AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar


› points : 196
› myrtle beach since : 31/05/2014
› messages : 41
› pseudo : Cynthia
› célébrité : Emily Rose
› crédits : Hollow Bastion

MessageSujet: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Sam 31 Mai - 19:42


Nola Shea Dunham (anciennement Brown)

citation

ÂGE + Trente ans. DATE & LIEU DE NAISSANCE + 21 janvier, Myrtle Beach ORIGINES + Américaines. EMPLOI + Secrétaire dans un bureau d'avocat chez Anderson & Associates. ORIENTATION SEXUELLE + Hétérosexuelle. STATUT CIVIL + Mariée à un homme qu'elle ne reconnait plus. TRAITS DE CARACTÈRE + Indépendante ♦ Fière et orgueilleuse ♦ Franche ♦ Terre-à-terre ♦ Impulsive ♦ Fidèle et attentive à ses proches ♦ Sensible ♦ Généralement de bonne humeur, mais elle peine à garder le sourire, ces temps-ci ♦ Méfiante, elle n'offre pas sa confiance facilement ♦ Obstinée ♦ Un peu naïve, parfois GROUPE + 30 ans sinon rien.

Pour cocher la réponse que vous souhaitez il suffit d'enlever le "un" dans le mot "unchecked"

Pour toi avoir 30 ans c'est :
la meilleure chose qui te sois arrivée.
 un véritable enfer.
 tu t'en fiches, c'est encore loin.
 déjà passé et ça ne t'as pas changé grand chose.

Ton avenir tu l'imagines plutôt :
 pleins d'amis, des fêtes sans arrêt et aucune contrainte.
 un mari, des enfants, une maison.
 une belle carrière et rien d'autres.
 tu n'en sais rien du tout encore, tu vis au jour le jour.

En soirée, est-ce qu'il t'es déjà arrivé de mentir sur ton âge pour draguer ?
A chaque fois, à mon âge c'est difficile de faire autrement.
Jamais, la personne doit m'accepter comme je suis.
Quelques fois, simplement pour rigoler.
Je n'en vois pas vraiment l'intérêt.

Quand un(e) ami(e) vient pleurer dans tes bras suite à une séparation, quelle est ta réaction ?
Tu tentes de le/la rassurer du mieux que tu peux et tu le/la consoles.
Tu fais l'effort de le/la consoler, mais tu attends avec impatience de pouvoir faire autre chose.
Tu l'entraînes directement en soirée, se soûler c'est la meilleure solution.
Tu t'en contrefiches, la/le laisse parler et change rapidement de sujet.

T'es plutôt quel genre de dragueur/dragueuse ?
Le gros lourd qui sort les vieilles phrases de dragues pourries.
Le mec/la fille sûr(e) de lui/elle qui croit que tout le monde est à ses pieds.
Le/la grand(e) timide qui parle dans sa barbe et perd ses mots une fois devant sa proie.
Tu ne dragues jamais.

