AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i'm addicted to you (sara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



› points : 167
› myrtle beach since : 11/05/2014
› messages : 37
› pseudo : Alizée
› célébrité : Wilson Bethel
› crédits : skinny.love
› statut civil : Marié à la plus belle.
› métier : Pompier

MessageSujet: i'm addicted to you (sara) Dim 25 Mai - 21:49

With a taste of your lips, I’m on a ride. You're toxic I'm slipping under. With a taste of a poison paradise, I’m addicted to you. Don’t you know that you’re toxic. And I love what you do, don’t you know that you’re toxic.
I’m addicted to you, don’t you know that you’re toxic

Allez, réponds. Mais rien, cela sonne dans le vide. Je tombe sur le répondeur. Bordel elle m’énerve. Voilà des jours que Sara joue à la morte. Silence radio. Si elle a décidé de ne plus me voir, elle pourrait au moins avoir la décence de me le dire en face. Au lieu de se contenter de m’ignorer. Sauf qu’il est probable qu’elle perdrait toutes ses belles résolutions si elle me voyait. Ce n’est pas la première fois qu’elle me fait le coup. Sa conscience a tendance à la rattraper, et elle décide qu’elle et moi, ce n’est plus possible. Que c’est trop  mal. Je sais que ce n’est pas bien ce qu’on fait. Mais cela fait longtemps que j’ai arrêté d’écouter ma conscience. Parce que je me suis rendu compte, que ça ne servait à rien. Cette fille…C’est comme un aimant. Peut importe à quel point j’ai envie de lui échapper, je finis toujours par retourner vers elle. Alors à quoi bon lutter ? Ce n’est que de l’énergie perdue. Oh cela ne signifie pas que je ne me sente pas coupable vis-à-vis de Nora…Parce que la culpabilité, elle est bel et bien présente. J’essaie juste de l’étouffer au maximum. Et je compense en essayant de me comporter comme le meilleur mari possible. Hormis mes infidélités ça va de soit. Du coup quelque part, Nora est gagnante dans l’histoire non ? Ouais bon, on fait ce qu’on peut...« Tu ne pourras pas m’éviter éternellement. » Que j’envoie à la blonde. Elle peut toujours essayer, mais peine perdue. Enfin j’espère… Trop de personnes sont au courant pour nous. Et elles pourraient vouloir l’influencer pour faire la bonne chose. Aaron le premier. Celui là, il n’attend qu’une chose, que la vérité éclate. Que mon mariage prenne l’eau, et qu’il puisse recoller les morceaux. Et s’il ne dit rien, c’est parce qu’il ne veut pas que Nora la déteste. N’a t’ont pas tendance à tuer le messager ? Et puis si elle apprennait qu’il était au courant même avant notre mariage, autant dire qu’elle le prendrait probablement comme une trahison. Mais ça doit le démanger tous les jours de balancer le connard que je suis. Bref, ce soir, j’ai décidé de prendre les choses à bras le corps, et aller voir Sara. Ma femme pense que je suis de garde toute la nuit. Je frappe. Personne n’ouvre. « Sara, je sais que t’es là, y a ta voiture dans l’allée. Arrêtes de faire l’enfant, et ouvre. » Qu’elle agisse en adulte un peu. « Et tu veux alerter tous les voisins ? » Je ne pense pas.
made by pandora.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



« Well you only need the light when it's burning low. Only miss the sun when it starts to snow. Only know you love her when you let her go. Only know you've been high when you're feeling low. Only hate the road when you're missing home. Only know you love her when you let her go ... And you let her go. »


› points : 217
› myrtle beach since : 07/04/2014
› messages : 408
› pseudo : Luxette
› célébrité : Kristen Bell
› crédits : Bazzart & TumblR
› statut civil : Célibataire, officiellement mais en réalité, elle couche avec le mari de sa meilleure amie. Horrible, non ? En plus de ça, elle se rapproche de plus en plus d'un jeune homme pour tromper son monde, mais ne risque-t-elle pas de se laisser prendre à son propre jeu ?
› métier : Psychologue à l'hôpital de la ville, mais dispose d'un cabinet à Pinecrest où elle bosse 3 jours par semaine
› adresse : Pinecrest, #1077

MessageSujet: Re: i'm addicted to you (sara) Lun 26 Mai - 5:46


I'm addicted to you
Ft. Wayne & Sara
Je soupirais doucement en voyant le nom s'afficher sur l'écran. Wayne. 5 appels manqués. Mon téléphone est en silencieux, heureusement, sinon mon patient penserait sûrement que je suis en train de laisser mourir quelqu'un. Je tentais de me concentrer sur le cas devant moi, mais sans réel succès. Alors, je l'écoutais, me contentant de hocher doucement la tête de temps et temps et d'émettre un ou deux commentaires manquant de pertinence. Je détestais Wayne. Il était dans ma tête sans arrêt. Je tentais réellement de m'éloigner de lui, je l'avais promis à Aaron, à Harlow, à Lexie, à tout le monde. Mais s'il ne m'aidait pas à rester loin de lui, comment moi, j'allais pouvoir tenir. Je finis par retourner mon téléphone histoire de ne plus voir sa photo apparaître à chaque appel. La séance finit par se terminer et je saluais mon dernier patient de la dernier journée avant de me laisser choir à mon bureau. Il m'avait envoyé un sms. « Tu ne pourras pas m’éviter éternellement. » Si je ne le connaissais pas, on aurait presque dit une menace. Je soupirais et haussais les épaules avant de fourrer mon téléphone dans mon sac, loin de moi. Il ne fallait surtout pas que je lui réponde. Je restais encore une bonne heure à potasser quelques dossiers pour demain, à faire un peu de classement avant de quitter l'hôpital. De toute façon, Lexie sortait ce soir et la connaissant, elle ne rentrerait pas avant l'aube. Ma grande soeur avait décidé de se lâcher et de retrouver sa jeunesse perdue. J'allais donc être seule, désespérément seule et cette pensée m'angoissais à l'avance.

[...]

