Enfin ça, c'était la théorie, puisqu'en pratique, ça pouvait faire mal aussi. La jeune femme prit une autre poignée de pop-corn et les lança entre ses lèvres, avant de se tourner vers Axel.

« Tu sais..Je ne suis pas mécontente de passer cette soirée en ta compagnie. Je ne m'y attendais pas, mais ça me fait plaisir de te revoir à Myrtle Beach. »



Code by Silver Lungs

_________________
jordan ◈
▽ say my name, and every colour illuminates
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Lun 16 Juin - 19:21





Rencontre hasardeuse ou volontaire ?
Axel Jordan





« Non, je ne l'ai jamais vu, et j'avoue que ça ne me manque pas vraiment. »

- Froussarde ? demandais-je alors.

J'ai connu une fille comme ça qui ne supportait vraiment pas de regarder des films d'horreur ou qui ne pouvait même pas soutenir une scène un peu gore dans un film policier. Elle se cachait littéralement tout la majeur partie du film derrière un coussin en demandant ce qui allait se passer. Et je me demande d'ailleurs si Jordan n'a pas vu dans mon initiative quelque chose de franchement cliché. Je ne savais vraiment pas quel film ils joueraient mais j'avoue que ça fait très premier rencart ou l'on invite une fille au cinéma pour aller voir un film d'horreur et s'assurer qu'elle se glisse dans nos bras au moindre sursaut. Pitoyable dans le genre. Je n'ai jamais eu besoin d'avoir recours à tel stratagème pour ma part, surtout que ça échoue la majorité du temps.

« Tu l'as déjà vu, toi. »

- Ouais au moins quatre ou cinq fois ! Je n'en reviens pas que tu ne l'ai jamais vu. C'est un incontournable pourtant.

Jordan me confie le pot de pop corn et s'installe dans une position plus confortable. Je décroche un instant mon regard de l'écran et l'observe. Elle est vraiment très belle et je me félicite de lui avoir trouvé cette magnifique robe tunique qui offre un décolleté orné de perles, quelque peu avantageux. Je sursaute presque lorsque qu'elle me lance soudain une idée qui ne manque pas de me surprendre.

« Tiens, j'ai une idée ! Toutes les semaines, enfin, si tu peux, on se retrouvera, et tu choisiras un film qu'on regardera tous les deux. »

- Ils ont mis quoi dans le pop corn ???! balançais-je alors sans pouvoir retenir ma stupéfaction de se traduire par les mots. En effet, un instant plus tôt, elle semblait vraiment mal à l'aise de se trouver là en ma compagnie et voilà qu'elle prend soudain cette charmante initiative en s'assurant de pouvoir me revoir régulièrement. Un fait qui me comble pleinement autant qu'il me surprend. J'espère toutefois qu'elle ne va pas se braquer et revenir sur ses propos face à ma réaction. De toute façon, il est trop tard pour que je la laisse revenir sur ces derniers. Et avec tout ça, j'en oublie de lui signifier qu'en effet, c'est une idée qui m'emballe pleinement, ce que je lui énonce donc en lui adressant un sourire sincère.

Jordan prend une autre poignée de pop-corn dans le pot qui se trouve désormais sur mes genoux et je songe un instant à le lui retirer sans qu'elle ne fasse gaffe, histoire de lui jouer une petite farce, mais elle risque fort, vu comme elle y pioche à l'aveuglette, de tâtonner plus bas sur le coup. Chose qui en d'autres circonstances me plairait beaucoup je l'avoue mais qui dans ce cas ne risque que d'éveiller un soudain coup de chaud en moi.

« Tu sais..Je ne suis pas mécontente de passer cette soirée en ta compagnie. Je ne m'y attendais pas, mais ça me fait plaisir de te revoir à Myrtle Beach. »

Ses paroles me tirent de mes pensées et j'attire son attention alors que je lui réponds pour qu'elle puisse me regarder dans les yeux.

- Je suis heureux que tu me dises ça. Je ne pourrais m'estimer plus heureux d'être tombé sur toi ce soir.

Bon ok, ce n'était pas un hasard mais je me garderais bien de le lui faire savoir. Elle y verrait quelque chose de calculé et de certainement intéressé bien au-delà de ce qui a suscité ma motivation au départ.




©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Sunlight comes creeping in
Illuminates our skin
We watch the day go by
Stories of all we did
It made me think of you
It made me think of you..


› points : 306
› myrtle beach since : 08/05/2014
› messages : 215
› pseudo : RealFaceFilm
› célébrité : Phoebe Tonkin
› crédits : Purslane / Tumblr. / DARK-PARADIZE
› statut civil : Célibataire. C'est mieux comme ça. Elle a trop peur d'accorder sa confiance, et de dévoiler ses secrets et son passé.
› métier : Bloggeuse, et elle écrit parfois pour des magazines de mode, en tout cas, elle vit de sa passion.
› adresse : Myrtle Beach Downtown, Appartement n°55.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Mer 18 Juin - 15:34

Rencontre hasardeuse, ou volontaire ?
Axel & Jordan

Alex parût étonné de la proposition de la jeune femme. Jordan avait décidé qu'il fallait qu'elle se prenne en main. Elle avait donc pris le taureau par les cornes, et avait proposé à Axel de se faire de petites séances ciné hebdomadaires. Bien sûr, ce n'était pas un rancard, elle devait le lui préciser. Ce soir, elle se rendait compte que sa culture cinématographique était vraiment pauvre. Elle le connaissait pas Shining, et ce film semblait être culte. Elle devait vraiment remédier à tout cela.

« Il n'y a rien dans ce  pop-corn, rassure-toi. » dit-elle en échappant un rire. « Tu es en face du moi « j'ai décidé de m'occuper de ma vie sociale en invitant quelqu'un ». MAIS, ce n'est pas un rencard. » ajouta t-elle en lui jetant un coup d'oeil.

En fait, elle ignorait complètement si Axel pensait qu'elle l'invitait pour un but romantique, il valait mieux préciser. En fait, elle s'était dit qu'elle ne pouvait pas l'ignorer éternellement. Demain, elle regretterait sans doute. En tout cas, ce soir, c'était la meilleure chose à faire.
Elle décida de ne pas se poser plus de questions, et dirigea son regard vers l'écran, en faisant une légère grimace. Il y avait du sang, dans ce film. Et la musique était également très angoissante.

Deux heures plus tard, Jordan décida qu'il était temps de rentrer à son appartement. Cette soirée avait été riche en émotion, et plutôt surprenante. Elle avait revu Axel, et tous les deux avaient passé une très bonne soirée, même si le film était plutôt sanglant. Ils blaguaient un peu, essayaient de parler d'eux-même, et Jordan n'avait pas hésité à lui jeter quelques pop-corn et à garder quelques paquets remplis de sucreries rien que pour elle, agissant telle une enfant. Mais elle faisait tout cela pour le taquiner, rien de plus.
La jeune femme n'avait rien dévoilé de son état actuel. Elle était triste, et ressassait sans cesse ce qui s'était passé il y a quelques années. Dire à Axel qu'elle n'allait pas très bien, revenait à lui dire pourquoi.

Sur le chemin du retour, la jeune femme décida de mettre un peu de musique, et tomba sur AC/DC. C'était parfait. Elle adorait ce groupe, même si elle était jeune. Elle aimait les sonorités rock, et parfois, dans son appartement, même si elle dérangeait sa colocataire, elle n'hésitait pas à mettre le son de la radio à fond.
Elle s'enfonça dans son siège, tout en remuant les hanches sur le rythme de la musique. Elle jeta un regard à Axel. Enfin, ce n'était plus un regard. En fait, elle l'observait depuis de longues secondes maintenant. Elle se demandait à quel point il avait changé. Car elle n'était pas dupe, elle ne pouvait pas se faire un avis en une seule soirée. Mais elle ne pouvait pas s'empêcher d'imaginer à quoi ils ressembleraient, si tout s'était bien passé, s'ils n'avaient pas rompus, si elle n'avait pas décidé d'avorter, s'ils étaient une famille, tout simplement.