Avoir des enfants c'est :
La pire chose qui puisse t'arriver.
Ton rêve depuis de longues années.
Pas très urgent, tu n'y penses pas pour le moment.
Déjà fait ou en cours.
TICS ET MANIES + Lorsqu'elle allait au restaurant avec Cillian, elle avait la fâcheuse manie de toujours choisir le dessert le moins calorique de la carte, mais elle se laissait tenter par l'assiette de son amoureux et lui piquait toujours plusieurs bouchées. Cillian avait donc pris l'habitude de choisir un dessert qu'elle aimait afin de la contenter et de lui faire plaisir, mais elle a mis pas mal de temps avant de s'en rendre compte. + Avant, elle croyait en ce que faisait l'armée. Elle croyait en leurs missions, en leurs actions, mais désormais, elle n'y croit plus. Elle déteste tout ce qui touche à la guerre, elle déteste les armes, elle déteste les dirigeants. + Elle possède un petit tatouage sur la hanche, juste à la limite du sous-vêtement, qui représente le symbole mathématique "infini" en référence au bébé dont elle s'est séparée. C'était trop compliqué, trop dur. + Elle ne boit pas vraiment de café, elle préfère le thé. + Elle a appris à cuisiner lorsqu'elle a emménagé avec Cillian et depuis, elle est un véritable cordon bleu. elle s'est laissée aller lorsque Cillian était dans le coma, mais depuis qu'il est de retour, elle tente de lui préparer de bons repas puisqu'elle sait qu'il doit reprendre des forces. + Le jogging, c'est un peu comme son exutoire. Elle enfile ses chaussures, glisse ses écouteurs dans ses oreilles et peut partir pendant des heures avant de rentrer, beaucoup plus détendue. + Depuis l'accident de Cillian, elle a beaucoup de mal à trouver le sommeil lorsqu'elle est seule dans son lit. Elle souffrait donc régulièrement d'insomnies lorsque son mari était dans le coma et depuis qu'il est de retour, c'est encore pire étant donné l'état d'inquiétude constant au sein duquel il ne cesse de l'enfoncer lorsqu'il ne rentre pas le soir. + Elle a la fâcheuse manie de repousser les gens qui veulent l'aider et ce, depuis toujours. Cillian est le seul à avoir su se frayer un chemin jusqu'à son coeur et depuis, elle croit dur comme fer qu'il sera le seul qu'elle pourra aimer autant. + Lorsqu'elle est stressée ou anxieuse, elle se ronge les ongles. Elle les garde donc assez courts. Elle passe aussi sa main régulièrement dans ses cheveux. + Avant, elle adorait regarder des films, blottie contre Cillian. Elle pouvait même s'endormir contre lui et il la gardait dans ses bras pendant longtemps, mais maintenant, ça lui manque. 


PSEUDO/PRÉNOM + Cynthia, haricot powa. AGE + Vingt-trois ans. FRÉQUENCE DE CONNEXION + Je me connnecte pas mal tous les jours, mais pour les RPs, c'est plutôt en week-end. SCÉNARIO OU PI + Personnage inventé. OÙ AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM + Cillian ♥. DERNIER MOT + Pommes de terre.


Code:
[b]emily rose[/b] + Nola Dunham


Dernière édition par Nola Dunham le Sam 31 Mai - 22:30, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


› points : 196
› myrtle beach since : 31/05/2014
› messages : 41
› pseudo : Cynthia
› célébrité : Emily Rose
› crédits : Hollow Bastion

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Sam 31 Mai - 19:43

Details in the fabric

« Je veux pas ! Je veux pas, je veux pas, je veux pas ! » La fillette de quatre ans, blonde comme les blés, courrait à travers la pièce en hurlant et en pleurant afin d'échapper aux deux policiers et à la travailleuse sociale. Ce fut dans le creux d'une armoire qu'elle trouva refuge, persuadée qu'elle était en sécurité, persuadée que personne ne pourrait jamais venir l'attraper. Roulée en boule parmi les chaudrons et les poêles, Nola retint sa respiration, se mit à crier lorsqu'on lui attrapa les jambes pour la sortir de là. « Tout va bien. C'est fini. » La fillette ne voulait rien entendre, piochait contre le corps du policier afin de se libérer de son emprise, mais c'était trop tard. Les trois adultes n'avaient eu aucun mal à venir la chercher puisqu'encore une fois, l'enfant était livrée à elle-même, seule à la maison. Nola était encore trop jeune pour comprendre que les voisins avaient fait une plainte, qu'ils étaient venus plusieurs fois à la maison des Brown lorsqu'ils voyaient partir les deux adultes, sans la petite fille. C'était Nola qui leur ouvrait la porte, qui leur disait qu'elle était assez grande et qu'ils reviendraient bientôt. La première fois, ils avaient froncé les sourcils en hochant la tête d'un air sérieux, avaient ramené la petite avec eux afin de ne pas la laisser seule. La mère n'était venue la récupérer que le jour d'après en prétextant qu'une baby-sitter était supposée arriver, le soir d'avant. Suspicieux, les voisins lui avaient laissé le bénéfice du doute, mais lorsqu'ils avaient trouvé une nouvelle fois la gamine seule chez elle, quelques semaines plus tard, ils avaient fait une plainte.