Je m'étais affalée sur le canapé après avoir grignoté une petite salade et je zappais distraitement d'une chaîne à l'autre sans pouvoir me concentrer lorsque soudain quelques coups à ma porte me firent sursauter. Personne ne devait venir me voir ce soir. Je me relevais et fermais mon peignoir de soie noir qui ne cachait que peu la petite nuisette que je portais et avançais doucement vers la porte, sans faire de bruit. Par le petit oeil, je vis Wayne, les bras croisé, fermement décidé à attendre que j'ouvre. Je reculais aussi doucement que possible mais sa voix se fit entendre : « Sara, je sais que t’es là, y a ta voiture dans l’allée. Arrêtes de faire l’enfant, et ouvre. » Il hurlait, quel imbécile. Il était presque 21h30 et il allait réveiller tout le quartier. Pour autant, je me contentais de m'appuyer sur le mur, espérant qu'il finisse par partir. Après tout, peut-être un homme était-il venu me chercher ? J'aurais pu être ailleurs que chez moi. « Et tu veux alerter tous les voisins ? » Il continuait à hurler et je finis par craquer, ouvrant brusquement la porte. " Quoi ? " J'étais sèche, brutale. " Evite de hurler comme ça, tout le quartier va t'entendre et je n'ai pas envie que ... Entre." Je savais que c'était un quartier de commères. Il ne fallait pas que quelqu'un voit Wayne devant ma porte. Autant donc le faire rentrer même si je détestais cette idée.
© Belzébuth

_________________
Destroying love

   
On a beau dire qu'avec le temps, tout passe, tout s'oublie, j'ai beau souffrir mais rien n'entache l'image que j'ai de lui. Je peux mourir mais surtout pas qu'on me dise que c'est fini. Laissez-moi vivre d'amour et de rêves aussi. Je me suis égarée, à espérer revivre dans l'ombre de ses pas.  © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



› points : 167
› myrtle beach since : 11/05/2014
› messages : 37
› pseudo : Alizée
› célébrité : Wilson Bethel
› crédits : skinny.love
› statut civil : Marié à la plus belle.
› métier : Pompier

MessageSujet: Re: i'm addicted to you (sara) Lun 26 Mai - 20:05

With a taste of your lips, I’m on a ride. You're toxic I'm slipping under. With a taste of a poison paradise, I’m addicted to you. Don’t you know that you’re toxic. And I love what you do, don’t you know that you’re toxic.
I’m addicted to you, don’t you know that you’re toxic


Je tape sur la porte, exige qu’elle ouvre. Je me suis déjà montré plus discret. Mais aux grands maux les grands moyents. Je ne m’inquiète même pas de savoir si sa sœur est présente. De toute façon, maintenant qu’elle est au courant… Sérieux le nombre de personnes qui savent pour Sara et moi s’aggrandit de jours en jours. C’est à se demander comment on fait pour tenir notre relation cachée à Nora depuis si longtemps. Faut croire qu’on a vraiment de très bons amis. De mon côté, y a juste mon meilleur ami qui sait. Parce qu’on partage tout. Puis mon frère s’est ajouté malheureusement à l’équation. Puis les sœurs de Sara. Mais tous ceux là, je sais pertinemment que ce n’est pas pour moi qu’ils gardent l’information pour eux. Oh non, s’ils le pouvaient, ils n’hésiteraient pas à me jeter sous un bus. Je suis le grand méchant loup dans l’histoire. Celui qui trompe sa femme. Et qui pervertit Sara. Oui parce que limite elle doit passer pour la victime. Alors que bon, on est deux hein. Jusqu’à preuve du contraire, je ne l’ai jamais forcé à rien, elle a toujours été consentante. Très consentante même. M’enfin c’est plus facile de me coller l’étiquette du connard. Faut dire que la blondinette, un sourire, et tu lui donnerais le bon dieu sans confession. En attendant, ça serait quand même mieux si Sara était seule, parce que je n’ai pas envie de me taper ses regards noirs ou remarques désobligeantes. Puis le but, c’est de récupérer Sara, donc avec des parasites aux alentours pour lui dicter sa conduite, ça serait impossible. Quand je mentionne les voisins, la blondinette ouvre enfin. Ah, je savais bien qu’elle était présente. Je suis accueilli de manière très froide. Sympathique. Mais bon, je n’en attendais pas moins. Vu son comportement des derniers jours, je me doutais bien qu’elle allait pas me tomber dans les bras immédiatement. " Evite de hurler comme ça, tout le quartier va t'entendre et je n'ai pas envie que ... Entre." C’était un peu le but justement, qu’elle m’ouvre. Et ça a fonctionné. « T’as qu’à arrêter de m’ignorer. » J’entre dans sa baraque. Elle s’empresse de refermer la porte immédiatement. « Ta sœur n’est pas dans les parages ? » Que je demande en jetant un regard d’ensemble sur la pièce. Je dirais non à priori, mais bon, on n’est jamais sur de rien. Je pose finalement mon regard sur Sara. Elle porte son peignoir de soie. Je peux aisément deviner la petite nuisette qu’elle doit porter en dessous. Mais faut que je chasse ces pensées de ma tête pour l'heure, ce n'est pas le moment. « Bon, tu m’expliques ton problème. » Bon ce n'est pas comme si je ne le connaissais pas... Mais je n'apprécie pas d'être envoyé ainsi boulé.

made by pandora.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



« Well you only need the light when it's burning low. Only miss the sun when it starts to snow. Only know you love her when you let her go. Only know you've been high when you're feeling low. Only hate the road when you're missing home. Only know you love her when you let her go ... And you let her go. »


› points : 217
› myrtle beach since : 07/04/2014
› messages : 408
› pseudo : Luxette
› célébrité : Kristen Bell
› crédits : Bazzart & TumblR
› statut civil : Célibataire, officiellement mais en réalité, elle couche avec le mari de sa meilleure amie. Horrible, non ? En plus de ça, elle se rapproche de plus en plus d'un jeune homme pour tromper son monde, mais ne risque-t-elle pas de se laisser prendre à son propre jeu ?
› métier : Psychologue à l'hôpital de la ville, mais dispose d'un cabinet à Pinecrest où elle bosse 3 jours par semaine
› adresse : Pinecrest, #1077