Dès que les lumières de la ville entrèrent dans son champ de vision, elle détourna le regard. Ils étaient presque arrivés à la maison, et pourtant, elle n'avait pas du tout envie que cette soirée se termine. Aujourd'hui était aujourd'hui, et demain était un autre jour. Elle devait juste en profiter.
Axel se gara devant son immeuble, et elle ouvrit la porte rapidement, avant de se stopper.

« Cette soirée était géniale. » dit-elle, en souriant. « Je te remercie. Tu m'as changé les idées...j'en avais besoin. »

Puis elle mit un pied sur le sol, avant de se relever. L'air était encore chaud et humide, heureusement, elle n'était pas habillée trop chaudement. Elle tenait sa robe lavande par la main, toute froissée maintenant, mais de toute façon, elle n'aurait plus l'occasion de la porter.

« Mh..j'hésitais à te demander, mais...puisque ma colocataire n'est pas là ce soir..ça te dirait de boire quelque chose ? »

Elle hésita quelques secondes avant de lui poser cette question. Après tout, peut-être qu'elle poussait un peu loin. Mais elle avait réussi à réunir tout son courage au moins une année, il valait mieux en profiter. Jordan avait beaucoup pensé à lui, pendant toutes ses années, et maintenant qu'il était là, même si elle ne savait pas sur quel pied danser, elle faisait un pas de plus.

« A part si ta fille te réclame, ou quoi que ce soit. Dans ce cas, je comprendrais.. » dit-elle afin de se rattraper.



Code by Silver Lungs

_________________
jordan ◈
▽ say my name, and every colour illuminates
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Jeu 19 Juin - 10:22


Rencontre hasardeuse ou volontaire ?
Axel  Jordan




Jordan ne manque pas de constater mon étonnement face à son initiative et s'empresse alors de se justifier avant de me signifier qu'il ne s'agit en aucun cas de rencards. Mais lorsque deux petites heures plus tard, nous quittons le cinéma et prenons le chemin de son appartement, elle formule une invitation une fois arrivés devant chez elle, qui en aurait pourtant tout l'air. Tout l'air en effet sauf que je sais pertinemment qu'il n'en est rien. Elle semble juste rechercher de la compagnie. Ma compagnie. Rien de plus. Il y a cette mélancolie chez elle qui semble habiter insidieusement chacune de ses expressions, même lorsqu'elle sourit. Je ne peux m'empêcher de re-songer à ces mots qui ont franchi la barrière de ses lèvres le jour où je l'ai recroisé pour la première fois. Cette référence à un bébé qu'elle regrettait de ne pas avoir gardé. Rien qu'à revoir la tristesse de ses traits ce jour-là, cela me travaille de nouveau. Ma curiosité a tendance à vouloir aborder le sujet mais je ne peux décidément pas évoquer cela alors que nous venons de nous retrouver. Je dois faire preuve de patience. Certes, ça n'est pas censé me regarder mais je ne sais pourquoi, il y a ce petit quelque chose qui me pousse à vouloir savoir. Un peu comme si j'étais concerné au final. Ce qui est pourtant peu probable. Est-ce son air lorsque je lui ai parlé de ma fille qui m'a ainsi troublé ? Pourtant il ne doit s'agir là que du sentiment douloureux que cela doit lui évoquer en rapport avec l'enfant qu'elle a perdu.

Je songe également à la façon dont elle m'a regardé en chemin, croyant que je ne sentirais pas son regard sur moi dans la quasi obscurité de l'habitacle. J'ai cependant agis comme si je ne remarquais rien, éprouvant ce contentement à sentir ses yeux posés sur moi avec une telle intensité. A quoi pensait-elle alors ? Et à quoi doit-elle penser que je songe alors qu'elle me parle et que je suis ainsi plongé dans mes pensées, mes deux mains posées sur le volant et le regard perdu dans le vide. Elle vient de m'inviter à boire un verre chez elle et je reste là, silencieux, complètement ailleurs l'espace de quelques secondes qui doivent lui paraitre une éternité.

Je réagis ainsi avec un train de retard en lui signifiant que j'ai également passé une merveilleuse soirée, et que je serais heureux de m’attarder encore un peu en sa présence. Quant à ma fille, je l'informe qu'elle se trouve chez sa mère et que je n’en ai la garde qu'environ un week-end sur deux et durant une partie des vacances scolaires. J'accepte donc l'invitation et coupe le moteur avant de descendre du véhicule et de la suivre jusqu'à son appartement.

- Pas trop dur de vivre avec une coloc ? lui demandais-je alors que nous entrons un instant plus tard chez elle. J'ai jamais fais l'expérience mais de ce qu'en ai entendu, la plupart du temps, ça finit un jour ou l'autre par mal se passer. Sauf si tu tombes sur quelqu'un avec qui tu t'accordes parfaitement sur la répartition des charges et des tâches.

Jordan me répond en me conduisant à la cuisine, me proposant alors à boire. Si elle a une bière pourquoi pas sinon je prendrais une boisson sans alcool suivant ce qu'elle a dans le frigo. Autant éviter les alcool forts en cette fin de soirée. Ouais ... je sais être raisonnable. Bien plus que par le passé en tout cas. Sûrement à cause d'Emma. Mine de rien, ma môme m'a aidé à me responsabiliser un minimum.
Nous restons un instant debout avant de nous poser sur le canapé du salon.

- J'aime bien ton appart. Ça fait combien de temps que tu y a emménagé ?

C'est moi ou je pose des questions pourris depuis tout-à-l'heure ?! A croire qu'elle me trouble. Oui . Elle me trouble. C’est indéniable. Je suis là à ses côtés et je me sens plus nerveux que d'habitude, moi qui suis pourtant habituellement si sûr de moi. En même temps, Jordan n'est pas n'importe qui. Il s'agit de mon ex et j'ai volontairement cherché à renouer avec elle. Il y a un certain enjeux derrière tout ça et je fais donc certainement plus attention à mon comportement ... .
Avec tout ça, je ne lui ai même pas demandé ce qu’elle avait pensé du film. Chose que je lui demande alors avant d'ajouter.

- Histoire de ne pas me planter pour nos futures soirées "ciné", quel est ton genre de film habituellement ? Tu as des préférences ? Des films que tu aimerais voir ? Ça ne nous empêchera pas de convenir ensemble des films qu'on pourra se visionner mais ça me donnera néanmoins plus de précisions par rapport aux différents choix que j'aurais à t'offrir. Je suis fou de cinéma pour ma part et j'ai une vidéothèque un brin conséquente à la maison.

Nous discutons ainsi quelques longues minutes avant que je ne profite d'un petit blanc pour lui dire que je suis sincèrement comblé de l'avoir retrouvée. Traduisant mes propos par le fait que j'ai vraiment eu un pot monstre d'être tombé sur elle à cette soirée.

- D'ailleurs, tu y étais venue pourquoi de ton côté ?

Je réalise que je ne sais que vaguement quel est son métier. je sais juste qu'elle tient un blog mais voilà tout, aussi, je cherche à en savoir plus là-dessus en lui demandant alors plus de précisions sur le genre d'articles qu'elle écrit etc ... .



©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Sunlight comes creeping in
Illuminates our skin
We watch the day go by
Stories of all we did
It made me think of you
It made me think of you..