Calée dans les bras de la travailleuse sociale, l'enfant s'était endormie à force de trop pleurer, exténuée. « Pauvre petite. Personne ne laisse une enfant de cet âge sans surveillance ... Quel genre de parents elle a pu avoir ? » « Malheureusement, ils sont plus nombreux qu'on pense. » avoua la jeune femme en berçant doucement la fillette endormie. « On en voit vraiment de toutes les couleurs. Vous lui avez trouvé une famille ? » La policière tentait de se détacher de la situation parce qu'elle savait qu'elle aurait du mal à rentrer chez elle ce soir-là sans repenser à la petite fille aux cheveux d'or. « Pas encore. Elle va sûrement passer quelques jours en centre d'accueil. » Un soupir lui échappa. Les centres d'accueil n'étaient pas adaptés aux enfants de cet âge-là puisque les éducateurs n'avaient pas le temps de s'occuper de chacun d'entre eux. « Je vais aller remplir un rapport. » ajouta la policière dans un murmure avant d'effleurer les cheveux blonds de la petite fille du bout des doigts et de tourner les talons. Celle qui tenait l'enfant dans ses bras ferma les yeux un moment avant d'aller s'asseoir, sans jamais cesser de la bercer.

Quelques jours plus tard, Nola aurait été placée en famille d'accueil. Les parents ayant déjà un fils ne pouvaient pas lui donner autant d'attention et d'amour que ce dont avait besoin une petite fille de son âge, mais on lui apprit les bonnes manières. On lui imposa aussi des règlements, une routine qu'elle n'avait jamais eu l'habitude de suivre. Le petit garçon de huit ans l'adopta presque instantanément, mais plus elle grandissait, plus Nola comprit qu'elle ne ferait jamais vraiment partie de cette famille. Elle était une étrangère parmi eux et elle le serait toujours. Ils n'étaient pas méchants, mais ils ne l'aimeraient jamais comme ils aimaient leur garçon. Toute jeune, la petite fille avait eu beaucoup de mal à se faire à cette idée, avait tout fait pour les rendre fiers d'elle, pour qu'ils l'aiment aussi. En voyant que c'était peine perdue, elle avait baissé les bras.

♦♠♦♠

« Tu sais que tu le regardes depuis tout à l'heure ? Il va finir par te prendre pour une folle. » Nola sursauta alors que sa collègue un peu plus âgée qu'elle lui tapotait doucement l'épaule pour la ramener sur terre. Torturée par la présence du brun alors que ce dernier venait simplement s'abriter dans l'attente interminable que la pluie cesse, l'adolescente ne pouvait plus détacher les yeux de la silhouette masculine et venait même de renverser un peu de café sur le tablier blanc qu'elle portait. « Merde. » laissa-t-elle échapper alors qu'elle reposait vivement la tasse à moitié pleine sur le comptoir. « Je m'en occupe. » Nola la remercia d'un sourire navré alors que son amie prenait d'office la commande de l'homme à qui elle devait ce café, la blonde se chargeant plutôt de nettoyer le dégât qu'elle venait tout juste de faire parce qu'elle n'avait pas suffisamment fait attention. Ce n'était pas son genre, en plus, d'être à ce point déconcentrée par un jeune homme, aussi séduisant soit-il. Nola avait toujours été très indépendante et elle avait su prouver au monde entier qu'elle n'avait besoin de personne pour tracer son chemin dans la vie. Elle ne pensait pas vraiment à ça puisqu'elle avait bien d'autres soucis en tête, mais depuis que cet inconnu était entré dans le petit restaurant où elle travaillait comme serveuse, toutes ses certitudes lui avaient donné l'impression de s'écrouler sous la douceur de ses prunelles lorsque leurs regards se croisaient et la force qui se dégageait de lui, malgré tout.