MessageSujet: Re: i'm addicted to you (sara) Mar 27 Mai - 5:53


I'm addicted to you
Ft. Wayne & Sara

Je n'avais pas eu le choix, j'avais ouvert à Wayne pour qu'il n'ameute pas tout le quartier. Après tout, il y avait déjà assez de monde au courant de cette relation malsaine entre lui et moi, et je n'avais pas envie que mes voisins soient au courant que la blondinette toute gentille que j'étais couchais avec le mari de sa meilleure amie. Je l'incendiais directement en lui demandant de ne pas hurler comme ça et me hâtais de le faire entrer, refermant la porte derrière moi. Heureusement, Zelda était de sortie ce soir. « T’as qu’à arrêter de m’ignorer. » Je soupirais tandis qu'il jetait un oeil dans le salon : « Ta sœur n’est pas dans les parages ? » " Non, elle est sortie ce soir. Zelda retrouve son adolescence et enchaîne les boîtes de nuit." Mauvaise idée que de préciser qu'elle était en boîte, ce qui signifiait clairement que j'allais être seule une bonne partie de la nuit. Je vois le regard de Wayne se poser sur mon corps, sûrement attiré par ce micro peignoir que je tente de resserrer autour de moi. « Bon, tu m’expliques ton problème. » Je posais mon regard sur le jeune homme et lui désignais le salon : " Va t'asseoir. Tu veux quelque chose à boire ? " Je m'en veux presque d'être aussi aimable. Je ferais mieux de le chasser à coups de balai. Où sont mes bonnes résolutions ? J'attends sa réponse et je reviens de la cuisine avec ce qu'il a demandé et lui tends avant de prendre place sur le canapé, à l'opposé de lui. " Je ne comprends pas ce que tu as besoin que je t'explique Wayne. Toi et moi, ça peut plus durer. C'est tout. On a merdé, on a mis nos proches dans une situation infernale et moi je supporte plus tout ça." Je pourrais aussi lui parler de Liam, le barman, et surtout mon cavalier au mariage de Wayne et Nora, je sais que ça l'a rendu jaloux malgré lui. Mais après tout, la raison que je viens de lui balancer est suffisante, non ? " Tu crois pas qu'on devrait être raisonnable toi et moi ? " Je pose mon regard sur lui, dieu qu'il est séduisant.

© Belzébuth

_________________
Destroying love

   
On a beau dire qu'avec le temps, tout passe, tout s'oublie, j'ai beau souffrir mais rien n'entache l'image que j'ai de lui. Je peux mourir mais surtout pas qu'on me dise que c'est fini. Laissez-moi vivre d'amour et de rêves aussi. Je me suis égarée, à espérer revivre dans l'ombre de ses pas.  © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



› points : 167
› myrtle beach since : 11/05/2014
› messages : 37
› pseudo : Alizée
› célébrité : Wilson Bethel
› crédits : skinny.love
› statut civil : Marié à la plus belle.
› métier : Pompier

MessageSujet: Re: i'm addicted to you (sara) Mar 27 Mai - 21:21

With a taste of your lips, I’m on a ride. You're toxic I'm slipping under. With a taste of a poison paradise, I’m addicted to you. Don’t you know that you’re toxic. And I love what you do, don’t you know that you’re toxic.
I’m addicted to you, don’t you know that you’re toxic

" Non, elle est sortie ce soir. Zelda retrouve son adolescence et enchaîne les boîtes de nuit." La seule information que je retiens, et qui m’intéresse, c’est que Zelda est absente. Et à priori, si elle est sortie en boite, c’est qu’on a clairement une grande partie de la nuit devant nous. Elle ne devrait pas être de retour avant 3, 4, 5h du matin…Si ce n’est plus tard. Parfait. A moins d’une mauvaise surprise. « Bien. » Que je me contente de répondre. En attendant, j’aimerais qu’elle m’explique son problème. Bon je le connais, mais puisqu’une discussion s’impose à l’évidence. Le genre de truc que je n’aime pas, mais bon là c’est nécessaire. " Va t'asseoir. Tu veux quelque chose à boire ? " Elle est bien aimable. Cela laisse présager du bon pour la suite. « Une bière, merci. » Et je vais m’asseoir sur le canapé. Sara revient avec la bouteille, et prends soin de s’installer à l’opposé de moi. Comme pour laisser une certaine distance entre nous. Je bois une gorgée de bière. " Je ne comprends pas ce que tu as besoin que je t'explique Wayne. Toi et moi, ça peut plus durer. C'est tout. On a merdé, on a mis nos proches dans une situation infernale et moi je supporte plus tout ça." J’aurais préféré qu’elle me dise qu’elle a ses règles et puis voilà. Mais bon non, c’est sa conscience…Encore et toujours. Si on pouvait la faire taire celle là, ça serait pas mal. Et que ça puisse marcher sur moi aussi, je le vivrais mieux. Pourquoi ne peut-on pas fauter en toute impunité ? Sans avoir à subir quelques conséquences que ce soit ? Mais noooon faut toujours que cette foutue conscience nous rattrape au galop. Et parfois elle prend le dessus. Il faut juste savoir l’étouffer une fois de plus. " Tu crois pas qu'on devrait être raisonnable toi et moi ? " Raisonnable ? Quel est donc ce mot ? Je ne le connais pas. Il ne fait pas parti de mon vocabulaire. Je suis plutôt le mec de tous les excès. Que ça soit dans ma vie professionnelle comme personnelle. « Peut être…Mais je ne sais pas être raisonnable. » La triste vérité. « Arrêtes d’écouter les autres. C’est notre vie. Ils n’ont pas à s’emmeler, ça ne regarde que nous. » Personnellement de leur jugement, je m’en passerais aisément. En quoi ça les regarde ce qu’on fait. C’est entre moi, Sara, et Nora, et cela ne devrait être personne d’autre. Qu’ils aillent donner des leçons de morale ailleurs. Parce que je sais que c’est à cause d’eux que Sara est dans cet état d’esprit aujourd’hui. Ils lui mettent la pression, pour qu’elle agisse « bien ». Lui faire comprendre qu’elle est en train de faire la pire erreur de sa vie, que je ne suis qu’un connard, et qu’il serait temps qu’elle mette un terme à tout ça. Vous ne pouvez pas savoir à quel point ça m’agace. De quoi je me mêle. « Je sais que c’est une situation compliqué. Pour beaucoup de monde. Mais…» Il y a toujours un mais. « J’y peux rien si tu me fais tourner la tête. » Que je dis en ayant posé ma bière sur la table, m’étant lever pour me rapprocher d’elle et m’installer à ses côtés. Et bien oui, ce n’est pas de ma faute, c’est indépendant de ma volonté, elle n’a pas qu’à être aussi craquante. Aussi obsédante. Je lui attrape la main. « Tu me manque. » Que je dis en déposant un baiser dans son cou. « Et je sais que je te manque aussi… » Je lui souffle entre deux baisers. Qu’elle ose me dire le contraire. Je dévie finalement, pour attraper ses lèvres. Il y a deux solutions, soit elle se laisse aller, soit elle nous la joue, non dégage je suis sérieuse.

made by pandora.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



« Well you only need the light when it's burning low. Only miss the sun when it starts to snow. Only know you love her when you let her go. Only know you've been high when you're feeling low. Only hate the road when you're missing home. Only know you love her when you let her go ... And you let her go. »