› points : 306
› myrtle beach since : 08/05/2014
› messages : 215
› pseudo : RealFaceFilm
› célébrité : Phoebe Tonkin
› crédits : Purslane / Tumblr. / DARK-PARADIZE
› statut civil : Célibataire. C'est mieux comme ça. Elle a trop peur d'accorder sa confiance, et de dévoiler ses secrets et son passé.
› métier : Bloggeuse, et elle écrit parfois pour des magazines de mode, en tout cas, elle vit de sa passion.
› adresse : Myrtle Beach Downtown, Appartement n°55.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Ven 20 Juin - 9:42

Rencontre hasardeuse, ou volontaire ?
Axel & Jordan

Axel accepta de l'accompagner à son appartement, et Jordan sourit. Cette invitation semblait un peu étrange, mais elle ne pouvait pas l'expliquer. Elle voulait juste passer un peu plus de temps avec lui. Elle se sentait seule, et perdue, en ce moment. Jordan pensait que la seule personne dont elle avait besoin, c'était lui.

La jeune femme ouvrit la porte de son appartement, et entra à l'intérieur avant de jeter ses clés dans le petit bol qui était posé sur le meuble de l'entrée. Elle alluma immédiatement les lumières, et l'ambiance chaude et cozy de l'appartement se révéla. Les fenêtres étaient encore ouvertes, à cause de la chaleur, et elle comptait bien les laisser comme telles toute la nuit.

« Ce n'est pas si difficile que ça. Ma colocataire est une femme en or. On est assez proches, toutes les deux...Et le partage des tâches n'est pas si compliqué quand on se connaît bien. » dit Jordan avant de poser sa robe près de son sac à main. « Mais c'est vrai que c'est assez compliqué à gérer les premiers jours, quand tu ne connais pas la personne. »

Quelques secondes après, Jordan proposa un verre à Axel. Pas forcément de l'alcool, juste quelque chose afin de se désaltérer un peu. Axel lui répondit qu'il préférait une bière, mais que si elle n'en avait pas, il se contenterait d'une boisson sans alcool. Jordan ne buvait pas trop d'alcool, mais elle considérait la bière comme étant quelque chose d'inoffensif, du moins, quand elle buvait à la maison. Alors elle en avait dans son frigo. Elle sourit à Axel avant de lui faire signe de l'accompagner dans la cuisine où elle vît un mot d'Harlow, épinglé sur le frigo. Celle-ci ne savait pas à quelle heure elle allait revenir. Jordan ouvrit le frigo et prit deux bières avant de les ouvrir, et de les poser sur le comptoir de la cuisine. Et après quelques minutes, tous les deux se retrouvèrent assis sur le sofa du salon. Jordan se mît dans une position où elle pouvait faire face à Axel, bien sûr.

Jordan expliqua à Axel qu'elle vivait ici depuis quelques mois maintenant, ayant quitté le foyer familial il y a peu. Axel paraissait assez tendu, ou inquiet. Pourquoi, au juste ? Elle fronça discrètement les sourcils, le voyant galérer avec ces questions.
Enfin, il lui demanda quels genres de films elle était susceptible d'aimer.

« J'aime beaucoup la science fiction, mais pas seulement. Les histoires d'amour, et les films en noir et blanc, ça peut être très intéressant aussi. Je n'ai jamais vu aucun film avec Marilyn Monroe, ni même avec Audrey Hepburn. » répondit Jordan avant de boire une gorgée de sa bière. « Je ne suis pas très difficile, je suis persuadée que je serai convaincue par les films que tu me présenteras. »

Axel était déjà passionné par la cinématographie lorsqu'il était plus jeune, alors elle n'était pas surprise. Après tout, même s'ils avaient passés peu de temps ensemble, elle avait eu le temps de cerner ses passions. Il portait un intérêt particulier envers les automobiles et les films. Jordan, elle, se passionnait plus pour la mode, et la lecture. D'ailleurs, Axel ne tarda pas à lui demander ce qu'elle faisait à cette soirée.

Jordan ne répondit pas immédiatement, prenant quelques secondes pour étudier son visage et ses traits. Il utilisait toujours l'humour, étant un joyeux drille. Elle en avait l'habitude, mais il savait aussi être sérieux. Et d'ailleurs, cette partie de lui la surprenait beaucoup plus. Mais pourquoi ? Sans doute parce qu'elle ne l'avait pas vu pendant plusieurs années, pendant presque dix ans. Les gens pouvaient changer en un claquement de doigt après un événement dans leur vie, et elle ne connaissait pas la vie d'Axel par cœur. Celui-ci avait une fille, et la voyait peur...Il devait en souffrir, au fond. Jordan ne comprenait pas comment on pouvait priver quelqu'un de son enfant de la sorte.

« Je...J'ai été invitée par l'intermédiaire de mon blog, j'ai présenté une association de Myrtle Beach pour les enfants abandonnés et en difficulté. Elle a pour but de collecter quelques petites choses comme des fournitures, des vêtements, des choses dont on n'a plus besoin. » précisa t-elle, la gorge nouée. « Ça peut paraître bizarre, mais ça me tient à cœur. J'ai aidé à collecter quelques petites choses. Rien de bien extravagant, mais ça fait toujours plaisir. »

Le regard de Jordan s'assombrit. Elle qui venait en aide aux enfants abandonnés, avait osé abandonner le sien, et même pire. C'était sans doute un moyen de se repentir, de se faire pardonner, mais elle ne pouvait même pas tourner la page sur toute cette histoire, se pardonner elle-même. Maggie lui avait dit que c'était le meilleure chose à faire, mais elle ne pouvait pas se résoudre à faire comme si de rien n'était. Et à présent, Axel était là, et rien que sa présence suffisait à la déstabiliser.

« Tu sais...je... » commença t-elle, les mots se perdant sur sa langue.

Devait-elle tout lui dire, ou non ? Son cœur battait vraiment très fort dans sa poitrine, et était à la limite de l'explosion.

« Non...c'est rien. Excuse-moi. Je perds les pédales, à cette heure-ci. »

Jordan secoua la tête, et se leva, afin de se rapprocher un peu de la fenêtre. Elle prenait la fuite, et n'osait plus le regarder en face.


Code by Silver Lungs

_________________
jordan ◈
▽ say my name, and every colour illuminates
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Sam 21 Juin - 10:33


Rencontre hasardeuse ou volontaire ?
Axel  Jordan




Désormais installés au salon, nous parlons cinéma. Jordan fait référence à ses goûts et me signifie qu'elle me fait confiance face aux différents choix que j'aurais à lui proposer. J'étends un bras sur le dossier dans sa direction pour me mettre un peu plus à l'aise tandis que je bois une gorgée.

- Tu sais que ce serait vraiment sympa de se regarder des vieux films. Tes références à Hepburn et Monroe me rappellent qu'il y a de petites perles dans le genre.

La conversation tourne autour de cela un instant, je cherche à me renseigner sur sa culture cinématographique histoire de savoir les films qu'elle a déjà vu, ceux qu'elle a plus particulièrement aimé etc ... . Puis nous dérivons sur les raisons qui l'ont mené à cette soirée. Elle ne cherche pas forcément à connaitre celles qui m'y ont mené pour ma part et tant mieux car j'aurais bien du mal à m'expliquer. J'en apprends donc de façon plus détaillée sur les motivations qui l'y ont poussé.

« Je...J'ai été invitée par l'intermédiaire de mon blog, j'ai présenté une association de Myrtle Beach pour les enfants abandonnés et en difficulté. Elle a pour but de collecter quelques petites choses comme des fournitures, des vêtements, des choses dont on n'a plus besoin. » précisa t-elle, la gorge nouée. « Ça peut paraître bizarre, mais ça me tient à cœur. J'ai aidé à collecter quelques petites choses. Rien de bien extravagant, mais ça fait toujours plaisir. »

- Je trouve tes motivations très louables. Il n'y a rien de bizarre là-dedans. Au contraire. Il y a sans doute trop peu de gens qui s'intéressent à ce genre de causes.

Mais alors que je le lui signifie, son regard semble s'assombrir.

