AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar



Et finalement... cette question... le mystère... Qui raconte l’histoire de qui... Qui lève le rideau... Qui nous rend fou... Nous cingle de coups de fouet et nous acclame dans la victoire quand nous survivons à l’impossible... Qui fait tout cela... Qui fait en sorte que notre existence honore les autres... Et en même temps nous chante que nous ne mourrons jamais... Qui nous apprend ce qui est vérité, ce qui est mensonge... Qui décide pourquoi l’on vit et quel combat mérite que l’on risque la mort...

› points : 80
› myrtle beach since : 15/05/2014
› messages : 74
› pseudo : Neisseria
› célébrité : Emilie de Ravin
› crédits : /
› statut civil : Profite de la vie
› métier : Avocate
› adresse : Euh, j'ai oublié, au pire tu peux m'amener chez toi

MessageSujet: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Jeu 15 Mai - 19:04


Abigail Talia Rosenberg

On dit que les rêves... que les rêves sont les souvenirs d’une autre vie.

ÂGE + 30 ans DATE & LIEU DE NAISSANCE 25 Décembre, Chicago ORIGINES + Américaine avec un soupçon d'origine lointaine Écossaise EMPLOI Avocate & Photographe amatrice à ses heures perdus ORIENTATION SEXUELLE + Hétérosexuelle STATUT CIVIL + J'ai quitté mon dernière compgnons et maintenant je papillionne  TRAITS DE CARACTÈRE + Généreuse ♣️ Dynamique ♣️ Joyeuse ♣️ Caractériel ♣️ Têtu même un peu trop ♣️ Légèrement grand gueule ♣️ Téméraire ♣️ Impulsive ♣️ Bordélique GROUPE + Au secours j'ai 30 ans

Pour cocher la réponse que vous souhaitez il suffit d'enlever le "un" dans le mot "unchecked"

Pour toi avoir 30 ans c'est :
la meilleure chose qui te sois arrivée.
 un véritable enfer.
 tu t'en fiches, c'est encore loin.
 déjà passé et ça ne t'as pas changé grand chose.

Ton avenir tu l'imagines plutôt :
 pleins d'amis, des fêtes sans arrêt et aucune contrainte.
 un mari, des enfants, une maison.
 une belle carrière et rien d'autres.
 tu n'en sais rien du tout encore, tu vis au jour le jour.

En soirée, est-ce qu'il t'es déjà arrivé de mentir sur ton âge pour draguer ?
A chaque fois, à mon âge c'est difficile de faire autrement.
Jamais, la personne doit m'accepter comme je suis.
Quelques fois, simplement pour rigoler.
Je n'en vois pas vraiment l'intérêt.

Quand un(e) ami(e) vient pleurer dans tes bras suite à une séparation, quelle est ta réaction ?
Tu tentes de le/la rassurer du mieux que tu peux et tu le/la consoles.
Tu fais l'effort de le/la consoler, mais tu attends avec impatience de pouvoir faire autre chose.
Tu l'entraînes directement en soirée, se soûler c'est la meilleure solution.
Tu t'en contrefiches, la/le laisse parler et change rapidement de sujet.

T'es plutôt quel genre de dragueur/dragueuse ?
Le gros lourd qui sort les vieilles phrases de dragues pourries.
Le mec/la fille sûr(e) de lui/elle qui croit que tout le monde est à ses pieds.
Le/la grand(e) timide qui parle dans sa barbe et perd ses mots une fois devant sa proie.
Tu ne dragues jamais.

Avoir des enfants c'est :
La pire chose qui puisse t'arriver.
Ton rêve depuis de longues années.
Pas très urgent, tu n'y penses pas pour le moment.
Déjà fait ou en cours.
TICS ET MANIES La plupart des gens me nomment Abby et je préfère ♠️ Lorsque je suis stressée, je ne peux m'empêcher de passer ma main dans mes cheveux ♠️ Je voue un culte au chocolat noir ♠️ Je change souvent de couleur de cheveux ♠️ Depuis mon adolescence, je cache dans le fond de ma boite à bijoux une liste de choses folles et stupides à faire avant ma mort ♠️ J'ai perdu mon père très jeune ♠️ J'adore rire à toutes les blagues, même aux blagues les plus nulles. ♠️ Je porte une bague de mon ex petit ami sur une chaîne que je garde constamment autour du cou pour me souvenir de lui ♠️ Passionné par la photographie ♠️ Possède une collection d'appareil ancien ♠️ En soirée, je bois parfois trop même ♠️ Je passe par plusieurs stade pendant que je suis bourré, le stade joyeux puis maladroite et mauvaise ♠️ Je n'aime pas tout ce qui est à base de raisin ♠️ Le matin, je prend un chocolat froid ♠️ Le café me donne la tremblote si bien que j'ai l'impression d'avoir Parkinson ♠️ Seulement deux personnes sot au courant que j'ai la même maladie qui a tué mon père : la maladie de Huntington ♠️ Je veux toujours avoir le dernier mot ♠️ Je ne supporte pas avoir tord lorsque j'ai tord, c'est la vérité qui se plante ♠️ Je ne supporte pas qu'on me parle au réveil, il faut que je décroche le premier mot si tu ne veux pas déclencher mes foudres ♠️  