› points : 217
› myrtle beach since : 07/04/2014
› messages : 408
› pseudo : Luxette
› célébrité : Kristen Bell
› crédits : Bazzart & TumblR
› statut civil : Célibataire, officiellement mais en réalité, elle couche avec le mari de sa meilleure amie. Horrible, non ? En plus de ça, elle se rapproche de plus en plus d'un jeune homme pour tromper son monde, mais ne risque-t-elle pas de se laisser prendre à son propre jeu ?
› métier : Psychologue à l'hôpital de la ville, mais dispose d'un cabinet à Pinecrest où elle bosse 3 jours par semaine
› adresse : Pinecrest, #1077

MessageSujet: Re: i'm addicted to you (sara) Jeu 29 Mai - 11:43


I'm addicted to you
Ft. Wayne & Sara

« Bien. » J'avais vu une lueur s'allumer dans le regard de Wayne en apprenant que ma grande soeur était en boîte. Il avait sûrement compris qu'on avait le temps de pouvoir parler et plus si affinités. Je soupirais, j'aurais du mentir et lui dire qu'elle nous ramenait un truc à manger histoire qu'il dégage. Je me sens déjà faiblir et ça, c'est un problème. Histoire d'échapper à ses questions, je lui demande d'aller s'asseoir dans le canapé et lui propose à boire. Bien entendu, il accepte et me demande une bière. Je filais à la cuisine et soupirais un instant, me laissant appuyée sur le frigo quelques secondes. Je dois être forte, je dois être forte, me répétais-je intérieurement. Je pris la bière et revint dans le salon, lui filant sa bouteille et m'installant dans le canapé, à son opposé. Histoire de ne pas être trop près de lui, de ne pas sentir sa chaleur. Et tout de suite, j'enchaîne. Je lui dis qu'il n'y a rien besoin d'expliquer. Notre "histoire" ne peut plus durer, on a déjà assez merdé et il le sait aussi bien que moi, je le sais. Je grimaçais et lui demandais si on ne ferait pas mieux d'être raisonnable. Il le faut. Je l'ai promis à Aaron lors de notre dernier dîner, il attend beaucoup de moi. Je ne peux pas le décevoir. Wayne soupire et hausse les épaules : « Peut être…Mais je ne sais pas être raisonnable. » Je lui lançais un regard perplexe, mais je sais qu'il a raison. Je le connais depuis un bon moment et il a toujours été du genre impulsif, inconscient. Du genre à faire ce qu'il veut, quand il veut. « Arrêtes d’écouter les autres. C’est notre vie. Ils n’ont pas à s’emmeler, ça ne regarde que nous. » Il sait sûrement que son frère me fait la morale, mes soeurs aussi, surtout la petite. Je secoue doucement la tête : " Wayne ... Il n'y a pas que nous, il y a Nora. C'est pour Nora que je .. je veux arrêter. Tu serais marié à n'importe quelle autre femme, je vivrais mal d'être l'autre mais ça irait. Là, c'est ma meilleure amie. Tu comprends à quel point je me déteste. Je trahis ma meilleure amie, ma soeur." Il ne s'agit pas des autres, il s'agit juste de Nora. Même si je suis sensible aux arguments d'Aaron et de Harlow. Je veux arrêter de décevoir les gens que j'aime. « Je sais que c’est une situation compliqué. Pour beaucoup de monde. Mais…» Il soupira et continua : « J’y peux rien si tu me fais tourner la tête. » Je sens mon coeur s'accélérer. Je me demande parfois s'il tient un peu à moi, au moins. Ou si c'est juste pour s'amuser. Je soupirais et haussais la tête : " Moi aussi j'y peux rien, je préférais être indifférente à toi, à ton charme, mais ça fait longtemps que c'est pas le cas. Bien avant que tu ... " Qu'il ne sorte avec Nora. Mais ça, il ne le sait pas et je ne vais pas lui avouer. Je hausse les épaules : " Mais on doit arrêter de céder à nos envies." Je le vois alors se lever et il se rapproche de moi, s'installant à mes côtés et attrapant ma main. Je ne dis rien, j'arrête même de respirer. Il m'a manqué, tout chez lui m'a manqué. « Tu me manque. » Je secouais la tête : " Wayne, non ..." soufflais-je doucement. « Et je sais que je te manque aussi… » Il déposa un baiser dans mon cou et je poussais un petit soupir. Je hochais doucement la tête : " Oui, tu m'as manqué ... Mais ... " Ses lèvres dérivent et se déposent alors sur ma bouche. Un instant, je m'immobilise et j'entrouve la bouche avant de reculer : " Wayne, s'il te plaît. On peut pas continuer comme ça. A quoi ça rime ? Je ... Tu profites de mes sentiments. Tu sais que je tiens à toi et que je ... " Inconsciemment, involontairement, je me rends compte que j'ai posé ma main sur son torse et que je joue doucement avec mes doigts sur son torse. Je posais mon regard sur lui, il était tellement beau : " J'arrive pas à rester loin de toi, c'est horrible. Tu me rends folle, Wayne." [/color]



© Belzébuth


_________________
Destroying love

   
On a beau dire qu'avec le temps, tout passe, tout s'oublie, j'ai beau souffrir mais rien n'entache l'image que j'ai de lui. Je peux mourir mais surtout pas qu'on me dise que c'est fini. Laissez-moi vivre d'amour et de rêves aussi. Je me suis égarée, à espérer revivre dans l'ombre de ses pas.  © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



› points : 167
› myrtle beach since : 11/05/2014
› messages : 37
› pseudo : Alizée
› célébrité : Wilson Bethel
› crédits : skinny.love
› statut civil : Marié à la plus belle.
› métier : Pompier

MessageSujet: Re: i'm addicted to you (sara) Mer 4 Juin - 20:50

With a taste of your lips, I’m on a ride. You're toxic I'm slipping under. With a taste of a poison paradise, I’m addicted to you. Don’t you know that you’re toxic. And I love what you do, don’t you know that you’re toxic.
I’m addicted to you, don’t you know that you’re toxic