« Tu sais...je... » commença t-elle mais elle semble ne plus trouver les mots ou hésiter. « Non...c'est rien. Excuse-moi. Je perds les pédales, à cette heure-ci. »

- Non. Dis-moi. Vas jusqu'au bout Jordan, insistais-je sans chercher à réfréner ma curiosité.

Je me lève alors en voyant qu'elle reste silencieuse, postée près de la fenêtre, me tournant le dos. Me glissant alors dans son dos, je l'incite à nouveau à parler. Elle semble vraiment être aux prises d'un malaise plus que certain et je crève d'envie sur l'instant de l'attirer dans mes bras. Mais craignant qu'elle ne se braque, je glisse juste le dos de la main le long de sa joue en repoussant une mèche de ses cheveux. Mon regard se perd sur ses lèvres tandis qu'elle, a le regard toujours perdu dans le vague. Elle semble complètement ailleurs. J'adorerais la ramener en scellant mes lèvres tout contre les siennes mais sa réaction risque d'être totalement différente par rapport à ce que j'envisage. Ce serait vraiment déplacé de la jouer ainsi et je dois prendre sur moi pour résister à ce désir qui me taraude. Je détaille ses traits désormais plus matures par rapport à l'époque où je l'ai connue. Cela me replonge un instant dans des souvenirs. Nous nous entendions bien à l'époque et nous avons passé des moments mémorables. Mémorables, sensuels, inoubliables. Et ce, quelle que soit la façon dont j'ai malgré tout agis par la suite.


©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Sunlight comes creeping in
Illuminates our skin
We watch the day go by
Stories of all we did
It made me think of you
It made me think of you..


› points : 306
› myrtle beach since : 08/05/2014
› messages : 215
› pseudo : RealFaceFilm
› célébrité : Phoebe Tonkin
› crédits : Purslane / Tumblr. / DARK-PARADIZE
› statut civil : Célibataire. C'est mieux comme ça. Elle a trop peur d'accorder sa confiance, et de dévoiler ses secrets et son passé.
› métier : Bloggeuse, et elle écrit parfois pour des magazines de mode, en tout cas, elle vit de sa passion.
› adresse : Myrtle Beach Downtown, Appartement n°55.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Dim 22 Juin - 15:19

Rencontre hasardeuse, ou volontaire ?
Axel & Jordan

FLASHBACK


Jordan était assise sur le canapé de son appartement, les genoux relevés vers sa poitrine, et servant de support pour sa pochette et la feuille qui reposait dessus. Elle écrivait. Et elle n’écrivait pas n’importe quoi. Elle écrivait une lettre.

« Cher toi,
Je ne cesse de penser à toi, en ce moment. Toutes mes amies expriment leur désir de fonder une famille. Et moi, je ne veux répondre qu’une seule chose « J’en ai une ». Du moins, j’en AVAIS une. Je ne cesse d’imaginer quelle serait ma vie si je n’avais pas fait cette erreur monumentale. La pire erreur de ma vie, te faire disparaître.
»

« Jordan ? »

La jeune femme leva la tête. Harlow, sa colocataire, se tenait à l’embrasure de la porte et l’observait, avec un air grave, et l’observait comme si elle avait quelque chose sur le visage. Oui, Jordan avait sûrement quelque chose dans les yeux : un soupçon de tristesse et de regret.

« Tu n’as pas l’air bien. » continua la jeune femme.

« Si, ça va, Harlow. Je te remercie. » La rassura Jordan, en affichant un sourire forcé.

Sa colocataire fronça légèrement les sourcils avant de sortir de la pièce, et Jordan ne pût s’empêcher de se demander si elle soupçonnait quelque chose. Harlow ne la connaissait que depuis quelques jours, mais elle l’observait. Et vu son regard, elle se posait sans doute des tas de questions. Jordan pouvait passer des heures et des heures à écrire, sans aucune réaction. Du moins, elle tentait de garder un air impassible alors que dans son esprit, elle subissait une torture. La pire des tortures : le regret.
Jordan baissa les yeux, en faisant tournoyer son stylo entre ses doigts. Ecrire des lettres constituait une thérapie, pour elle. Et plus encore, une échappatoire.

« Je me demande ce que devient ton père. Peut-être est-il marié, peut-être a-t-il des enfants. Je ne sais pas ce qu’il devient. Mais…si je pouvais retourner en arrière, je n’aurais pas lâché prise si facilement. J’aurais tout fait pour que nous soyons trois. »

Son cœur se serrait à chaque fois qu’elle écrivait un mot, et plus elle écrivait, plus elle était entraînée dans cette spirale infernale. Jordan devait vraiment en parler à Maggie, parce qu’elle n’était pas sûre de pouvoir s’en sortir seule. Elle avait besoin de quelqu’un, à qui parler, à qui se confier.


FIN FLASHBACK.


Jordan sortit de ses pensées lorsqu’elle sentit quelque chose caresser sa joue, et retirer les quelques mèches de cheveux qu’elle avait en travers du visage et qui lui collaient à la peau. Elle humecta ses lèvres, à cause de l’anxiété. Elle sentit son sang lui monter aux joues, révélant leur couleur rosée. Axel lui demanda de continuer, de dire tout ce qu’elle avait sur le cœur. Il lui tendait une main afin qu’elle se confie. Lorsqu’elle se retourna, elle observa le visage de celui qui avait été son premier petit ami, et le père de son enfant. Ils avaient partagés des tas de choses ensemble. Des baisers, leurs corps, des gestes tendres. Jordan se rappelait encore de la fameuse soirée où tout s’était passé. Son corps avait été mis en feu par les gestes sensuels d’Axel, et elle n’avait pas pu s’en décrocher. Elle succombait totalement à son regard, à ses mots, à ses gestes, elle était faible face à lui, tout simplement. Il lui avait fait découvrir le plaisir charnel.

Jordan avait chaud, et se sentait défaillir. Elle jeta un regard à ses pieds avant de plonger son regard dans celui d’Axel. Ses yeux étaient profonds, et tellement bleus, qu’ils pouvaient la déstabiliser et lui faire perdre pied.

« J’ai…Il y a quelques années…je suis tombée enceinte. » avoua t-elle, finalement, la gorge serrée. Elle avait aussi l’impression que son cœur allait exploser dans sa poitrine, et que la peur allait la consumer d’un instant à l’autre. « J’ai…j’ai interrompu la grossesse, parce que je le voulais. Mais…maintenant…Je me rends compte que c’était une erreur. La plus grosse erreur de ma vie. »

Jordan saisit la main d’Axel, comme s’il était capable de lui transmettre un peu de force, et un peu de courage.

« J’ai…fait une connerie, et maintenant j’essaie de me racheter, en faisant tout mon possible pour les enfants, mais c’est trop tard. »

Chaque mot s’échappait de sa bouche, sans qu’elle ne se soucie des questions qu’Axel pourraient lui poser plus tard. Elle avait pris son courage à deux mains et elle était fière d’elle.  
Axel était devant elle, et la seule chose qu’elle voulait, était de poser ses lèvres sur celles de l’homme qui avait chamboulé sa vie, et qu’elle venait de retrouver.
A la place, elle passa ses bras autour du torse musclé d’Axel. Il dégageait une chaleur rassurante, réconfortante. Et cela lui avait manqué bien plus qu’elle ne le pensait. Elle appuya son front contre l’un de ses épaules. Elle dépassait peut-être les limites de la politesse, mais peu importe, elle en avait besoin.

« Ne me juge pas, s’il te plaît…Tu es seulement la deuxième personne à être au courant... » demanda t-elle.

Elle avait peur de la réaction d’Axel. Allait-il lui demander qui était le père, où la date précise de ce qui s’était passé ? Si elle répondait, il risquerait de relier tous les points importants de l’histoire, et de deviner que c’était lui, la troisième personne concernée par toute cette histoire.
Elle ne voulait pas le blesser, elle ne voulait pas passer pour une menteuse, mais un jour où l'autre, tout serait inévitable. Ou peut-être que ce n'était que son imagination. Mais elle était assez grande pour savoir que ce genre d'histoires ne se réglait pas avec un sourire et une simple tape amicale dans le dos.