Details in the fabric



Il y a 30 années, le jour de noël, je voyais le jour dans la ville de Chicago. Ce qui enchantait mes parents, j'étais leur première fille, mais pas leur premier enfant. Mon frère Danny m'avait devancé de quelques années. À vrai dire, je n'aurai pas vraiment aimé être l'ainé et puis ça lui va tellement bien que c'est très bien comme ça. Je suis venue au monde dans une famille soudée, aimante, drôle et surtout très croyante. Mes parents étaient de confession Juive et on se rendait très souvent à la synagogue. À l'époque, je ne comprenais pas tous et pour moi cela me paraissait trop compliqué (encore aujourd'hui d'ailleurs). Lorsque je fouille dans ma mémoire, mes premiers vrais souvenirs furent toujours les mêmes l'arrivé de ma petite sœur, l'arrivé d'Everly. Un des plus beaux jours de ma vie, non pas parce que je devenais une grande sœur, mais parce que je voyais ma famille heureuse, tout le monde avait le sourire aux lèvres. Ma petite sœur a toujours ce don (comme je l'appelais si bien), elle est la personne la plus rayonnante que je connaisse. En faisant défiler toutes les images de mon passé, celle de mes anniversaires me revenu. Contrairement à ce que vous croyez, mes anniversaires n'étaient pas gâchés par Noël puisqu'on ne fêtait pas cette fête. Alors mes anniversaires étaient tous les plus incroyables les un que les autres. Ils étaient tous uniques, il faut que mes parents fissent tous pour même s'il fallait dépenser de grosses sommes d'argent. L'argent n'a jamais été un problème dans la famille même si on vivait très simplement. Revenons à mes anniversaires, j'ai menti, il y en a un qui n'a pas été heureux, il a même été le pire. Pendant cette fête où je fêtais mes 9 ans, mon père s'étala de tous son long juste devant mes yeux. J'étais alors choquée. À vrai dire, je ne sais plus très bien ce qu'il c'est passé. Suite à son malaise on c'est tous rendu à l'hôpital le plus proche. Les médecins nous firent attendre de longues heures avant de nous annoncer que mon père était atteint de la maladie de Huntington, une maladie héréditaire et orpheline mais surtout incurable disait les médecins. Qu'est-ce que c'était tous ces mots barbares ?? Je n'en comprenais même pas la moitié. Tout ce que je constatais, c'est que mon père était de retour à la maison et c'était la meilleure des choses. Je l'adorai et j'avais un lien particulier avec lui. J'étais sa premier fille, son trésor comme il m'appelait. Au fil des mois qui défilaient tellement vite, je me rendis compte que quelque chose clochait. Mon n'était plus lui-même, il avait des pertes de mémoire, il ne souvenait à peine de sa famille. Il restait dans son lit et poussait quelque fois des cris stridents dus aux psychoses. Je voulais que ça en finisse et rapidement, car c'est peut-être horrible, mais pour moi mon père n'était déjà plus là. Puis quelques jours plus tard, il rendit son dernier souffle ... Enfin, il ne souffrait plus.Les jours suivants, notre religion nous obligeait à faire shiv'ah, 7 jours où l'on devait rester assis à rien faire. Le second jour, ma mère se leva et hurla à toutes les personnes de sortir de sa maison. Elle nous regarda "Mes chères enfants, si un quelconque dieu existait, il n'aurait pas retiré votre père. Il n'aurait pris l'amour de ma vie". À partir de ce moment, toute ma vie bascula, plus aucune croyance et surtout une mère complètement instable.



Quelques années plus tard, j'avais grandi et j'étais en dernières années au lycée. J'étais une fille populaire, pompom girl et surtout bonne élève. Tout était parfait lorsque je marchais dans les couloirs de mon lycée. J'étais une fille souriante, mais on ne pouvait pas deviner ce que je vivais dans le cadre privé. Ma mère avait totalement perdu les pédales, elle était devenue alcoolique et avait claqué toutes les économies de la famille. Si bien que Danny avait décidé de devenir pompier pour subvenir aux besoins de notre famille mais on y arrivait en se serrant les coudes. Puisque de mon côté, j'avais un petit job de caissière dans une supérette après les cours. Entre Danny, Everly & moi rien ne pouvait nous séparer. Si bien que j'avais pris la décision d'effectuer mes études de droit à Chicago. Mon rêve devenir avocate.