 Wayne ... Il n'y a pas que nous, il y a Nora. C'est pour Nora que je .. je veux arrêter. Tu serais marié à n'importe quelle autre femme, je vivrais mal d'être l'autre mais ça irait. Là, c'est ma meilleure amie. Tu comprends à quel point je me déteste. Je trahis ma meilleure amie, ma soeur." Mais pourquoi parler de choses qui fâchent ? Je n’ai pas envie d’entendre à quel point c’est horrible ce qu’on fait à Nora…Parce que c’est peut être sa meilleure amie, mais il s’agit de ma femme. Alors si on doit parler de trahison, je me situe très haut sur l’échelle. Je lui ai juré fidélité. Devant toute notre famille. Nos proches. Devant Dieu même. Une promesse que je ne pouvais même pas tenir, la trompant déjà à l’époque… Et pourtant je l’ai faite. « Et moi c’est ma femme. Tu crois que je m’en fou de la tromper ? Je culpabilise à mort aussi. Je n’ai jamais prévu tout ce qui allait arriver… » Qu’elle allait arriver. Bon en vrai, elle était déjà là, puisque c’est la meilleure amie de Nora depuis genre toujours, donc je la connais depuis bien longtemps que le début de notre aventure. Mais ce n’est que bien plus tard que mes sentiments à son égard ont évolué. Je ne m’intéressais pas vraiment à elle avant.  " Moi aussi j'y peux rien, je préférais être indifférente à toi, à ton charme, mais ça fait longtemps que c'est pas le cas. Bien avant que tu ... " Bien avant que quoi ? Peut être simplement avant moi.  Peut être quelques mois, je n’en sais rien, je ne porte pas vraiment attention à cette remarque, il y a plus important. " Mais on doit arrêter de céder à nos envies." Quelle rabat joie. Alors je tente de la dissuader du contraire en déposant des baisers dans son cou. Elle essaie de résister, mais je la sens flancher. Je l’embrasse. Elle allait y répondre, quand finalement elle décide de me repousser. Soupire. Pourquoi ne peut on pas se contenter du « tu m’as manqué, moi aussi ? ». Mais non. Toujours sa conscience qui revient au galop. " Wayne, s'il te plaît. On peut pas continuer comme ça. A quoi ça rime ? Je ... Tu profites de mes sentiments. Tu sais que je tiens à toi et que je ... " Je profite de ses sentiments. Tout de suite. On a qu’a rajouter manipulateur a ma liste de défauts. Peut être pense t’elle aussi que je ne suis intéressé que par son corps. Qu’il n’y a que le sexe. Et rien d’autre. Elle pose sa main sur mon torse.  " J'arrive pas à rester loin de toi, c'est horrible. Tu me rends folle, Wayne." Si elle savait à quel point c’est réciproque. « Tu penses que c’est un jeu pour moi ? Que je mettrais en péril mon mariage si tu ne comptais pas un minimum ? Je ne couche pas à droite et à gauche. T’es la seule. » Cela doit bien signifier quelque chose. Après tout je pourrais très bien avoir plus d’une aventure… Parce que bon, pour Nora, cela ne ferait surement pas grande différence que je l’ai trompé avec une ou dix personnes différentes. La trahison serait là. A vrai dire, c’est même pire que ça soit avec Sara. Il y aurait peut être plus de chances d’être pardonné si c’était avec une inconnue de passage. Mes doigts parcourent son bras délicatement. « Le mal est déjà fait… C’est trop tard…Arrêter maintenant de se voir ne changera rien au fait qu’on l’ait trahi…Si tu penses que ça soulagera ta conscience, t'as tort. La culpabilité sera toujours là. Et Nora n’en aurait que faire de savoir qu’on ait arrêté de nous même… Alors pourquoi s’imposer en plus de refréner nos envies…Se priver. » Au point ou on en est, un peu plus un peu moins… Alors autant qu’on en profite non ? Si jamais ça venait à exploser, clairement Nora s’en foutra complètement qu’on ait arrêté ou non. Et puis qu’on stoppe, n’enlèvera pas pour autant sa culpabilité à chaque fois qu’elle se trouve en présence de sa meilleure amie. Parce que l’être humain est doté d’une mémoire. Il se souvient. On serait un poisson rouge, à tout oublier au bout de quelques secondes, là oui ça serait plus facile. Mais non. En tout cas je trouve ma logique implacable.

made by pandora.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



« Well you only need the light when it's burning low. Only miss the sun when it starts to snow. Only know you love her when you let her go. Only know you've been high when you're feeling low. Only hate the road when you're missing home. Only know you love her when you let her go ... And you let her go. »


› points : 217
› myrtle beach since : 07/04/2014
› messages : 408
› pseudo : Luxette
› célébrité : Kristen Bell
› crédits : Bazzart & TumblR
› statut civil : Célibataire, officiellement mais en réalité, elle couche avec le mari de sa meilleure amie. Horrible, non ? En plus de ça, elle se rapproche de plus en plus d'un jeune homme pour tromper son monde, mais ne risque-t-elle pas de se laisser prendre à son propre jeu ?
› métier : Psychologue à l'hôpital de la ville, mais dispose d'un cabinet à Pinecrest où elle bosse 3 jours par semaine
› adresse : Pinecrest, #1077

MessageSujet: Re: i'm addicted to you (sara) Mar 10 Juin - 5:09


I'm addicted to you
Ft. Wayne & Sara

« Et moi c’est ma femme. Tu crois que je m’en fou de la tromper ? Je culpabilise à mort aussi. Je n’ai jamais prévu tout ce qui allait arriver… » Je soupirais doucement. Non, il n'a pas tort. Il n'avait pas prévu qu'on allait craquer l'un sur l'autre et qu'on allait finir dans le même lit. Et qu'une nuit ne nous suffirait pas. Que ça soit lui ou moi, on est incapable de se priver l'un de l'autre. Je haussais les épaules et posais mon regard sur lui : " Je sais Wayne, c'est juste que ... Je me sens mal, je vis mal toute cette histoire et si Nora venait à l'apprendre, elle nous tuerait tous les deux. Elle nous pardonnera jamais, tu le sais. Enfin peut-être plus à toi, qu'à moi." La meilleure amie est celle à qui on ne pardonne jamais. Sauf dans Gossip Girl, mais c'est pas la réalité ...Dans la vraie vie, la meilleure amie est celle qui prend tout et le mari celui à qui on finit par pardonner. Et c'est sûrement ce qui arrivera. Je lui avouais alors que j'aurais préféré être indifférente à lui mais que ce n'était pas le cas malheureusement. Wayne m'a plu depuis le premier regard, et ça remonte bien avant qu'il ne se mette avec ma meilleure amie. Wayne s'approcha alors de moi, déposant quelques baisers dans mon cou, me faisant frisonner doucement de plaisir. Il sait comment s'y prendre, il est doué. Pourtant, je réussis à le repousser en lui disant qu'on ne peut pas continuer comme ça, qu'il profite. Je vois son regard se figer et il soupira : « Tu penses que c’est un jeu pour moi ? Que je mettrais en péril mon mariage si tu ne comptais pas un minimum ? Je ne couche pas à droite et à gauche. T’es la seule. » C'est déjà ça ... Je le fixais un instant, je savais qu'il ne mettrait pas sa relation avec Nora en péril pour rien. Peut-être tient il un minimum à moi ? Peut-être qu'il a des sentiments comme j'en ai pour lui ? Ca n'arrange pas les choses, loin de là. Il posa sa main sur la mienne avant de lâcher : « Le mal est déjà fait… C’est trop tard…Arrêter maintenant de se voir ne changera rien au fait qu’on l’ait trahi…Si tu penses que ça soulagera ta conscience, t'as tort. La culpabilité sera toujours là. Et Nora n’en aurait que faire de savoir qu’on ait arrêté de nous même… Alors pourquoi s’imposer en plus de refréner nos envies…Se priver. » Il n'a pas tort ... Je sais que même si Nora apprend notre histoire, que j'ai voulu y mettre un terme ou pas, ne changera rien. Elle ne retiendra que le " j'ai couché avec ton mari." Pas le reste, la culpabilité, la souffrance, ... Je soupirais. Ses mains se posent de nouveau sur moi et cette fois, je ne le repousse pas. " Je sais ... Même si on arrête maintenant, elle nous pardonnera pas ... " je finis par souffler. Pourtant, j'aurais envie de croire qu'elle se mette un instant à nos places, mais c'est trop demander même pour Nora qui est la gentillesse même. " On pourrait peut-être juste se voir une dernière fois et arrêter." Mais je sais que je suis en train de céder et que son souffle dans mon cou ne fait que faire monter le désir en moi. Je l'aime, c'est indéniable et au point où j'en suis, autant continuer. Car je suis incapable de vivre sans lui pour l'instant. Je dépose alors mes lèvres sur les siennes.