Et puis, lorsque l'averse s'était calmée, ils avaient échangé un dernier regard et il était reparti. Mais il était revenu. De fil en aiguille, ils s'étaient revus, avaient échangé prénoms et numéros de téléphone. Lorsqu'on lui pose la question, Nola nie indubitablement avoir subi un coup de foudre, mais en réalité, elle sait que c'en était un. Elle ne pensait plus qu'à lui, ne voyait plus que lui et même si elle a mis longtemps avant de lui faire pleinement confiance, avant de le laisser prendre une grande place dans son coeur par peur de tout perdre encore une fois, elle n'avait jamais ressenti ça.

Ce n'était pas simple pour elle de le partager avec l'armée puisqu'elle avait peur de le perdre. On lui avait dit que c'était ça l'amour, le vrai, mais elle détestait ça. Elle avait l'impression désagréable d'être dépendante, d'attendre qu'il revienne afin de recommencer à vivre. Elle n'avait pas l'habitude d'attendre après les autres et surtout, elle n'avait pas l'habitude d'avoir peur comme ça, d'être effrayée au point de ne plus réussir à s'endormir le soir. Avec le temps, elle ne parvint à bien dormir qu'en sa présence, bien calée dans le creux de ses bras, heureuse de le retrouver sain et sauf.

♦♠♦♠

« Hey ... C'est moi. Cillian vient de partir, je suis à l'aéroport et ...  » « Et tu restes là. J'arrive. » Son amie n'avait pas mis longtemps avant de venir la retrouver à l'aéroport après son coup de téléphone et Nola s'effondra dans ses bras, persuadée de ne plus jamais le revoir. Elle était forte lorsque son mari se trouvait dans les parages, forte lorsqu'elle le regardait monter à bord de l'avion et qu'il lui lançait un dernier regard, vêtu de son uniforme de soldat, mais lorsqu'elle était certaine qu'il ne pouvait plus la voir, elle n'arrivait plus à contrôler ses émotions. Son amie l'accueillit contre elle en caressant doucement ses cheveux jusqu'à ce qu'elle se calme un peu et qu'elle puisse l'éloigner doucement pour la regarder. « C'est toujours aussi difficile, n'est-ce pas ... ? » La blonde hocha la tête en tentant de reprendre contenance, le corps encore secoué de tremblements. « À chaque fois, il me promet de revenir sain et sauf, me jure de faire attention. Mais je me dis qu'un jour ... » Nola y avait pensé. Qu'allait-elle faire si Cillian, un jour, ne revenait pas de mission ? Vivre sans lui lui semblait impossible, mais elle savait qu'elle pourrait le faire, ne serait-ce que parce que c'était un peu ce qu'elle avait fait toute sa vie avant de le rencontrer : survivre. Ce genre de réflexion devait passer par la tête de chacune des femmes ou des mères de militaires puisqu'elles devaient accepter l'idée qu'elles ne reverraient peut-être plus jamais l'être aimé, quitte à se détacher un peu de leurs hommes envoyés au combat.  

« Il ne faut pas penser à ça, Nola. Il va revenir. » Elle attrapa la main de son amie et Nola eut un sourire sincère en voyant l'effort que pouvait mettre la brune à la réconforter.

Toutefois, il n'y avait rien à faire. Les premiers jours suivant le départ de son mari étaient toujours difficiles. Elle avait l'impression désagréable de ne plus trop savoir quoi faire, cherchait désespérément où se trouvaient les choses dans la maison qui leur avait été offerte d'office tellement elle avait l'esprit ailleurs et les tentatives ratées de ses amis pour la sortir un peu et lui changer les idées lui rappelaient qu'ils n'étaient pas vraiment ses amis à elle, mais plutôt ceux de Cillian. Ils voulaient à tout prix qu'elle reprenne goût à la vie malgré le départ de son amoureux pour le front, qu'elle ne s’apitoie pas tristement sur son sort, mais ce n'était jamais facile. Régulièrement, Nola faisait des cauchemars, se réveillait en sueurs avant de se recroqueviller dans son lit, le visage enfoui dans l'oreiller pour pleurer. Lorsqu'il revenait la voir, même si les permissions étaient courtes et même s'il ne restait pas longtemps, elle était toujours heureuse de le revoir, profitait de chaque instant comme si c'était le dernier.