Durant mes années fac, je connus les fêtes et tous les excès. Je pense que je voulais oublier la plupart de mes problèmes. J'étais entré dans une sororité où je faisais soirée sur soirée. Entre alcool, sexe et drogue, je devenais des plus incontrôlable. Puisque lorsque je bois trop, j'en devenais méchante alors enfin de soirée, j'en devenais méchante et allais jusqu'à me battre. Pendant une de ces soirées, la police débarqua et inutile de vous préciser que j'avais fini au poste de police. Cellule de dégrisement, fais. Au petit matin, mon frère débarqua, énervé. À la sortie du poste, Danny me plaqua contre un mur. "Tu t'es vu récemment !? Tu as vu la jeune femme que tu es devenue ??". Je le regardai en m'énervant à mon tour "En quoi ça te regarde !?". Je tentai de me libérer, mais il ne voulait pas en rester là et de toute façon, il était bien plus fort que moi pour que je puisse me dégager. "Qu'est-ce que Papa dirait !? Tu es devenue pire que notre mère et encore, je comprends pour elle. Mais toi ...". Je levai mes yeux humides au ciel. "Comment peux-tu dire ça !? Tu ne sais rien !! Maintenant, Laisse-moi". Sur ces derniers mots, je fuyais. Qu'est-ce que je pouvais faire d'autre, il avait raison, mais j'étais trop têtue pour l'admettre. Je restai plusieurs jours sans lui parler sans contact, mais je continuais sur à dévaler la pente et pendant ce temps-là, je n'avais toujours pas eu de contact avec Danny. En même temps, je ne rentrais plus chez moi, j'avais pris une chambre à la sororité. Quelques jours après la dispute avec mon frère ainé, Everly me rendit visite à son tour. "Tu sais Abby, je vois bien que ça ne va pas en ce moment. Tu devrais prendre du recul et revenir à la maison, ce n'est pas pareil sans toi". Je baissai la tête alors qu'elle continua "Tu as un problème !!". Je fronçai les sourcils "Un problème !? Ça va c'est juste en soirée !". Everly n'était pas d'accord et elle comptait bien me le faire savoir  "Ça commence toujours comme ça et tu sais comme ça fini alors ... Essaie d'en parler." Cela me m'étais en colère, je ne comprenais pas ma famille et de rage, je virai ma sœur de ma chambre universitaire. Je n'avais pas de problème à mes yeux, du moins pas vraiment. Je voulais juste oublier les pertes que m'avait fait perdre ma vie. Le temps passa, je n'avais plus de contact avec mon frère ou même ma sœur. Je comblai donc leurs manques par encore plus de soirées, encore plus d'alcool et autre stupidité dans le même genre ... J'étais jeune et bête. La fin de ma seconde année arrivait à grand pas, je me disais que j'avais obtenu ma première année sans trop de difficultés, ce serait la même chose pour la suite. Je me trompais lourdement car j'échouai lamentablement à mes examens. J'apprenais à mes dépens que fête à répétitions et cours ne faisait pas bon ménage. Après cet échec, je me sentais lamentable. Je me laissai un peu plus aller dans mes travers. Je ne savais pas comment m'en sortir, si bien que j'avais décidé de laisser tomber la fac de droit et toutes ses conneries. Un soir, alors que je participais à une énième soirée, que j'étais une nouvelle fois dans un état inqualifiable et encore une fois sur le point de me battre ... On me mise à la porte de la boite. On me mise à la porte de la boite. Je me fis siffler, appelé, complimenté, mais aucune de leurs avances me fit dévier mon chemin. Puis l'un deux se mit à courir vers moi.  "Hep, toi, la blondinette, on devrait aller finir la soirée chez toi". Je souriais à sa proposition, non pas parce que j'étais intéressé, mais plutôt parce qu'il était pathétique. "Écoute, j'ai pas encore assez avalé de truc pour te trouver un poil attirant". Son regard changea pour devenir méchant, mais rien de très inquiétant pour moi. "Tu vas me suivre, je te dis". Je me mise à rire mais ça ne lui plaisait pas beaucoup alors il commença à me tirer par le bras pour que je le suive. Puis tout à-coup, une voix masculine gronda de la ruelle. "Va t'en et laisse-là tranquille". Le jeune homme continua à m'agripper avant d'être attrapé par l'homme qui était sorti de l'ombre. "J'ai dit, tu la laisses tranquille". Mon pseudo-agresseur fuyait avec le reste de sa bande face à la carrure du jeune homme. Quant à moi, je le regardai en levant les sourcils "Je n'avais pas besoin de votre d'aide". Et répondis "Un merci ne serait pas de refus.". Et puis quoi encore, comme si j'allais lui dire ça. Je tournai des talons et avançai pas très droit. Je sentis un min se serrer autour de mon poignet. "Tu vas nul part, tu as trop bu, je te ramène chez moi". Chez lui !? Et puis quoi encore. "Je vais me débrouiller ou autant me laisser avec les autres mecs". Il esquissa un sourire "Ne soit pas ridicule, tu sais au moins ou tu vas ??". Je dis avouer qu'il tapait juste "Oui ... Enfaite non ...". Il me déposa donc s veste sur mes épaules. "Très bien, je te ramène chez moi et je jure que je ne te ferais aucun mal". Je déclare coupable, ce n'était pas la première fois que je suivais un bel inconnu.