© Belzébuth

_________________
Destroying love

   
On a beau dire qu'avec le temps, tout passe, tout s'oublie, j'ai beau souffrir mais rien n'entache l'image que j'ai de lui. Je peux mourir mais surtout pas qu'on me dise que c'est fini. Laissez-moi vivre d'amour et de rêves aussi. Je me suis égarée, à espérer revivre dans l'ombre de ses pas.  © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



› points : 167
› myrtle beach since : 11/05/2014
› messages : 37
› pseudo : Alizée
› célébrité : Wilson Bethel
› crédits : skinny.love
› statut civil : Marié à la plus belle.
› métier : Pompier

MessageSujet: Re: i'm addicted to you (sara) Mer 11 Juin - 19:47

With a taste of your lips, I’m on a ride. You're toxic I'm slipping under. With a taste of a poison paradise, I’m addicted to you. Don’t you know that you’re toxic. And I love what you do, don’t you know that you’re toxic.
I’m addicted to you, don’t you know that you’re toxic

" Je sais Wayne, c'est juste que ... Je me sens mal, je vis mal toute cette histoire et si Nora venait à l'apprendre, elle nous tuerait tous les deux. Elle nous pardonnera jamais, tu le sais. Enfin peut-être plus à toi, qu'à moi." Pourquoi elle serait encore plus difficilement pardonnable que moi ? Parce que bon, mon charme ravageur a ses limites. Malgré toutes mes belles paroles, ou tentatives que je pourrais faire, je doute que Nora y serait sensible, une fois qu’elle serait au courant de mes écarts de conduite. Oh non. C’est moi le mari, moi qui lui ai juré fidélité devant tout nos proches, moi qui dort avec elle tous les soirs. La trahison n’en serait que plus grande. Le pire dans tout ça, ce que je n’ai même pas d’excuses. Notre couple va très bien. On est heureux ensemble. Je n’ai rien à lui repprocher. Elle est parfaite. Raison de plus de culpabiliser à mort de la trahir ainsi. J’ai déjà tout, et pourtant, c’est comme si je ne savais m’en satisfaire, qu’il m’en fallait plus. « C’est pour ça qu’il ne faut jamais qu’elle l’apprenne. J’espère que tes sœurs et Aaron vont continuer à rester tranquilles. » Il ne faudrait pas quand dans un excès de culpabilité, ils se mettent à tout avouer à Nora. Celui dont j’ai le moins confiance c’est mon frérot. Vu ses liens avec ma femme. Je lui démontre ensuite par A+B qu’il ne sert à rien d’arrêter de se voir. A quoi bon. Nora ne s’en sentira pas mieux. Et nous on sera frustrés. Alors. " Je sais ... Même si on arrête maintenant, elle nous pardonnera pas ... " Exactement. " On pourrait peut-être juste se voir une dernière fois et arrêter." Je ne peux m’empêcher d’esquisser un sourire face à cette remarque. Je suis la petite voix démoniaque dans sa tête. Elle est pleine de bonne résolutions, veut arrêter nos conneries, et moi je débarque, pour faire voler en éclat toutes ses convictions. Le petit diable vient prendre le dessus sur l’ange qui tente de la raisonner. Je suis la voix du mal. Bon après, il ne tiendrait qu’à elle de résister. On ne peut pas vraiment dire que j’ai énormément d’efforts à fournir à chaque fois pour la faire revenir du côté obscur de la force. Quelques bonnes paroles, des gestes tendres, un sourire charmeur, et le tour est joué. Des qu’il s’agit de ma personne, elle est faible. Mais il ne faut pas croire, la réciproque est tout aussi vrai. Je l’ai dans la peau, et c’est impossible de m’en défaire. Pour preuve, j’ai même abandonné cette idée, quant elle tente encore d’y croire, qu’on peut arrêter. Mais voyez vous c’est comme une drogue. On finit toujours par replonger. Alors moi je suis la politique d’Oscar Wilde. « Le seul moyen de se débarrasser d’une tentation est d’y céder. Essayez de lui résister, et votre âme aspire maladivement aux choses qu’elle s’est défendues. » Bon le seul problème, c’est que malgré tout, la tentation est toujours là. Combien de fois c’était censé être la dernière fois ? Tellement que je ne les compte plus. « On pourrait oui… » Elle m’embrasse. Ce n’était qu’une question de temps. C’est plus facile de m’éviter quand on est éloigné, mais une fois que je suis présent là…C’est une autre histoire. Je prolonge le baiser, alors que je fais glisser une épaule de sa robe de chambre, puis l’autre. Cette robe de chambre est superflue. « Jusqu’à la prochaine fois… » Que je dis entre deux baisers.

made by pandora.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



« Well you only need the light when it's burning low. Only miss the sun when it starts to snow. Only know you love her when you let her go. Only know you've been high when you're feeling low. Only hate the road when you're missing home. Only know you love her when you let her go ... And you let her go. »


› points : 217
› myrtle beach since : 07/04/2014
› messages : 408
› pseudo : Luxette
› célébrité : Kristen Bell
› crédits : Bazzart & TumblR
› statut civil : Célibataire, officiellement mais en réalité, elle couche avec le mari de sa meilleure amie. Horrible, non ? En plus de ça, elle se rapproche de plus en plus d'un jeune homme pour tromper son monde, mais ne risque-t-elle pas de se laisser prendre à son propre jeu ?
› métier : Psychologue à l'hôpital de la ville, mais dispose d'un cabinet à Pinecrest où elle bosse 3 jours par semaine
› adresse : Pinecrest, #1077