Et puis, un jour, sa vie, leur vie, bascula. On vint frapper à sa porte et elle voulut la refermer sur eux en secouant la tête, les larmes aux yeux. Elle voulut les repousser et ne pas entendre ce qu'ils étaient venus lui annoncer. Parce que c'était forcément une mauvaise nouvelle. Parce qu'il était ... Pourtant, ils tinrent bon et ce fût l’aumônier qui lui attrapa le bras pour la maintenir et pour l'aider à s'asseoir. En pleurs, Nola refusa d'y croire jusqu'à ce qu'elle voit son mari dans le petit lit blanc, branché de partout. Assise auprès de lui, elle lui tenait la main, serrait ses doigts entre les siens alors qu'encore une fois, elle tentait de se montrer forte en sa présence. « Ça va aller, Nola. Viens, il faut que tu manges. » Elle se sentit soulevée vers l'arrière alors qu'on détachait sa main de celle du soldat. Elle se débattit un peu afin de rester avec Cillian, mais comprit bien vite qu'elle n'aurait pas le dernier mot, que son ami était plus fort qu'elle et qu'il n'abandonnerait pas aussi facilement, simplement parce qu'elle le lui demandait.


Dernière édition par Nola Dunham le Mar 3 Juin - 23:46, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Et finalement... cette question... le mystère... Qui raconte l’histoire de qui... Qui lève le rideau... Qui nous rend fou... Nous cingle de coups de fouet et nous acclame dans la victoire quand nous survivons à l’impossible... Qui fait tout cela... Qui fait en sorte que notre existence honore les autres... Et en même temps nous chante que nous ne mourrons jamais... Qui nous apprend ce qui est vérité, ce qui est mensonge... Qui décide pourquoi l’on vit et quel combat mérite que l’on risque la mort...

› points : 80
› myrtle beach since : 15/05/2014
› messages : 74
› pseudo : Neisseria
› célébrité : Emilie de Ravin
› crédits : /
› statut civil : Profite de la vie
› métier : Avocate
› adresse : Euh, j'ai oublié, au pire tu peux m'amener chez toi

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Sam 31 Mai - 19:47

Bienvenue parmi nous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/t91220-m-2-scenari-libres-avartar-
avatar


› points : 196
› myrtle beach since : 31/05/2014
› messages : 41
› pseudo : Cynthia
› célébrité : Emily Rose
› crédits : Hollow Bastion

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Sam 31 Mai - 19:55

Oh mon Dieu. Le pseudo m'a fait trop rire. Moi, quand je vois Neisseria je pense à Neisseria gonorrhoeae =>

Merci en tout cas I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Et finalement... cette question... le mystère... Qui raconte l’histoire de qui... Qui lève le rideau... Qui nous rend fou... Nous cingle de coups de fouet et nous acclame dans la victoire quand nous survivons à l’impossible... Qui fait tout cela... Qui fait en sorte que notre existence honore les autres... Et en même temps nous chante que nous ne mourrons jamais... Qui nous apprend ce qui est vérité, ce qui est mensonge... Qui décide pourquoi l’on vit et quel combat mérite que l’on risque la mort...

› points : 80
› myrtle beach since : 15/05/2014
› messages : 74
› pseudo : Neisseria
› célébrité : Emilie de Ravin
› crédits : /
› statut civil : Profite de la vie
› métier : Avocate
› adresse : Euh, j'ai oublié, au pire tu peux m'amener chez toi

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Sam 31 Mai - 20:02

MDR tu m'as tué !! Je crois que tu es la première personne à le comprendre. Tu peux penser ça car c'est bien Neisseria comme les petites bactéries. Ca y est, tu dois me prendre pour une fêlé (je le suis mais un petit peu) mais pour ma défense c'est parce que je fait des études lier à la microbiologie alors je suis soit un peu trop passionné ou soit en pleine déformation professionnelle. Ceci dit je trouvais ça original.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/t91220-m-2-scenari-libres-avartar-
avatar