Le soleil tapait fort, il devait être aux alentours de midi. Une fois que la lumière avait fini de m'aveugler, je regardai autour de moi et constatai que je n'étais pas dans ma résidence. Il fallait que je me sauve. Je me levai et ramassais mes affaires avant de me diriger sur la pointe des pieds vers la porte d'entrée lorsqu'une voix émergea du canapé. "Pressé de me quitter !?". Je fermai les yeux en me disant que je n'avais pas réussi. Il se dirigea vers moi avec un grand sourire. "Hier, on n'a pas trop eu le temps de se présenter Gabriel Richards" sur ceux, il me tendit la main que je n'eus pas d'autre choix que de la saisir "Enchantée, Abigail Rosenberg". À l'entente de mon nom et prénom, un air étonné se dessina sur son visage. "Un lien de parenté avec Danny ??". Je hochai simplement de la tête en me demandant comment est-ce qu'il pouvait connaitre mon frère. "Je suis un ami et collègue de Danny. Il m'a d'ailleurs beaucoup parler de toi et de tes petits problèmes. Il faut vraiment que sache que si tu continues comme ça tu vas perdre pas mal de chose". Là-dessus, on entama une longue conversation où il m'expliquait qu'il avait eu le même genre de soucis suite à la perte de son unique parent, sa situation avait duré quelques mois avant qu'il se rende compte que ce n'était pas la réalité suite à quoi il devenu sapeur-pompier. Son histoire, il la racontait mieux que moi. Sa voix devenait douce et calmante. Ce Gabriel avait une très bonne influence sur moi, il me poussa à refaire ma seconde année de droit, grâce à lui, j'ai pu renouer avec mon frère et ma sœur et surtout abandonner l'univers de la nuit.



Durant les quelques mois, on se revoyait très souvent soit pour se donner des nouvelles, pour voir un film ou même juste pour rigoler. On avait vraiment lié une très bonne amitié. Un soir, je débarquai chez lui toute joyeuse avec une bouteille de champagne d'une main et un gâteau de l'autre moi. Lorsqu'il ouvrit la porte, je m'écriai "Surprise". Il esquissa un sourire "Tu sais alcool ce n'est pas très bien". J'entrai chez lui toujours aussi joyeuse. "On a quelque chose à fêter, j'ai eu ma deuxième année et c'est grâce à toi.". Lui aussi fou de joie, il m'attrapa dans ses bras "Je suis fière de toi". Ses yeux se connectèrent au mien avant qu'il dépose ses lèvres sur les miennes. Il tenta de s'excuser, mais je ne le laissai pas faire et me contentai de l'embrasser à mon tour. Je ne sais pas quand exactement notre relation à changer, mais j'avais cette sensation de désirs qui grandissait de plus en plus. On décida d'un commun accord de cacher dans un premier temps notre relation d'une part pour éviter trop tôt les foudres de mon frère protecteur et aussi pour voir si on pouvait avoir un avenir à deux. Les semaines passèrent à une vitesse hallucinante, mais on pouvait constater qu'on s'entendait toujours très bien. Mais pour vous rassurer on n'était pas un de ses couples bisounours, on avait nos hauts et aussi nos bas. Des disputes durant lesquelles Gabriel m'expliquait combien c'était dur de regarder son meilleur ami dans les yeux et de lui mentir. Je ne voulais rien savoir, je connaissais d'avance la réaction de Danny. La dessus mon ainé était caractériel, pas d'ami avec une de ses sœurs. Et personnellement, je ne voulais pas de nouveau être écarté de la famille alors que je venais d'y récupérer ma place. Seulement, lorsque le destin choisi de vous piéger, vous n'avez généralement pas le choix. Durant un week-end de décembre, alors que ma sœur était chez une de ses amies et Danny à la caserne (ma mère n'y vivait plus). Je pris la décision dangereuse d'inviter Gaby à prendre un verre à la maison Rosenberg. Je vous jure mes intentions s'arrêtaient là, c'est la situation qui a dérapé. On était un jeune couple très passionné. Ce ne fut pas ça le plus grave. Mon frère rentra plus tôt de la caserne et comme vous pouvez l'imaginer, ce dernier nous a trouver au lit. La surprise s'était dessinée sur son visage avec une légère grimace avant de se mettre à hurler sur nous. Pour ne rien cacher, je ne pensais pas que sa réaction serait aussi forte et excessive. Suite à cette altercation, je tenta de l'appelé sans réponse et du côté de Gaby s'était pire, ils s'évitaient. Seule ma cadette comprenait et nous soutenait en parler à notre ainé, mais il était dur à convaincre. Ils fallut environs 6 mois avant qu'on puisse manger tous ensemble autour de la même table. Puis avec le temps cela s'arrangea, mes deux hommes, j'entends par là, Danny et Gabriel reformaient leur duo et quant à moi j'avais retrouver une nouvelle fois mon grand frère.