MessageSujet: Re: i'm addicted to you (sara) Mer 18 Juin - 8:05


I'm addicted to you
Ft. Wayne & Sara

J'ai beau parlé à Wayne, on dirait qu'il n'écoute pas ou alors qu'il ne veut pas écouter. Tout ce qu'il veut, c'est que les choses continuent telles qu'elles sont. Lui et moi, lui et Nora, et que personne ne dise rien. Il y a beaucoup de monde, c'est vrai, qui commence à être au courant de cette histoire : Liam, mes deux soeurs, Aaron. Et je crains toujours que l'un deux lâchent le morceau, surtout Aaron et Harlow. C'est ceux qui ont le plus mal réagi, et je les comprends, mais je préférerais que Nora l'apprenne de notre bouche à Wayne et moi que de celle d'un autre tiers. « C’est pour ça qu’il ne faut jamais qu’elle l’apprenne. J’espère que tes sœurs et Aaron vont continuer à rester tranquilles. » Il a raison. Nora ne nous pardonnera jamais, quoiqu'on fasse, si elle venait à apprendre que je couchais avec son petit ami, puis fiancé, puis mari. Elle me tuerait, je crois et elle n'hésiterait pas à me bannir de sa vie à tout jamais. " Ne t'en fais pas, ils ne diront rien. Enfin, Aaron ... j'ai peur que si on continue toi et moi, il finisse par craquer et tout balancer. Il se sent mal Wayne, il trahit Nora et il déteste ça." Aaron a toujours été amoureux de Nora, ça se voit, ça se sent. Il n'y a que la principale intéressée qui semble l'ignorer et ne pas s'en rendre compte. Wayne aussi doit le savoir, il connaît son frère après tout. Je tente de convaincre Wayne qu'on ne doit plus se voir mais lui, comme à chaque fois, réussit à me prouver qu'il est inutile d'arrêter. Qu'il ne peut se passer de moi, qu'il tient à moi. Et ces mots-là font mouche. Ils me touchent en plein coeur parce que je l'aime et que malgré mes bonnes résolutions, je suis incapable de vivre sans lui. Il me faudrait un mec, un qui vienne tout arrêter et voler mon coeur. Je lâche alors doucement qu'on pourrait se voir une dernière fois. A chaque fois, c'est censée être la dernière fois, c'est horrible. Que m'a t il fait pour que je sois accro à ce point ? « On pourrait oui… » Mes lèvres s'écrasent doucement sur les siennes et il répond à mon baiser, facilement, doucement pour commencer avant d'y mettre plus de force, de conviction. Je sens ses mains sur mes épaules se débarrasser de mon petit peignoir de soie. « Jusqu’à la prochaine fois… » Je hoche doucement les épaules et laisse le peignoir de soie tomber sur le sol. Ses baisers se font plus passionnés et je m'accroche à son cou avant de l'attirer contre moi, me faisant tomber à la renverse sur le canapé. " Juste une dernière fois." soufflais-je, doucement entre deux baisers. L'envie, le désir, la passion m'enveloppent et je suis incapable d'y résister, malgré mes bonnes résolutions, mes promesses. " Wayne, après ça ... Promets-moi que tu me laisseras, que tu ne chercheras plus à me revoir." La conscience se réveille de nouveau et je réussis à lâcher ces mots d'une voix ferme et convaincue.

© Belzébuth

_________________
Destroying love

   
On a beau dire qu'avec le temps, tout passe, tout s'oublie, j'ai beau souffrir mais rien n'entache l'image que j'ai de lui. Je peux mourir mais surtout pas qu'on me dise que c'est fini. Laissez-moi vivre d'amour et de rêves aussi. Je me suis égarée, à espérer revivre dans l'ombre de ses pas.  © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



› points : 167
› myrtle beach since : 11/05/2014
› messages : 37
› pseudo : Alizée
› célébrité : Wilson Bethel
› crédits : skinny.love
› statut civil : Marié à la plus belle.
› métier : Pompier

MessageSujet: Re: i'm addicted to you (sara) Dim 29 Juin - 10:07

With a taste of your lips, I’m on a ride. You're toxic I'm slipping under. With a taste of a poison paradise, I’m addicted to you. Don’t you know that you’re toxic. And I love what you do, don’t you know that you’re toxic.
I’m addicted to you, don’t you know that you’re toxic

" Ne t'en fais pas, ils ne diront rien. Enfin, Aaron ... j'ai peur que si on continue toi et moi, il finisse par craquer et tout balancer. Il se sent mal Wayne, il trahit Nora et il déteste ça. Elle ne fait que prononcer à haute voix mes craintes. « Je déteste aussi qu’on l’ait mit dans cette situation. » C’est mon frère. Mon jumeau. Je veux son bien. Même si ces derniers temps, la réciproque n’est probablement pas vrai. Il doit me maudire de tout son être. C’est moi qui ai gagné le cœur de Nora, et au lieu de mesurer la chance que j’ai, je fou tout en l’air. J’aimerais tellement qu’il passe à autre chose, se trouve une nana bien, tombe amoureux, et soit heureux. Il le mériterait. Mais qu’il arrête de fantasmer sur ma femme. « Malheureusement la situation est comme elle est… Il doit garder le silence. Parle-lui. Qu’il prenne conscience que c’est aussi dans son intérêt à lui de se taire. Il t’écoute toi. » Alors que moi… Mais oui, c’est dans son intérêt aussi. Parce que Nora le verrait comme une trahison. Depuis le temps qu’il ait au courant et qu’il n’a rien dit. C’est trop tard à présent. Et puis ne dit on pas qu’on tue toujours le messager ? Oh oui elle lui en voudra, beaucoup. Bordel, dans quelle situation s’est on fourré ? Quoi qu’il se passe, je n’arrive pas à voir d’issue heureuse… Cela va mal se terminer, c’est évident. En sachant ça… je me dis, autant profiter de chaque instant, tant qu’on le peut encore. Et la tout de suite, ce dont j’ai envie, c’est d’elle. Sara parle d’une dernière fois. Je n’y crois pas franchement, mais si ça peut lui faire plaisir… Je l’embrasse, carresse, attise son désir… Malheureusement, elle trouve quand même à remettre sur le tapis qu’on devrait arrêter. Après ce soir. Elle veut que je lui promette de la laisser. Que je ne chercherais plus à la revoir. Se rend-elle compte de ce qu’elle me demande ? C’est trop dur. Je pourrais lui promettre, mais ça serait un mensonge. Simplement pour obtenir ce que je veux. « Tout ce que je peux te promettre, c’est d’essayer… » Que je dis entre deux baisers. Oui je vais essayer de prendre mes distances avec elle. Mais entre la théorie et la pratique… On a déjà pu voir le résultat par le passé. Pas très concluant. En espérant que ça lui suffise, parce que je ne peux rien lui promettre de mieux. J’ôte mon tshirt avant de reprendre possession de ses lèvres. Mes mains se font aventureuses. « Oublie tout et laisse toi aller… » Qu’elle arrête de résister, de penser, de culpabiliser… Même si ce n’est qu’un temps éphémère. A moi de faire le boulot pour qu’elle en oublie tous ses problèmes. Mais bon, là on entre dans un domaine que je maîtrise. Je pèche peut être sur beaucoup de points mais dès qu’il est question de faire grimper au rideau une femme, normalement ça je gère.