Code by Silver Lungs

_________________
jordan ◈
▽ say my name, and every colour illuminates
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Dim 22 Juin - 16:50




Rencontre hasardeuse ou volontaire ?
Axel Jordan




Ce que Jordan vient de me confier me laisse complètement coi tant je ne m'attendais pas à ce qu'elle me fasse ces révélations si soudainement. Je pensais qu'elle éviterait le sujet au contraire, mais en un sens, je suis honoré qu'elle me fasse assez confiance pour passer ainsi à de tels aveux. Je ne sais toutefois comment réagir sur l'instant si ce n'est que je l'attire entre mes bras d'un geste ferme, l'emprisonnant entre ces derniers comme si je craignais qu'elle ne cherche à s'en dégager. C'est tellement bon de la sentir entre mes bras, serrée tout contre moi.

- Jamais je ne te jugerais Jordan. Tu n'es pas la seule à qui ce genre de choix a du s'imposer et personne n'a à juger tes raisons. J'imagine que tu étais jeune encore ? Ce n’est pas tout récent je me trompe ?

Je pense que si c'était le cas, ses traits et son attitude en témoigneraient d'autant plus, mais je me trompe peut-être.

- Et comment cela s'est-il passé avec le père ? Il était au courant ?

Je me montre curieux et craint de remuer le couteau dans la plaie mais je me dis qu'étant donné que le sujet vient d'être abordé, autant qu'on y aille un bon coup plutôt que de lui poser des questions plus tard et de rouvrir cette blessure qui, je n’en doute pas, doit l'habiter continuellement depuis. Ce n’est pas le genre de choses dont on se remet facilement et j'ose à peine imaginer ce qu’elle doit traverser. Je resserre plus encore mon étreinte autour d'elle tandis que l’une de mes mains glisse inlassablement dans ses cheveux.

- Lâche toi Jordan. C'est le moment ou jamais de tout balancer. Il vaut mieux faire ça maintenant si tu en éprouves le besoin que de devoir revenir sur le sujet plus tard. A moins que tu n'en ressentes pas le besoin. Mais j'imagine que si tu me parles de cela, ce n'est pas un hasard.

Pas un hasard ... . Quand j'y réfléchis, c’est vrai que ses confidences sont surprenantes et je me demande si c'est parce que nous avons parlé des raisons de sa venue à cette soirée de gala ou si elle se confie juste parce qu'elle en a eu réellement besoin. Pourtant, elle m'a révélé que j'étais la seconde personne à qui elle parlait de ceci, et je doute qu'elle se soit confiée à n'importe qui. Je m'évade un instant dans mes pensées en me demandant qui peut bien être le père, s'il l'a laissé tombée en apprenant qu’elle était enceinte, s'il a su au moins qu'elle l'était ? Tout ceci me fait invariablement penser à ma fille.

Je laisse glisser un instant mes mains sur ses épaules avant de prendre son visage en coupe au creux de mes paumes, la forçant ainsi à me regarder. Cet instant où nous nous regardons droit dans les yeux dure un instant qui semble s'éterniser, comme si le temps s'arrêtait soudain. Si je ne craignais pas de me montrer déplacé ou de profiter de la situation, si elle ne m'avait pas déclaré tout ceci, j'aurais sans doute succombé à l'attraction de ses lèvres qui m'attirent de façon de plus en plus irrésistible. Mais je me force à ne pas attarder mon regard sur ses ourlées et remonte bien vite pour l'encrer à nouveau dans son regard.

- Je ne te laisserais pas tomber. J'ai joué au con par le passé mais aujourd'hui, tu peux compter sur moi, lui dis-je pour lui faire comprendre que quoi qu'elle me dise, je serais là pour la soutenir. C'est là la preuve de l'amitié que je désire lui offrir même si je désire bien au-delà de ça.



©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Sunlight comes creeping in
Illuminates our skin
We watch the day go by
Stories of all we did
It made me think of you
It made me think of you..


› points : 306
› myrtle beach since : 08/05/2014
› messages : 215
› pseudo : RealFaceFilm
› célébrité : Phoebe Tonkin
› crédits : Purslane / Tumblr. / DARK-PARADIZE
› statut civil : Célibataire. C'est mieux comme ça. Elle a trop peur d'accorder sa confiance, et de dévoiler ses secrets et son passé.
› métier : Bloggeuse, et elle écrit parfois pour des magazines de mode, en tout cas, elle vit de sa passion.
› adresse : Myrtle Beach Downtown, Appartement n°55.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Sam 28 Juin - 12:53

Rencontre hasardeuse, ou volontaire ?
Axel & Jordan



Lorsque les bras d'Axel se refermèrent autour de son corps, elle se sentit immédiatement réconfortée. Il lui procurait une chaleur qui lui manquait énormément, et elle s'accrochait à lui comme à une bouée de sauvetage. Elle se sentait en sécurité, bien plus qu'auparavant. C'est comme si aujourd'hui, elle n'était plus la seule à affronter tout cela. Maggie avait été mise dans la confidence il y a bien longtemps, mais c'était tellement différent...
Elle se rappelait encore de ce que sa sœur lui avait demandé, quelques minutes avant qu'elle ne rentre dans le cabinet du médecin. « Es-tu sûre de toi, Jordan ? » Et là, Jordan l'avait regardée avec des yeux remplis d'incertitude. Sûre ? Elle était sûre qu'elle ne pouvait pas l'élever seule, ni même à son âge. Ce n'était pas possible. Mais si elle avait eu le courage de tout avouer plus tôt, alors son avis aurait sans doute changé.

Jordan saisit la chemise d'Axel, dans son dos, et s'y accrocha. Elle ne voulait pas se dégager de ses bras, elle voulait rester là encore un peu plus. Son parfum était délicieux, et ses bras étaient réconfortants, une sensation qu'elle n'avait pas ressenti depuis des lustres. Aucun homme ne l'avait serrée dans ses bras comme il le faisait, peut-être parce qu'elle n'était pas amoureuse, ou peut-être parce qu'ils ne partageaient aucune histoire comme celle qu'elle partageait avec Axel.

La jeune femme pinça ses lèvres rosées, et éloigna légèrement son visage de l'épaule d'Axel, sans se dégager de son étreinte. Elle ne voulait pas, tout simplement.

« Je...j'étais jeune. J'étais...paniquée. Je ne savais pas quoi faire, alors...c'est la solution qui me paraissait la plus simple. A cette époque, je ne pensais pas encore que j'allais tout regretter. Le choix était tellement évident... » avoua t-elle dans un murmure.

Puis Axel lui posa un peu plus de questions. Comment le père avait-il réagir ? Etait-il au courant, au moins ? Le cœur de Jordan fît un autre bond dans sa poitrine. Décidément, ce soir, elle réunissait tout son courage. Sa conscience lui criait de dire la vérité, de lui dire que c'était lui. Mais sa raison, elle, disait le contraire. Si jamais il apprenait la vérité, il ne la verrait plus de la même façon, il ne la prendrait plus dans ses bras, comme maintenant. Et si cela arrivait, s'il la lâchait, s'il ne l'entourait plus de ses bras, elle était sûre qu'elle allait perdre pied. Là, maintenant, à cet instant précis, elle ne demandait rien d'autre que d'être dans les bras d'Axel. Rien d'autre.

Axel remarqua sans doute l'hésitation envahissant Jordan. Ses mains glissèrent tendrement dans les cheveux de la jeune femme, tandis que ses bras se refermaient un peu plus sur son petit corps.