› points : 196
› myrtle beach since : 31/05/2014
› messages : 41
› pseudo : Cynthia
› célébrité : Emily Rose
› crédits : Hollow Bastion

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Sam 31 Mai - 20:07

Je fais aussi des études en microbiologie et en immunologie donc je te comprends tout à fait (a)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Et finalement... cette question... le mystère... Qui raconte l’histoire de qui... Qui lève le rideau... Qui nous rend fou... Nous cingle de coups de fouet et nous acclame dans la victoire quand nous survivons à l’impossible... Qui fait tout cela... Qui fait en sorte que notre existence honore les autres... Et en même temps nous chante que nous ne mourrons jamais... Qui nous apprend ce qui est vérité, ce qui est mensonge... Qui décide pourquoi l’on vit et quel combat mérite que l’on risque la mort...

› points : 80
› myrtle beach since : 15/05/2014
› messages : 74
› pseudo : Neisseria
› célébrité : Emilie de Ravin
› crédits : /
› statut civil : Profite de la vie
› métier : Avocate
› adresse : Euh, j'ai oublié, au pire tu peux m'amener chez toi

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Sam 31 Mai - 20:09

Oh une collègue xD
Tu fais quoi comme étude ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/t91220-m-2-scenari-libres-avartar-

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Sam 31 Mai - 23:18

Bienvenue !!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


› points : 196
› myrtle beach since : 31/05/2014
› messages : 41
› pseudo : Cynthia
› célébrité : Emily Rose
› crédits : Hollow Bastion

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Sam 31 Mai - 23:58

Merci I love you

Abi > Je viens de terminer ma deuxième année d'université ! Je suis en stage présentement dans un centre de recherche d'un hôpital pour enfants, donc voilà ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Sunlight comes creeping in
Illuminates our skin
We watch the day go by
Stories of all we did
It made me think of you
It made me think of you..


› points : 306
› myrtle beach since : 08/05/2014
› messages : 215
› pseudo : RealFaceFilm
› célébrité : Phoebe Tonkin
› crédits : Purslane / Tumblr. / DARK-PARADIZE
› statut civil : Célibataire. C'est mieux comme ça. Elle a trop peur d'accorder sa confiance, et de dévoiler ses secrets et son passé.
› métier : Bloggeuse, et elle écrit parfois pour des magazines de mode, en tout cas, elle vit de sa passion.
› adresse : Myrtle Beach Downtown, Appartement n°55.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Dim 1 Juin - 6:14

Bienvenue !
Bon courage pour ta fiche.  I love you 

_________________
jordan ◈
▽ say my name, and every colour illuminates
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Dim 1 Juin - 9:25

Bienvenue parmi nous courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Dim 1 Juin - 12:40

Je ne crois pas connaître la célébrité sur ton avatar
En tout cas, bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
avatar



› points : 212
› myrtle beach since : 07/05/2014
› messages : 257
› pseudo : Boucle d'or
› célébrité : Chace Crawford
› crédits : .liloo_59
› statut civil : Fiancé à Melody mais amoureux de Kathleen
› métier : Inspecteur de police
› adresse : Pinecrest #112

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Dim 1 Juin - 16:04

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


› points : 98
› myrtle beach since : 11/05/2014
› messages : 140
› pseudo : Sheppynette
› célébrité : Colin O'Donoghue
› crédits : Moi-même.
› statut civil : Oh regardez là-haut !!! Un oiseau mort !!! *et pendant que vous tournez la tête pour regarder avant de réaliser ce qu'on vient de vous dire, Aidan a disparu, c'est de la maaaaagie*
› métier : Pompier

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Dim 1 Juin - 16:11

Welcome On Board Nola !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



i can't win, i can't reign. i will never win this game without you. i am lost, i am vain, i will never be the same without you.