Une fois que j'eus enfin fini mes études de droit, que j'avais une place dans un cabinet d'avocats de Chicago. Le temps fut venu de poser mes valises avec mon chère et tendre qui était toujours Gabriel que je considérai comme mon héros puisque sans lui je serais sans doute une junkie en train de prendre sa dose dans une ruelle. Dans notre déménagement, tous les Rosenberg étaient présents pour donner un coup de main, Gabriel était vraiment admis dans la famille désormais. J'avais un avenir tout tracé. Une nouvelle maison avec jardin, un avenir de carrière des plus fleurissant, un homme des plus craquant qui m'attendait lorsque je rentrais, dans ce paradis, il ne manquait plus que les enfants et on en parlait beaucoup, c'était le moment idéal ... J'avais ce que les gens pouvaient appeler une vie de rêve. Vous savez ce que je réponds à ses gens-là !? La roue tourne et peut tous changer. C'est ce qui m'est arrivé.



Au cours de ma vingt-huitième année, je sentais que quelque chose clochait avec mon corps, mais je ne savais pas quoi. Si, je savais, je l'avais déjà vue, seulement, je ne voulais pas y croire. Je ne voulais pas faire les tests seule, alors j'entrepris de décider Everly et Danny de faire le test avec moi sans en parler à Gabriel. Il fut enchanté par l'idée comme ça, on serait si l'un de nous serait atteint par la maladie qui à détruit notre famille. Une quinzaine de jours après avoir fait les tests, on se réunissait pour lire nos résultats ensemble. On se regarda l'un près l'autre pour savoir lequel de nous ouvrirai son enveloppe, ce fut Danny le premier "Négatif" dans la foulée Everly ouvrit la sienne "Négatif". En constatant qu'ils n'étaient pas porteurs, j'ouvris à mon tour mon enveloppe. Je lisais positif, mais je m'écriai "Négatif" à mon tour. La joie pouvait se lire sur leurs visages. Mais je n'allais pas bien, il était maintenant hors de question que je mette au monde un enfant qui aurait la maladie ou même qu'il vive ce que j'ai vécu. Je devenais distante avec Gabriel sans même lui dire pourquoi. Je ne voulais pas qu'il soit au courant. Je devais héritable et j'avais compris que notre relation était devenue stérile en lisant ce mot, positif, sur la lettre. Une nuit, alors que je n'arrivais pas à dormir, je cogitais. Je pensais qu'il serait plus simple que je parte, car je n'avais qu'une seule envie. Vivre ma vie. J'entassai quelques affaires dans un sac puis je pris une seule chose qui me rappelait Gabriel. Une bague qui avait appartenu à sa mère, pas une bague de fiançailles, juste une bague à laquelle on tenait beaucoup tous les deux, je la mise sur une chaine avant de me munir d'un stylo. Je lui devais un semblant d'explication.
"Je suis désolé ... Je t'aime, mais je dois partir et toi, refaire ta vie. Nous deux, c'est merveilleux seulement notre avenir n'est pas ce que tu mérites. N'essaie pas de me retrouver, ça ne servirait à rien. Je t'aime sincèrement Abby"
Je reposai doucement le stylo avant de partir en retenant quelques larmes.