« Lâche-toi, Jordan. » lui dit-il à l'oreille, alors qu'elle faisait glisser ses mains le long de son dos. Comment pouvait-elle se lâcher, alors qu'elle s'attendait parfaitement à ce qu'Axel lui tourne complètement le dos après cet aveu.
Lentement, il prit son visage en coupe. Elle pût discerner dans ses yeux une pointe d'inquiétude, de curiosité, mais aussi, peut-être, d'appréhension. Se doutait-il de quelque chose ? Elle vît ses yeux bleus s'attarder sur le bas de son visage. Ses lèvres ? Peut-être avait-il envie de capturer ses lèvres autant qu'elle.
Jordan ferma les yeux lorsqu'Axel ajouta qu'il ne la laisserait pas tomber. Jamais. Jordan ferma les yeux, tout en avalant une grande bouffée d'air.

« Tu ne peux pas dire ça, Axel. Crois moi. Tu ne peux pas dire que tu me soutiendras, que tu ne me laisseras pas tomber.» répondit-elle avant d'avaler sa salive.

Sa gorge été nouée, et elle avait incroyablement chaud, comme si elle était prisonnière d'un volcan ou d'une fournaise.

« Parce que...Parce que c'était toi, le père du bébé. » lâcha t-elle, dans un souffle, alors que ses yeux se remplissaient de larmes.

Jordan n'osait pas regarder Axel. Son regard bleu qui avait été réconfortant, et inquiet pour elle, autrefois, était sans doute rempli de rancœur, et de colère, à présent. Elle ne pouvait pas l'affronter. La jeune femme avait le sentiment qu'elle avait déjà réuni toutes ses forces pour lui avouer qu'il était la troisième personne concernée par toute cette histoire.

La jeune femme releva le regard une dernière fois, étant dans l'incapacité de s'échapper, prisonnière entre le corps d'Axel, et la fenêtre de son salon.

« Je suis....vraiment...vraiment...désolée. » ajouta t-elle, dans un souffle.

Code by Silver Lungs

_________________
jordan ◈
▽ say my name, and every colour illuminates
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Sam 28 Juin - 14:01


Rencontre hasardeuse ou volontaire ?
Axel  Jordan




Alors que je l'incite à parler, la rassurant sur le fait que je ne compte pas la laisser de nouveau tomber même si par le passé j'ai agis comme un véritable enfoiré, je lui fais comprendre qu'elle peut compter sur moi en lui signifiant cela tout en m'assurant d'avoir toute son attention, mes mains placées en coupe sur chaque côté de ses joues tandis que je rive mon regard au sien. Mes yeux s'attardent un bref instant sur ses lèvres comme attiré de façon irrépressible tandis qu'elle ferme alors les yeux.

« Tu ne peux pas dire ça, Axel. Crois moi. Tu ne peux pas dire que tu me soutiendras, que tu ne me laisseras pas tomber.» répondit-elle avant d'avaler sa salive.

- Écoute, je sais qu'il est difficile de me faire confiance après la façon dont j'ai agis mais ...

Jordan me coupe dans mes propos d'un mouvement qui témoigne qu'il ne s'agit pas de ça. Elle semble tellement tendue et perdue que son trouble me gagne à mon tour. J'ai le sentiment qu'elle est sur le point de me révéler quelque chose de bouleversant. Et ce, autant pour moi que pour elle. Chose qui se vérifie lorsqu'elle m'avoue alors que le père de l'enfant n'est autre que moi.
Sa voix est chargée d'émotions et je sais qu'elle est tout-à-fait sérieuse et qu'il ne peut y avoir d'erreur. Il est inutile de lui demander si elle est sûre de cela, ce serait non seulement déplacé mais inutile. Je suis complètement ... je ne trouve même pas de mots ... scié ? Sur le cul ? Bouleversé ? Paniqué ? Ébranlé ? La nouvelle me fait l'effet d'une bombe et je resserre immédiatement Jordan contre moi pour lui dissimuler mon trouble. Je ... j'étais le père de cet enfant ? Un enfant qu'elle a décidé de ... . Bordel ! Que suis-je censé penser au juste ?! Avant d'apprendre cela, je l'ai rassuré sur le fait que ce genre de grossesse inattendue arrive et qu'on n'ait parfois d'autre choix que d'avoir recours à l'avortement. Quelle autre solution lorsqu'on est encore trop jeune pour l'annoncer à ses parents et surtout pouvoir assumer un tel évènement avec tout ce que cela implique. Et que cela me concerne ou non, je ne peux décidément pas revenir sur mes propos et me contredire, surtout que malgré le malaise que cela a fait naitre en moi, je ne peux me permettre de lui faire des reproches. A quoi ça servirait ?? Mais il y a cette colère qui semble vouloir prendre le pas sur la raison, semblant vouloir me dicter de céder à ce ressentiment que j'éprouve à l'idée que si elle n'avait pas fait ce choix, aujourd'hui, ce serait face au fait d'être père que je me retrouverais, et non face au fait d'avoir manqué d'être père ... .

« Je suis....vraiment...vraiment...désolée. »

Je n'arrive à prononcer le moindre mot. Et le silence qui pèse entre nous ne fait qu'augmenter la pression et la douleur déjà présente sur ses épaules. Je ressers un peu plus encore mon étreinte autour d'elle, la gardant tout contre moi dans un geste désespéré. A chaque fois que je pense au fait que j'aurais pu être papa, ça me tord incontestablement les tripes. Pourquoi la disparition de cet enfant que je n'ai pas même connu provoque un tel effet sur moi ?! Pourquoi, bon sang ???!!!! explosais-je dans un élan de rage qui me submerge alors en traduisant ma pensée à haute voix.

Je regarde un instant Jordan et vois ses yeux embués de larmes. Je ne suis pas en colère après toi. Je suis juste ... . Je laisse ma phrase en suspends. Bordel, qu'est-ce qu'on est censés faire maintenant ?? S'asseoir sur le canapé et discuter ? Difficile de reprendre une conversation normale après ça, ni d'en dire plus sur ce sujet. Lui dire ce que je ressens n'est pas une meilleure idée. Ça ne ferait que la tourmenter plus que ce qu'elle ne l'est déjà et ça ne changerait rien. J’appuie un instant mon front contre le sien en laissant glisser mes mains sur ses tempes jusqu'à la naissance de ses cheveux autour desquels j'enroule doucement mes doigts. Comment pouvais-je m'attendre à ça ? Comment réagir autrement ? Il n'y a décidément rien à faire et je suis autant perdu que retourné.

C’est sans doute ce trouble qui me pousse bientôt à traduire toute ma frustration dans un baiser appuyé alors que je presse soudain mes lèvres contre les siennes comme si c'était la seule chose susceptible de nous détourner de ce vilain trouble. Je ne réfléchis plus à ce que je fais ... je me concentre juste sur le contact de mes lèvres sur les siennes dans un acte désespéré. Ce n’est certes pas le moment propice et pourtant c’est le seul moyen que j'ai trouvé de faire passer là toutes mes émotions.



©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Sunlight comes creeping in
Illuminates our skin
We watch the day go by
Stories of all we did
It made me think of you
It made me think of you..


› points : 306
› myrtle beach since : 08/05/2014
› messages : 215
› pseudo : RealFaceFilm
› célébrité : Phoebe Tonkin
› crédits : Purslane / Tumblr. / DARK-PARADIZE
› statut civil : Célibataire. C'est mieux comme ça. Elle a trop peur d'accorder sa confiance, et de dévoiler ses secrets et son passé.
› métier : Bloggeuse, et elle écrit parfois pour des magazines de mode, en tout cas, elle vit de sa passion.
› adresse : Myrtle Beach Downtown, Appartement n°55.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Dim 29 Juin - 7:26

Rencontre hasardeuse, ou volontaire ?
Axel & Jordan



Axel commença à lui expliquer pourquoi elle pouvait se confier à lui. Il avait changé, aujourd'hui. Mais très vite, il fût coupé par les révélations de la jeune femme. Son visage se déforma, mais il était impossible pour elle de le déchiffrer. C'était comme si son cerveau allait exploser. Elle pleurait, et ne pouvait pas réfléchir clairement. Mais il était tout, sauf heureux. Elle pût discerner de la colère, se mêlant à un brin de tristesse. Et très vite, elle sentit les bras d'Axel se refermer un peu plus autour d'elle, près de lui, bien en place. Mais elle n'avait aucune envie de s'échapper, aucune. Elle voulait rester là, parce qu'elle avait besoin de lui pour tenir debout. S'il lui tournait le dos, elle deviendrait folle.