› points : 56
› myrtle beach since : 07/05/2014
› messages : 309
› pseudo : -banshee
› célébrité : michelle dockery
› crédits : gentle heart
› statut civil : en couple. mais pourrait prochainement s'envoyer en l'air avec un autre. bref, c'est la merde.
› métier : directrice du marriott.
› adresse : #812 pinecrest

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Dim 1 Juin - 18:14

bienvenue ici et bon courage pour ta fiche I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



« Well you only need the light when it's burning low. Only miss the sun when it starts to snow. Only know you love her when you let her go. Only know you've been high when you're feeling low. Only hate the road when you're missing home. Only know you love her when you let her go ... And you let her go. »


› points : 217
› myrtle beach since : 07/04/2014
› messages : 408
› pseudo : Luxette
› célébrité : Kristen Bell
› crédits : Bazzart & TumblR
› statut civil : Célibataire, officiellement mais en réalité, elle couche avec le mari de sa meilleure amie. Horrible, non ? En plus de ça, elle se rapproche de plus en plus d'un jeune homme pour tromper son monde, mais ne risque-t-elle pas de se laisser prendre à son propre jeu ?
› métier : Psychologue à l'hôpital de la ville, mais dispose d'un cabinet à Pinecrest où elle bosse 3 jours par semaine
› adresse : Pinecrest, #1077

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Lun 2 Juin - 4:49

Bienvenue parmi nous ma belle !

_________________
Destroying love

   
On a beau dire qu'avec le temps, tout passe, tout s'oublie, j'ai beau souffrir mais rien n'entache l'image que j'ai de lui. Je peux mourir mais surtout pas qu'on me dise que c'est fini. Laissez-moi vivre d'amour et de rêves aussi. Je me suis égarée, à espérer revivre dans l'ombre de ses pas.  © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



You've gotta dance like there's nobody watching, Love like you'll never be hurt, Sing like there's nobody listening, And live like it's heaven on earth.

› points : 106
› myrtle beach since : 07/04/2014
› messages : 537
› pseudo : keep smiling
› célébrité : Jennifer Morrison
› crédits : timeless
› statut civil : Maman célibataire
› métier : Possède sa propre boutique de vêtements
› adresse : #65 - Farrow

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Lun 2 Juin - 7:19

BIENVENUE
Excellent choix
Bon courage pour ta fiche

_________________

« Sometimes, when you don't ask questions, it's not because you are afraid that someone will lie to your face. It's because you're afraid they'll tell you the truth. » Jodi Picoult
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Lun 2 Juin - 9:48

Audrey Parker      
j'aime beaucoup le choix d'avatar   I love you I love you 
bienvenue     
Revenir en haut Aller en bas
avatar



“Why is it that when we talk to God we're said to be praying but when God talks to us we're schizophrenic?”


› points : 53
› myrtle beach since : 09/05/2014
› messages : 149
› pseudo : Odistole.
› célébrité : James gorgeous McAvoy.
› crédits : Odistole (avatar), Tumblr (gifs)
› statut civil : Célibataire, toujours attaché à son ex-fiancée.
› métier : Ancien sniper reconverti en inspecteur à la crim.
› adresse : #244, Carolina Bays.

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Lun 2 Juin - 11:22

Bienvenue parmi nous!  I love you 

_________________
I always have a beard between jobs. I just let it grow until they pay me to shave it. People are quite surprised it's ginger. Sometimes they ask me if dye my hair and I always say 'Wow, no!' I'm 'trans-ginger.'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://30-years.forumgratuit.ch/t199-are-you-real-or-imagined-ta
avatar



La souffrance peut occuper une telle place qu’on en oublie le bonheur. Parce qu’on ne se rappelle pas avoir été heureux. Et puis, un jour, on ressent quelque chose d’autre, ça nous fait bizarre, seulement parce qu’on n’a pas l’habitude, et à ce moment précis, on se rend compte qu’on est heureux.