Pendant quelques semaines, je fis une tour des États-Unis en amusant du mieux que je pouvais et ma vie me plaisait. Je m'arrêtai dans une petite ville : Myrtle Beach. Elle me plaisait tellement que je m'y arrêtai plus longuement que les autres. Au fil du temps, je m'y sentais à ma place, alors je me cherchai un boulot dans un cabinet. J'avais commencé une nouvelle vie alors que ma sœur m'avait retrouvé, elle avait comprit pourquoi j'avais fuit. Comment ça, je l'ignore. Elle m'avait juré que ça resterait entre nous que tout ce qu'elle voulait, c'était des nouvelles de temps à autre. J'espérais qu'elle tiendrait sa promesse.


PSEUDO/PRÉNOM + Neisseria AGE + 21 ans. FRÉQUENCE DE CONNEXION + Tous dépendra de l'emploi du temps de la semaine SCÉNARIO OU PI + PI OÙ AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM + PRD DERNIER MOT + Youhouuuu   


[/color][/i][/b]
Code:
[b]emilie de ravin[/b] + abigail t. rosenberg



Dernière édition par Abigail T. Rosenberg le Jeu 12 Juin - 20:40, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/t91220-m-2-scenari-libres-avartar-
avatar



› points : 212
› myrtle beach since : 07/05/2014
› messages : 257
› pseudo : Boucle d'or
› célébrité : Chace Crawford
› crédits : .liloo_59
› statut civil : Fiancé à Melody mais amoureux de Kathleen
› métier : Inspecteur de police
› adresse : Pinecrest #112

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Jeu 15 Mai - 19:05

Emilie

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Jeu 15 Mai - 19:06

Emilie
Bienvenue sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Et finalement... cette question... le mystère... Qui raconte l’histoire de qui... Qui lève le rideau... Qui nous rend fou... Nous cingle de coups de fouet et nous acclame dans la victoire quand nous survivons à l’impossible... Qui fait tout cela... Qui fait en sorte que notre existence honore les autres... Et en même temps nous chante que nous ne mourrons jamais... Qui nous apprend ce qui est vérité, ce qui est mensonge... Qui décide pourquoi l’on vit et quel combat mérite que l’on risque la mort...

› points : 80
› myrtle beach since : 15/05/2014
› messages : 74
› pseudo : Neisseria
› célébrité : Emilie de Ravin
› crédits : /
› statut civil : Profite de la vie
› métier : Avocate
› adresse : Euh, j'ai oublié, au pire tu peux m'amener chez toi

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Jeu 15 Mai - 19:07

Oh merci à vous deux ♥
Ouii Emilie, je l'adore ma petite belle xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/t91220-m-2-scenari-libres-avartar-

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Jeu 15 Mai - 19:10

Bienvenue parmi nous miss très bon choix de vava courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Sunlight comes creeping in
Illuminates our skin
We watch the day go by
Stories of all we did
It made me think of you
It made me think of you..


› points : 306
› myrtle beach since : 08/05/2014
› messages : 215
› pseudo : RealFaceFilm
› célébrité : Phoebe Tonkin
› crédits : Purslane / Tumblr. / DARK-PARADIZE
› statut civil : Célibataire. C'est mieux comme ça. Elle a trop peur d'accorder sa confiance, et de dévoiler ses secrets et son passé.
› métier : Bloggeuse, et elle écrit parfois pour des magazines de mode, en tout cas, elle vit de sa passion.
› adresse : Myrtle Beach Downtown, Appartement n°55.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Jeu 15 Mai - 19:16

Emilie est un très bon choix :)
Bienvenue !

_________________
jordan ◈
▽ say my name, and every colour illuminates
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Et finalement... cette question... le mystère... Qui raconte l’histoire de qui... Qui lève le rideau... Qui nous rend fou... Nous cingle de coups de fouet et nous acclame dans la victoire quand nous survivons à l’impossible... Qui fait tout cela... Qui fait en sorte que notre existence honore les autres... Et en même temps nous chante que nous ne mourrons jamais... Qui nous apprend ce qui est vérité, ce qui est mensonge... Qui décide pourquoi l’on vit et quel combat mérite que l’on risque la mort...

› points : 80
› myrtle beach since : 15/05/2014
› messages : 74
› pseudo : Neisseria
› célébrité : Emilie de Ravin
› crédits : /
› statut civil : Profite de la vie
› métier : Avocate
› adresse : Euh, j'ai oublié, au pire tu peux m'amener chez toi

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Jeu 15 Mai - 19:18

Merci pour votre accueille aussi chaleureux, ça fais super plaisir  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/t91220-m-2-scenari-libres-avartar-
avatar



› points : 163
› myrtle beach since : 09/05/2014
› messages : 165
› pseudo : mags
› célébrité : joseph morgan
› crédits : chevalisse
› statut civil : fraichement fuyard d'une soudaine paternité, retour aux sources et aux dragues à répétition
› métier : gynécologue

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Jeu 15 Mai - 19:29

Emilie est tellement sublime !   Bienvenue    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Et finalement... cette question... le mystère... Qui raconte l’histoire de qui... Qui lève le rideau... Qui nous rend fou... Nous cingle de coups de fouet et nous acclame dans la victoire quand nous survivons à l’impossible... Qui fait tout cela... Qui fait en sorte que notre existence honore les autres... Et en même temps nous chante que nous ne mourrons jamais... Qui nous apprend ce qui est vérité, ce qui est mensonge... Qui décide pourquoi l’on vit et quel combat mérite que l’on risque la mort...