made by pandora.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



« Well you only need the light when it's burning low. Only miss the sun when it starts to snow. Only know you love her when you let her go. Only know you've been high when you're feeling low. Only hate the road when you're missing home. Only know you love her when you let her go ... And you let her go. »


› points : 217
› myrtle beach since : 07/04/2014
› messages : 408
› pseudo : Luxette
› célébrité : Kristen Bell
› crédits : Bazzart & TumblR
› statut civil : Célibataire, officiellement mais en réalité, elle couche avec le mari de sa meilleure amie. Horrible, non ? En plus de ça, elle se rapproche de plus en plus d'un jeune homme pour tromper son monde, mais ne risque-t-elle pas de se laisser prendre à son propre jeu ?
› métier : Psychologue à l'hôpital de la ville, mais dispose d'un cabinet à Pinecrest où elle bosse 3 jours par semaine
› adresse : Pinecrest, #1077

MessageSujet: Re: i'm addicted to you (sara) Mar 1 Juil - 5:55


I'm addicted to you
Ft. Wayne & Sara

« Je déteste aussi qu’on l’ait mit dans cette situation. » Je ne pouvais qu’approuver ses paroles. Je vis les traits du blond se figer un instant et il esquissa une moue douloureuse. Je compris alors que sous ses airs je m’en foutiste, la situation l’ébranlait tout autant que moi. Peut-être même plus puisqu’il trahissait sa femme, le serment de fidélité et d’honnêteté qu’ils avaient fait ce jour là, mais aussi son sang, son frère jumeau. Et même si les jumeaux Shepperd n’étaient pas toujours très proches, au fond, ils s’aimaient et feraient n’importe quoi l’un pour l’autre. « Je sais … Moi aussi, je m’en veux tellement. Je crois qu’Aaron souffre tout autant que nous de la situation. Harlow aussi l’a mal pris, tu sais. Il n’y a que Lexie bizarrement qui a été plutôt cool. » Je soupirais, ma petite sœur me manquait. Je savais que je l’avais déçue en couchant avec Wayne, en entretenant cette relation et je m’en voulais terriblement pour ça, comme pour Aaron en fait. Bien entendu, je passe sous silence le fait qu’Aaron souffre aussi de voir Nora dans les bras de son frère. Je pense que Wayne doit le deviner … « Malheureusement la situation est comme elle est… Il doit garder le silence. Parle-lui. Qu’il prenne conscience que c’est aussi dans son intérêt à lui de se taire. Il t’écoute toi. » Je soupirais … Il y avait comme un petit problème. Aaron et moi venions de nous réconcilier il y a quelques jours. Je lui avais promis d’arrêter cette relation et on avait bu à cette « rupture ». Alors, lui avouer que je cédais de nouveau ? Pas question. Je haussais les épaules et lâchais à voix basse : « Aaron et moi étions en froid et … je viens juste de me réconcilier avec lui. Il sait que c’est fini toi et moi, je lui ai dit et … Il veut vraiment m’aider à tourner la page, à voir d’autres gens. Du coup, je pense que si ça continue comme ça, il ne dira rien. Mais je ne veux plus lui mentir non plus. » Dieu que c’était compliqué. Pourquoi l’amour nous mettait-il dans cette situation désastreuse ? Je risquais de perdre mes deux amis de toujours. Ma petite sœur. L’homme que j’aimais. Tout. Mais en même temps, j’étais incapable de raisonner comme il le fallait. Le sourire de Wayne était trop attractif pour moi.

Soudain, il se fait plus câlin, plus tendre et il se rapproche doucement de moi. Ses lèvres se posent sur les miennes et même si je tentais de l’arrêter, rapidement, je cédais sous ses bras, sous sa chaleur. Je m’éloignais un instant, soufflant que c’était la dernière fois, que je voulais qu’il me promette de ne plus me revoir. Il soupira doucement et posa son regard sur moi, ses mains toujours sur mon corps, m’attirant des brûlures au creux du ventre. « Tout ce que je peux te promettre, c’est d’essayer… » Ses lèvres de nouveau attrapent les miennes et mes bras se nouèrent autour des siens, attirant son corps plus près du mien. « Oublie tout et laisse toi aller… » Je hochais doucement la tête : « Humm oui je vais .. essayer. » De toute façon, le feu du désir me consumme déjà. Cet homme me rend folle, il m’a ensorcellé, c’est incroyable. J’ai beau me promettre à chaque fois de rester loin de lui, j’en suis incapable. Je m’allonge sur le canapé et son corps se pose sur moi, toute sa force, sa virilité sur ma fragilité. Je pousse un petit soupir d’aise tandis que je l’embrasse de nouveau, avec moins de retenue cette fois.

© Belzébuth


_________________
Destroying love

   
On a beau dire qu'avec le temps, tout passe, tout s'oublie, j'ai beau souffrir mais rien n'entache l'image que j'ai de lui. Je peux mourir mais surtout pas qu'on me dise que c'est fini. Laissez-moi vivre d'amour et de rêves aussi. Je me suis égarée, à espérer revivre dans l'ombre de ses pas.  © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: i'm addicted to you (sara)

Revenir en haut Aller en bas
 

i'm addicted to you (sara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (F) Daniela d'Allonville || 38 ans || L.A Habitant || Sara Ramírez ou Charisma Carpenter
» Sara, un nouveau départ!
» Photos de Sara Sampaio
» Un p'tit nouveau (enfin, 1m96 quand même et pas si nouveau que cela!)
» "Trésor maudit". Son et lumière. Bellême (61).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS, STILL YOUNG :: MYRTLE BEACH :: pinecrest :: homes-