Il n’y a aucune honte à avoir peur, on a tous peur de quelque chose. Le secret, c’est d’identifier exactement d’où elle vient, parce qu’une fois que t’as mis un visage dessus, là tu peux lutter, tu peux vaincre tes peurs et même les apprivoiser et en faire des forces.
› points : 190
› myrtle beach since : 08/05/2014
› messages : 192
› pseudo : queen b.
› célébrité : ryan gosling.
› crédits : gentle heart (avatar)
› statut civil : marié, père, infidèle.
› métier : propriétaire d'un bar.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Lun 2 Juin - 11:53

Bienvenue, bon courage pour ta fiche !

_________________
 
ever thine, ever mine , ever ours. « Quelqu’un a dit un jour que la mort n’es pas la pire chose dans la vie : le pire, c’est ce qui meure en nous quand on vit..unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


› points : 196
› myrtle beach since : 31/05/2014
› messages : 41
› pseudo : Cynthia
› célébrité : Emily Rose
› crédits : Hollow Bastion

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Mar 3 Juin - 2:05

Merci à tout le monde, vous êtes adorables !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Mar 3 Juin - 9:04

Bienvenuuuuuue parmi nous   
Revenir en haut Aller en bas

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Mar 3 Juin - 14:46

Bienvenue parmi nous, bon courage pour ta fiche   
Revenir en haut Aller en bas
avatar



« Well you only need the light when it's burning low. Only miss the sun when it starts to snow. Only know you love her when you let her go. Only know you've been high when you're feeling low. Only hate the road when you're missing home. Only know you love her when you let her go ... And you let her go. »


› points : 217
› myrtle beach since : 07/04/2014
› messages : 408
› pseudo : Luxette
› célébrité : Kristen Bell
› crédits : Bazzart & TumblR
› statut civil : Célibataire, officiellement mais en réalité, elle couche avec le mari de sa meilleure amie. Horrible, non ? En plus de ça, elle se rapproche de plus en plus d'un jeune homme pour tromper son monde, mais ne risque-t-elle pas de se laisser prendre à son propre jeu ?
› métier : Psychologue à l'hôpital de la ville, mais dispose d'un cabinet à Pinecrest où elle bosse 3 jours par semaine
› adresse : Pinecrest, #1077

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Mer 4 Juin - 5:01

Tu es Validé(e)

bienvenue dans la famille

Pomme de terre toi même  Rolling Eyes 

Bravo, tu as fini cet étape difficile et te voilà enfin validé ! Tu vas pouvoir commencer à t'éclater
Voici quelques petits sujets à ne surtout pas rater afin de bien comprendre le forum et pouvoir t'intégrer comme il faut :) tout d'abord il est bien de passer par le bottin pour vérifier que votre avatar a bien été répertorié. Ensuite, tu vas pouvoir te chercher un logement ainsi que répertorier ton métier. Une fois tout cela fini tu vas pouvoir enfin te chercher des liens et si tu veux commencer à RP, mais tu ne sais pas avec qui, on te conseille d'aller voir ce sujet. Et voilà !! Après il ne faut également pas oublier les points ! Amuses-toi bien parmi nous et bienvenue dans la grande famille de 30 years, sill young

_________________
Destroying love

   
On a beau dire qu'avec le temps, tout passe, tout s'oublie, j'ai beau souffrir mais rien n'entache l'image que j'ai de lui. Je peux mourir mais surtout pas qu'on me dise que c'est fini. Laissez-moi vivre d'amour et de rêves aussi. Je me suis égarée, à espérer revivre dans l'ombre de ses pas.  © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir Ven 6 Juin - 10:43

Bienvenue parmi nous ! Fiche très intéressante !   
Revenir en haut Aller en bas

❝ Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir

Revenir en haut Aller en bas
 

Nola ♦ Dans toutes les larmes s'attarde un espoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Application du numérus clausus dans toutes les filières
» Bonne Année dans les langues Européennes
» Rame, rame, rameurs, ramez : c'est la galère, la vraie...
» Joyeux anniversaire Nolhan!!!!!!(fils de noly)
» Le mot PAIX en quarante sept langues: par Clara Halter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS, STILL YOUNG :: COME AS YOU ARE :: born this way :: i'm coming home-