› points : 80
› myrtle beach since : 15/05/2014
› messages : 74
› pseudo : Neisseria
› célébrité : Emilie de Ravin
› crédits : /
› statut civil : Profite de la vie
› métier : Avocate
› adresse : Euh, j'ai oublié, au pire tu peux m'amener chez toi

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Jeu 15 Mai - 19:39

Merci Noam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/t91220-m-2-scenari-libres-avartar-
avatar



i can't win, i can't reign. i will never win this game without you. i am lost, i am vain, i will never be the same without you.

› points : 56
› myrtle beach since : 07/05/2014
› messages : 309
› pseudo : -banshee
› célébrité : michelle dockery
› crédits : gentle heart
› statut civil : en couple. mais pourrait prochainement s'envoyer en l'air avec un autre. bref, c'est la merde.
› métier : directrice du marriott.
› adresse : #812 pinecrest

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Jeu 15 Mai - 19:43

Bienvenue parmi ici et bon courage pour ta fiche I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




Tired little laughs, gold-lie promises, we'll always win at this.
If it had been easy for Romeo to get to Juliet, nobody would have cared. Same goes for Cyrano and Don Quixote and Gatsby and their respective paramours. What captures the imagination is watching men throw themselves at a brick wall over and over again, and wondering if this is the time that they won't be able to get back at each other.

› points : 54
› myrtle beach since : 14/04/2014
› messages : 249
› pseudo : lady berry/caroline
› célébrité : Candicola
› crédits : ©chevalisse && tumblr
› statut civil : Elle a deux hommes dans sa vie Ben & Jerry's. Sérieusement, elle est célibataire officiellement, mais elle fréquente un homme marié et elle se pose aussi des questions sur ses sentiments pour son meilleure ami....
› métier : Gérante d'une agence de rencontre en ville : Love(dot)match
› adresse : #50 Myrtle beach downtown et aussi au starbucks du coin.

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Jeu 15 Mai - 19:44

Emilie + le scénario    
Bienvenue ^^      

_________________
Starts the spark in our bonfire hearts  take all the time lost, all the days that i cost, take what i took and give it back to you. All this time we were waiting for each other, all this time i was waiting for you. We got all these words can't waste them on another
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



Et finalement... cette question... le mystère... Qui raconte l’histoire de qui... Qui lève le rideau... Qui nous rend fou... Nous cingle de coups de fouet et nous acclame dans la victoire quand nous survivons à l’impossible... Qui fait tout cela... Qui fait en sorte que notre existence honore les autres... Et en même temps nous chante que nous ne mourrons jamais... Qui nous apprend ce qui est vérité, ce qui est mensonge... Qui décide pourquoi l’on vit et quel combat mérite que l’on risque la mort...

› points : 80
› myrtle beach since : 15/05/2014
› messages : 74
› pseudo : Neisseria
› célébrité : Emilie de Ravin
› crédits : /
› statut civil : Profite de la vie
› métier : Avocate
› adresse : Euh, j'ai oublié, au pire tu peux m'amener chez toi

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Jeu 15 Mai - 19:48

Merci les filles
Le scénario était tellement génial que je n'ai pas su résister et comme j'ai pas mal de question ma fiche va devoir attendre un peu du coup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/t91220-m-2-scenari-libres-avartar-
avatar



› points : 57
› myrtle beach since : 08/05/2014
› messages : 124
› pseudo : NYN
› célébrité : Ian Somerhalder
› crédits : moonrise | Tumblr
› statut civil : Célibataire
› métier : Chirurgien

Dear Diary
› relationship:
› to do list:

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Jeu 15 Mai - 19:49

Bienvenue

_________________
    love is their resistance
    THEY'LL KEEP US APART AND THEY WON'T STOP, BREAKING US DOWN AND HOLD ME, OUR LIPS MURT ALWAYS BE SAELED..
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Jeu 15 Mai - 22:27

Bienvenue et bon courage pour ta fiche Very Happy
Magnifique choix d'avatar Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Jeu 15 Mai - 23:08

bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar



You've gotta dance like there's nobody watching, Love like you'll never be hurt, Sing like there's nobody listening, And live like it's heaven on earth.