Jordan avait l'impression que quelque chose d'énorme tombait sur leurs épaules. Quelque chose qui lui coupait le souffle, et qui l'incitait à pleurer, encore. Elle craquait rarement de cette manière. La plupart du temps, elle tentait de canaliser sa tristesse en écrivant des lettres, en lisant d'autres bouquins pour ne pas y penser. Mais là, la tension et le passé étaient palpables, et elle ne pouvait plus lutter.
Axel était bouleversé, et il n'y avait rien de plus normal. Elle avait dévoilé une partie de leur passé, et il avait sans doute reçu ça comme une balle tirée au fusil ayant pour cible son estomac. Elle ferma les yeux, contre l'épaule d'Axel. Elle était dans ses bras, et il ne semblait pas vouloir la lâcher.
Mais dès qu'il lui demanda « Pourquoi ? », elle ne manqua pas de sursauter. Ses mots paraissaient froids, et convaincus, mais il lui assura qu'il n'était pas en colère, tout en plongeant ses yeux dans les siens.

« Notre couple...ne tenait qu'à un fil...J'avais...17 ans...et je ne pouvais pas. J'avais peur...Je...je ne pouvais pas affronter ça toute seule...Je n'étais qu'une gamine. » finit-elle par lâcher, non sans mal.

Sa voix était mêlée à des sanglots, et elle ne parvenait pas à se calmer un peu.
Elle avait la sensation de l'avoir privé d'un peu de bonheur, d'avoir un enfant. Même si aujourd'hui, il était heureux, avait réussi à fonder sa propre famille. Peut-être que pour lui, ce n'était que le tout petit grain de sable d'un sablier, une infime partie de sa vie. Mais sa réaction lui laissait penser le contraire.
Jordan sentit les doigts d'Axel s'enrouler autour de ses cheveux bruns, qui étaient décoiffés par ce qui s'était passé précédemment. Elle leva sa main, et la posa sur sa peau, afin de tracer son bras jusqu'à trouver sa main. Et elle osa enfin le regarder dans les yeux, tout en portant son autre main à sa joue, caressant sa peau d'un lent geste du pouce. Puis il décida de rompre le dernier espace entre eux deux avec un baiser. Le cœur de Jordan battait à tout rompre, dans sa poitrine. Elle avait peur qu'il lui échappe, comme de la fumée qui passait entre les doigts.

Jordan éloigna son visage doucement, avant d'appuyer son front contre celui d'Axel, se tenant sur la pointe des pieds. Ses joues étaient encore mouillées, mais les larmes s'étaient arrêtées.

« Ne me laisse pas... » murmura t-elle contre ses lèvres, avant d'y déposer un léger baiser. « S'il te plaît, ne me laisse pas. »

Ces quelques mots sonnaient comme une prière, mais elle avait réellement besoin qu'il reste près d'elle.  
Elle retomba délicatement sur ses pieds, avant de s'éloigner de lui légèrement. Elle avait besoin de lui donner quelque chose de particulier. Quelque chose qu'elle gardait dans ses tiroirs depuis des lustres, et que personne n'avait jamais vu. Personne.

« J'ai...quelque chose à te donner. » murmura t-elle, avant de s'éloigner rapidement dans sa chambre.

Peut-être qu'en revenant, il ne serait plus là, peut-être qu'il déciderait de partir, de la laisser. Mais non, elle ne pouvait pas y croire. Jordan ouvrit rapidement le tiroir de sa table de nuit, et prit la seule photo qu'elle gardait bien au chaud, dans cet endroit. Elle n'ouvrait jamais ce tiroir de peur d'éclater en sanglots, de détruire tout ce qu'elle avait bâti jusqu'à maintenant, c'est à dire le contrôle.
Elle ferma rapidement son tiroir, et revînt dans le salon. Axel était toujours là, au même endroit. Elle ne sourit pas, elle s'approcha simplement de lui avant de lui donner la photo. Une échographie. La seule qu'elle avait faite.

« C'est....la seule échographie que j'ai faite avant.... ». Jordan ne pouvait pas finir la fin de sa phrase. « Je veux...que tu la gardes. Même si tu ne me pardonnes pas...»


Code by Silver Lungs

_________________
jordan ◈
▽ say my name, and every colour illuminates
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Dim 29 Juin - 12:29


Rencontre hasardeuse ou volontaire ?
Axel  Jordan





« Ne me laisse pas... » me murmura t-elle dans un souffle, avant de déposer un nouveau baiser sur mes lèvres. « S'il te plaît, ne me laisse pas. »

Ces mots résonnent comme un appel désespéré et je la rassure d'une simple caresse. Je n'ai aucunement l'intention de m'en aller et de la laisser. Et ce même si elle ne m'avait pas mis face à un tel revirement de situation. J'étais bien décidé à renouer avant ça et je le suis d'autant plus encore désormais. Elle m'annonce quelques secondes plus tard qu'elle désire me donner quelque chose et je la laisse alors s'éloigner dans sa chambre où je l'entends ouvrir un tiroir et farfouiller à la recherche de quelque chose. Les larmes d'émotion que je retenais jusqu'alors coulent lorsqu'elle revient un bref instant plus tard dans le salon, me tendant alors l’échographie qu’elle semble avoir précieusement gardé tout ce temps.

« C'est....la seule échographie que j'ai faite avant.... ».

Elle est aussi bouleversé que je le suis, d'autant plus lorsqu’elle remarque les larmes qui coulent sur mes joues et que je tente de faire disparaitre d'un geste nerveux de la main.

« Je veux...que tu la gardes. Même si tu ne me pardonnes pas...»

- Ne me parles pas de pardon ... dis-je, le regard perdu sur cette image qui représente ce petit être disparu. Pourquoi est-ce si dur ? Je ne comprends pas comment cela peut avoir un tel impact sur moi.
J'ai l'impression d'avoir la tête qui tourne et je dois bientôt m'asseoir sur le canapé, reposant l’échographie sur la table basse avant de plonger un instant le visage entre mes mains.

- Viens là ... invitais-je Jordan à me rejoindre en la guidant par sa main que j’attrape délicatement lorsqu'elle arrive près de moi, l'attirant sur mes genoux tandis que je glisse mes bras autour de sa taille et appui mon visage contre son épaule.

- Quand je te dis de ne pas me parler de pardon, ne l'interprètes pas mal. Ce que je veux te faire comprendre c'est que tu n'as pas à te faire pardonner. Je n'ai pas changé d'avis par rapport à ce que je t'ai dis plus tôt, avant d'apprendre qu'il était de moi.

J'ai ce pincement au cœur qui ne cesse de me torturer. J'imagine ce petit être qui était de nous deux et qui a perdu la vie et à chaque fois que j'y songe, je me surprends à avoir les larmes au bord des yeux. Putain, voilà que j'agis comme une femmelette. Pourtant, cette sensibilité a de quoi m'habiter au vu de ce que je viens d'apprendre. J’ai tellement envie de lui dire ce que je ressens et de lui dire ce que la découverte de cet enfant m'aurait inspiré si il avait encore été de ce monde ... . Pourquoi cela créé un tel vide en moi ?? Mais comment lui dire tout ça en sachant que je ne ferais que la torturer un peu plus.
Je lui confie alors juste combien la perte de ce petit être que je n'ai pourtant pas connu m'ébranle également. De toute manière, c’est presque inutile de le lui dire, elle le voit à mon expression et aux rigoles humides qui serpentent le long de mes joues.
Dire que j'ai toujours le mot pour rire ou pour parer à toute situation d'ordinaire, mais là, c'est juste tout simplement impossible d'alléger le trouble qui nous touche tous les deux. J'ai envie de crier, de hurler qu'on nous rende notre enfant.