› points : 106
› myrtle beach since : 07/04/2014
› messages : 537
› pseudo : keep smiling
› célébrité : Jennifer Morrison
› crédits : timeless
› statut civil : Maman célibataire
› métier : Possède sa propre boutique de vêtements
› adresse : #65 - Farrow

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Ven 16 Mai - 6:19

BIENVENUE
EMILIE est parfaite
Bon courage pour ta fiche

_________________

« Sometimes, when you don't ask questions, it's not because you are afraid that someone will lie to your face. It's because you're afraid they'll tell you the truth. » Jodi Picoult
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Ven 16 Mai - 10:07

Emilie est vraiment un très bon choix. I love you
Bienvenue et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Ven 16 Mai - 10:24

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche    
Revenir en haut Aller en bas

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Ven 16 Mai - 17:00

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Et finalement... cette question... le mystère... Qui raconte l’histoire de qui... Qui lève le rideau... Qui nous rend fou... Nous cingle de coups de fouet et nous acclame dans la victoire quand nous survivons à l’impossible... Qui fait tout cela... Qui fait en sorte que notre existence honore les autres... Et en même temps nous chante que nous ne mourrons jamais... Qui nous apprend ce qui est vérité, ce qui est mensonge... Qui décide pourquoi l’on vit et quel combat mérite que l’on risque la mort...

› points : 80
› myrtle beach since : 15/05/2014
› messages : 74
› pseudo : Neisseria
› célébrité : Emilie de Ravin
› crédits : /
› statut civil : Profite de la vie
› métier : Avocate
› adresse : Euh, j'ai oublié, au pire tu peux m'amener chez toi

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Ven 16 Mai - 18:51

Merci beaucoup à tous   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/t91220-m-2-scenari-libres-avartar-

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Ven 16 Mai - 18:54

Bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Ven 16 Mai - 19:22

Bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar



You're the right kind of sinner
« You got me down on the floor, so what'd you bring me down here for? You got me down on the floor, so what'd you bring me down here for? If I was a man I'd make my move If I was a blade I'd shave you smooth
If I was a judge I'd break the law»

› points : 20
› myrtle beach since : 08/05/2014
› messages : 137
› pseudo : MishMish + Sophia
› célébrité : Gemma Arterton
› crédits : @timeless, tumblr
› statut civil : Encore mariée actuellement, mais la procédure de divorce va bientôt se mettre en route.
› métier : Ancien étudiant en marketing, il est propriétaire du Boca Club depuis 4 ans.
› adresse : Elle a suivi la lignée familiale en devenant une tireuse d'élite réputée. Simplement cette blessure a changé sa vie, elle est à présent secouriste.

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Ven 16 Mai - 21:34

Bienvenue parmi nous. I love you

_________________
Whatever you are, be a good one.
I am not bound to win, but I am bound to be true. I am not bound to succeed, but I am bound to live by the light that I have. I must stand with anybody that stands right, and stand with him while he is right, and part with him when he goes wrong.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

❝ Invité

Invité

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Sam 17 Mai - 9:05

Bon choix d'ava et de scéna   Bienvenue   
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Et finalement... cette question... le mystère... Qui raconte l’histoire de qui... Qui lève le rideau... Qui nous rend fou... Nous cingle de coups de fouet et nous acclame dans la victoire quand nous survivons à l’impossible... Qui fait tout cela... Qui fait en sorte que notre existence honore les autres... Et en même temps nous chante que nous ne mourrons jamais... Qui nous apprend ce qui est vérité, ce qui est mensonge... Qui décide pourquoi l’on vit et quel combat mérite que l’on risque la mort...

› points : 80
› myrtle beach since : 15/05/2014
› messages : 74
› pseudo : Neisseria
› célébrité : Emilie de Ravin
› crédits : /
› statut civil : Profite de la vie
› métier : Avocate
› adresse : Euh, j'ai oublié, au pire tu peux m'amener chez toi

MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante Sam 17 Mai - 16:54

Merci   
Je suis vraiment presser de pouvoir commencer à RP avec vous   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pub-rpg-design.com/t91220-m-2-scenari-libres-avartar-

❝ Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante

Revenir en haut Aller en bas
 

Abigail Talia Rosenberg | Juré, je n'ai jamais abusé de l'alcool, elle a toujours été consentante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Savez-vous garder un secret?
» problème Fraulein38
» Jamais trop tard pour bien faire
» 45m de pleurs :plus jamais ça !
» La SV plus que jamais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS, STILL YOUNG :: COME AS YOU ARE :: born this way :: i'm coming home-