©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Sunlight comes creeping in
Illuminates our skin
We watch the day go by
Stories of all we did
It made me think of you
It made me think of you..


› points : 306
› myrtle beach since : 08/05/2014
› messages : 215
› pseudo : RealFaceFilm
› célébrité : Phoebe Tonkin
› crédits : Purslane / Tumblr. / DARK-PARADIZE
› statut civil : Célibataire. C'est mieux comme ça. Elle a trop peur d'accorder sa confiance, et de dévoiler ses secrets et son passé.
› métier : Bloggeuse, et elle écrit parfois pour des magazines de mode, en tout cas, elle vit de sa passion.
› adresse : Myrtle Beach Downtown, Appartement n°55.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Dim 29 Juin - 16:57

Rencontre hasardeuse, ou volontaire ?
Axel & Jordan



Jordan devait lui donner cette échographie. Elle représentait la vie qui avait grandi en elle pendant quelques semaines, avant qu'elle ne découvre sa situation. Le fœtus avait encore la taille d'un petit haricot, mais il lui en avait fait bavé pendant des jours et des jours. Elle avait été sensible aux odeurs, était énormément fatiguée, d'autant plus qu'elle avait du gâcher tout cela pendant plusieurs jours.
Cette photo, aussi petite, réussissait à faire exploser son cœur en milles morceaux. Le regret la rongeait.
Elle ne savait pas si elle voulait se débarrasser de cette échographie parce qu'elle lui brisait le cœur, ou si parce qu'elle voulait qu'Axel connaisse une partie de lui. Sûrement un mélange des deux. Il devait voir cette photo, absolument.

Mais lorsqu'elle vît la larme couler sur le visage d'Axel, son cœur se brisa une seconde fois pour ce soir. Il pleurait. Il avait le cœur brisé, aussi, et c'était de sa faute.
Puis il lui demanda de ne pas parler de pardon. Jordan ferma les yeux, se visage se déformant. Une larme menaçait de couler, encore une fois. Elle se sentait tellement démolie, ce soir. Comme elle ne l'avait jamais été auparavant. Jordan avait envie de prendre une grande bouffée d'air frais, car elle avait l'impression de ne pas pouvoir respirer.

Axel s'assit sur le canapé. Il tentait sans doute de sortir de sa torpeur. Elle venait de lui envoyer en pleine face qu'ils avaient eu un enfant....Et qu'elle avait mis fin à sa vie délibérément. Bordel de merde, elle avait envie de courir à l'autre bout du monde. Enfin, ça, ce n'était que la première idée qui lui vînt à l'esprit. La deuxième ? C'était de le supplier de la pardonner, car apparemment, il ne le voulait pas. Et elle ne pouvait pas continuer sans lui. Pas ce soir.

Mais en fait, il l'attira vers lui, avec un geste tendre. Chacun de ses gestes était tendre, et la faisait fondre. Sa simple présence suffisait à la réconforter. Elle s'assit alors sur ses genoux, et il s'appuya contre elle, ses bras autour de sa taille. La façon dont ils se retrouvaient était incroyable.

« Si...J'ai besoin de ton pardon. Parce que...je viens de te briser le cœur...et... » Elle sentit les larmes perler sur ses cils, et sa gorge était désagréablement nouée. « Je te prive...d'une partie de nous. »

Jordan se sentait vide. Et la culpabilité était tellement grande qu'elle pensait que c'était ça, qui l'empêchait de respirer.
Axel était un homme souriant, drôle, qui n'hésitait pas à détendre l'atmosphère lorsque c'était nécessaire. Mais ce soir, il pleurait. Pour la première fois de sa vie, Jordan le voyait pleurer. Putain.
Jordan porta sa main tremblante jusqu'au cou d'Axel, afin d'emmêler ses doigts à ses courts cheveux, tout en appuyant son menton sur le haut de sa tête. Elle avait mal au cœur. Elle avait envie de crier, et aurait pu donner n'importe quoi pour retourner dans le passé et retrouver leur enfant. N'importe quoi.

« J'ai l'impression que mon cœur...part en fumée. » murmura t-elle, avant de sentir une larme rouler sur sa joue. « Je regrette tellement...Si tu savais....Au...Au début...je n'y pensais pas...mais....en grandissant...j'ai...j'ai compris que c'était la plus grosse erreur de ma vie. Je suis tellement désolée... »

Jordan s'accrocha à nouveau à lui, désespérée. Mais elle savait, à présent, qu'elle n'était plus seule à assumer ce fardeau. Elle savait qu'Axel allait respecter sa promesse.


Code by Silver Lungs

_________________
jordan ◈
▽ say my name, and every colour illuminates
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Lun 30 Juin - 9:43



Rencontre hasardeuse ou volontaire ?
Axel Jordan





« Si...J'ai besoin de ton pardon. Parce que...je viens de te briser le cœur...et... Je te prive...d'une partie de nous. »

Une partie de nous ... . Voilà les mots qui se heurtent à mon cœur et à mon esprit. Jordan me témoigne combien elle se sent d'autant plus désespérément vide et mal, et je n'ai pas de mal à comprendre désormais ce qu'elle ressent. Je songe un instant à ma fille. Tout ça me donne envie de courir la retrouver et de l'entourer de tout mon amour. Tout comme présentement, j'ai envie de réconforter et d'offrir toute mon affection à Jordan qui passe doucement la main dans mes cheveux. En cet instant, je crois que tous deux ferions n'importe quoi pour retrouver notre enfant ... .

« J'ai l'impression que mon cœur...part en fumée. » murmura t-elle, avant de sentir une larme rouler sur sa joue. « Je regrette tellement...Si tu savais....Au...Au début...je n'y pensais pas...mais....en grandissant...j'ai...j'ai compris que c'était la plus grosse erreur de ma vie. Je suis tellement désolée... »

- Chut ... . Je t'interdis de plier sous le poids de la culpabilité. Tu étais trop jeune et perdue. Qui ne l'aurait pas été ? Quant à moi, j'étais parti en te lâchant du jour au lendemain alors on peut également me considérer comme fautif.

Je l'incite à me regarder en face en attrapant son visage entre mes mains puis un instant plus tard, nous nous assoupissons ainsi, couchés sur le canapé dans les bras l'un de l'autre, fatigués par toute cette tension liée au choc. Je me réveille par moment et caresse doucement ses cheveux en prenant soin de ne pas la réveiller, déposant quelques baisers discrets sur sa tempe ou son épaule alors que je me tiens dans son dos, tous les deux étendus sur le flanc alors que mes bras l'entoure sans plus la lâcher de toute la nuit. Peu importe que je me réveille ici demain matin, peu importe les courbatures qui me frapperont, dues à l’inconfort de notre position. Nous n'avons même pas eu la force de nous rendre jusqu'à sa chambre ... en même temps, nous nous sommes assoupis si soudainement que nous n'avons pas vraiment eu le choix.



©️ EKKINOX
Revenir en haut Aller en bas

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan] Lun 30 Juin - 20:02

Revenir en haut Aller en bas

❝ Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan]

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre hasardeuse ou volontaire ? [PV Jordan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un rapport entre simplicité volontaire et radinisme?
» RECHERCHE DE GROUPE DE VOLONTAIRE UNE RENOVATION DE BATIMENT
» [Article] La simplicité volontaire glacier ou glaçon ? NaturaVox
» Simplicité volontaire et décalage social
» la simplicité volontaire et la location des biens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS, STILL YOUNG :: MYRTLE BEACH :: pinecrest-